Day: 11 mai 2018

Akoor Digue : Ouverture officielle du 4e magasin Miniso

Miniso a choisi le centre commercial Akoor pour l’implantation de son 4e magasin à Madagascar. Cette enseigne connue mondialement, a procédé à l’ouverture officielle, le samedi 5 mai dernier. Plusieurs animations ont été organisées à cet effet, dont un spectacle de la chanteuse Stéphanie, ainsi que des animations pour les enfants. « Le Centre n’a de cesse d’améliorer…

Vendredi joli

# Glacier Analakely Ambiance urbaine avec Jazz MMC On est vendredi ! Pas question de se lamenter. Place à la fête ce soir avec cet artiste aux multiples facettes qu’est Jazz MMC Chanteur et danseur, cet artiste représente une valeur sûre d’Antsiranana. Doté d’un talent incroyable, Jazz MMC vient de sortir récemment « Ty we raha ».  En attendant de…

Enquête sur les cheptels dans l’Androy : Elevage majoritairement contemplatif

Une  enquête sur les cheptels de la région Androy, dont les premiers résultats ont été présentés le 8 mai 2018, révèle que, bien des éleveurs débutent avec l’aviculture avant de transformer leur élevage en cheptels ovins et caprins, lesquels sont par la suite, vendus pour l’acquisition des zébus. A Bekily, dans le Sud de Madagascar, seulement…

Le décret abrogeant le décret n°2016-843 du 6 juillet 2016 portant nomination du Directeur Général de la Fonction Publique a été pris en conseil des ministres d’avant-hier. Un limogeage en sorte. Le Secrétaire Général du ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures a été également limogé. En revanche, Rasolomanana Andriamalala Richard Hajatiana est nommé…

Protection des zones rouges : Mise en garde très ferme de l’Emmoreg

Devant la presse hier à Ankadilalana, les premiers responsables de l’Emmoreg (Etat-Major Mixte Opérationnel de la Région Analamanga) ont affiché leur détermination à protéger les endroits qualifiés de « zones rouges » dans la Capitale et ses environs. Cette ferme mise en garde fait suite aux rumeurs qui circulent depuis mardi et selon lesquelles les manifestants de…

Portrait : Prisca Rakotomalala, une passionnée de la danse

S’accrocher à son rêve malgré les obstacles croisés sur son chemin et ne cesser d’y croire. C’est ce qu’a fait Prisca Rakotomalala. Aujourd’hui, elle est devenue l’une des rares professeurs de danse orientale dans la Capitale. Un métier qu’elle exerce avec passion. Tout juste trente-six ans mais un parcours riche, tant en rencontre qu’en expériences !…