Ouverture de campagne demain : Robinson à Arivonimamo, Rajaonarimampianina à Vohibato



Jacaranda

Les deux candidats choisissent deux circonscriptions où ils ont raflé des voix lors du 1er tour pour ouvrir officiellement leur campagne électorale.

La campagne électorale du second tour de la Présidentielle du 20 décembre s’ouvrira officiellement demain à 6h. Les deux candidats ne rateront pas le premier de cette campagne qui durera 21 jours. Le candidat présenté par le parti « Avana » et soutenu par la mouvance Ravalomanana a choisi le district d’Arivonimamo, région d’Itasy, pour lancer le coup d’envoi de sa campagne. Un culte œcuménique y sera organisé. Après Arivonimamo où il a obtenu 47,45 % des voix lors du 1er tour contre 11,88 % pour son adversaire Hery Rajaonarimampianina, le candidat Jean Louis Robinson rejoindra Antananarivo où il visitera les 6 Arrondissements de la Capitale. Quant au candidat Hery Rajaonarimampianina, il ouvrira officiellement demain sa campagne dans le district de Vohibato, région Haute Matsiatra. Le choix de ce district de l’ex-province de Fianarantsoa s’expliquerait par le fait que le poulain d’Andry Rajoelina y a raflé au 1er tour du 25 octobre 40,90% des voix contre 6,42% pour son rival Jean Louis Robinson.

24 heures décisives. En attendant l’ouverture officielle de la campagne du 2e tour, les 24 heures qui suivent seront décisives quant à la formation des alliances autour des deux candidats. Normalement, c’est aujourd’hui que ces alliances devraient être connues. En fait, les regards sont braqués vers les candidats qui ont réalisé des scores méritants et déterminants au 1er tour. Il s’agit notamment de Hajo Andrianainarivelo, Roland Ratsiraka, Camille Vital et d’Edgard Razafindravahy. Saraha Georget Rabeharisoa a déjà fait son choix en faveur de Jean Louis Robinson. Force est de constater que pendant que ces candidats négocient dans la discrétion totale, leurs partisans  s’impatientent. Cette impatience pousse certains à faire de déclaration de soutien prématurée. Pour ne pas dire qu’ils sont divisés entre les deux candidats au second tour. Le « Malagasy Miara Miainga » de Hajo Andrianainarivelo, le « Hiaraka Isika » de Camille Vital et le MTS de Roland Ratsiraka connaissent cette division. En tout cas, faute de soutenir un candidat, Hajo Andrianainarivelo, Camille Vital, Roland Ratsiraka et Edgard Razafindravahy opteraient pour le « Ni…Ni… » qui ne serait pas en faveur de l’ancienne Mouvance Rajoelina qui veut garder les acquis de la « Révolution Orange ».

RAJAOFERA Eugène

Fini le temps de « mora mora », les deux adversaires au second tour de la Présidentielle descendront sur le terrain de combat à partir de demain.
Fini le temps de « mora mora », les deux adversaires au second tour de la Présidentielle descendront sur le terrain de combat à partir de demain.

Share This Post