Ravalomanana a 64 ans : Cinquième anniversaire fêté en exil



Jacaranda

ravalo-(2)L’ancien président a des messages politiques à transmettre aujourd’hui à l’occasion de son anniversaire.

12 décembre 1949- 12 décembre 2013. L’ancien président Marc Ravalomanana a aujourd’hui 64 ans. C’est le cinquième anniversaire que cet ancien chef d’Etat fête en exil. Marc Ravalomanana a été obligé de quitter Madagascar en mars 2009 suite à un coup d’Etat dirigé par Andry Rajoelina qui a bénéficié du soutien d’une faction de l’Armée. On lui a proposé un exil en France, mais il a préféré l’Afrique du Sud. Ce coup d’Etat ayant coûté cher au Peuple Malgache, l’ancien président n’a cessé de militer depuis l’Afrique du Sud pour libérer la Grande Ile du joug d’une prise de pouvoir illégale qui a été suivie de la mise en place d’une Transition unilatérale de trois ans. Transition durant laquelle les richesses nationales ont été pillées par une minorité qui s’est vite enrichie sur le dos du peuple malgache. Marc Ravalomanana n’a pas seulement dénoncé depuis l’Afrique du Sud les pillages de ses biens. Il a également milité malgré ses plusieurs tentatives de retour au pays pour le retour à l’ordre constitutionnel en soutenant un candidat aux Présidentielles. Ce candidat, Jean Louis Robinson, après avoir caracolé en tête avec 21,16 % des voix au 1er tour, s’avère le grand favori du second tour prévu le 20 décembre 2013.

Hommage à Mandela. Cette fois-ci, c’est  un anniversaire pas comme les autres, car il est célébré en pleine campagne électorale. Raison pour laquelle, l’ancien président sera obligé de parler politique aujourd’hui au lieu de simple expression d’émotion. Il donne rendez-vous aux journalistes nationaux et internationaux aujourd’hui à partir de 13 h 30 au Magro. Une occasion pour lui de faire des déclarations politiques par rapport au processus électoral en cours. En tout cas, l’ancien président ne pourrait rentrer au pays qu’après le scrutin du 20 décembre. On a tout fait pour empêcher son retour avant le processus électoral. On l’a même empêché d’assister aux obsèques de sa belle-mère. Son poulain Jean Louis Robinson a déclaré que Marc Ravalomanana sera à ses côtés lors de son investiture à la Présidence de la République. A noter que l’ancien président a représenté Madagascar lors du dernier hommage rendu à Nelson Mandela au stade FND de Soweto. Dernier hommage qui a vu la présence de plus de 90 chefs d’Etat et de Gouvernement. Pour Marc Ravalomanana, un combat comme celui mené par « Madiba » en Afrique du Sud doit être effectué à Madagascar pour libérer les Malgaches du  joug de la dictature. « Puisque notre pays s’achemine vers la restauration de la démocratie, je me souviens des propos de Nelson Mandela selon lesquels la liberté n’est pas seulement la rupture du joug, mais également le respect de la liberté des autres. », a déclaré l’ancien président avant de rejoindre le stade de Soweto mardi.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post