CENI-T : Le nouveau président connu le 7 janvier



Jacaranda

election-(1)Branle- bas de combat à Alarobia, pour l’organisation des élections jumelées (présidentielle et législatives) du 20 décembre prochain. Portant notamment sur le bulletin unique et sur la sécurisation du processus électoral.   

A une semaine de la tenue des élections jumelées (présidentielle et législatives) du 20 décembre prochain, la CENI-T a tenu une séance du cadre de concertation des médias, hier, en son siège à Alarobia. Au cours duquel, son président, Atallah Béatrice, a déclaré que dans le cadre de la collecte des résultats, une trentaine d’hélicoptères seraient mises à la disposition de cette commission électorale. Soit 5 à 6 hélicos par province. Ils seront surtout utilisés pour les zones enclavées. Dans la même foulée, à elle d’annoncer également que la publication des résultats provisoires aura lieu au plus tard le 7 janvier 2014. Autrement dit, le nouveau président sera connu à la date indiquée au plus tard.

Sécuriser. Toujours à propos des élections du 20 décembre, des pays membres de la SADC, en l’occurrence, l’Afrique du sud, Namibie, Seychelles et le Lesotho vont apporter leur concours à hauteur de 3 400 000 dollars. Concernant la sécurisation du processus électoral au deuxième tour, l’Emmo-Nat a tenu à rappeler qu’il va sécuriser les points sensibles mais également les zones rouges telles que Benenitra, Befotaka et Amboasary réputés pour le phénomène Dahalo. Des dispositifs de sécurité seront aussi pris, lors des dépouillements.

Bureau de vote. Pour ce qui est des électeurs omis lors du premier tour du scrutin présidentiel, pour le deuxième tour, il y aurait 140 910 électeurs pour la liste additive. Mais il y manque trois districts avec notamment 2 394 électeurs qui attendent les décisions de la justice. Selon toujours Atallah Béatrice, il y aurait  aussi 20 000 nouvelles urnes pour le deuxième tour. Par ailleurs, cette dernière de rappeler les innovations apportées par la CENI-T, entre autres, le renforcement de la formation des membres du bureau de vote et le remplacement des membres du bureau de vote défaillants. Notons aussi l’augmentation du taux d’indemnité de ces derniers qui est de l’ordre de 15 000 ariary.

Dominique R.

Share This Post