Mangalaza accepté, Ratsirahonana écarté



Jacaranda
Eugène Mangalaza
Marc Ravalomanana a fait appel au Pr Eugène Mangalaza pour diriger la campagne du deuxième tour de son poulain Jean Louis Robinson.

Direction de campagne au 2e tour. L’ancien président Marc Ravalomanana fait un clin d’œil à l’amiral Didier Ratsiraka en désignant le Pr Eugène Mangalaza comme nouveau directeur de campagne du candidat Jean Louis Robinson.

Comme il fallait s’y attendre, les deux pressentis candidats au second tour de l’élection présidentielle du 20 décembre, Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina, sont obligés de rectifier leur tir pour mieux dominer le terrain. Du côté du poulain de l’ancien président Marc Ravalomanana, on a procédé au remplacement du directeur de campagne. Désormais, c’est le Pr Eugène Mangalaza qui assure la direction de campagne du candidat Jean Louis Robinson. C’est Marc Ravalomanana qui a proposé cet ancien premier ministre désigné par l’amiral Didier Ratsiraka dans la première partie d’une transition consensuelle et inclusive. Malheureusement, le Pr Eugène Mangalaza a été obligé de quitter Mahazoarivo alors qu’il n’a même pas pu former son gouvernement. D’après la révélation de « Deba », cet ancien recteur de l’université du Grand Port, non moins président provisoire de l’Amicale des Cadres de Toamasina (AMITO) dont le président d’honneur n’est autre que l’actuel vice-Premier ministre en charge de l’Economie et de l’Industrie Botozaza Pierrot, n’a pas pu former son gouvernement parce qu’on l’a menacé avec des armes. Jusqu’ici, l’ancien président Marc Ravalomanana se défend de donner les véritables motifs qui l’ont poussé à porter son choix sur le philosophe Eugène Mangalaza.

Pas de changement. Par contre, le candidat Hery Rajaonarimampanina  renonce au  changement. Il maintient à sa place Jaobarison Rakotondravony du Media Consulting, et ce malgré les critiques que celui-ci a fait l’objet de la part de certains partisans de Andry Rajoelina. Le nom du conseiller spécial d’Andry Rajoelina, Norbert Lala Ratsirahonana a déjà circulé, mais l’intéressé a fait un démenti. Pour revenir au Pr Eugène Mangalaza, il a été récemment  reçu en Afrique du Sud par Marc Ravalomanana. L’ancien recteur de l’université de Toamasina remplace ainsi l’ancien Chief of Staff  Henri Roger Ranaivoson. Quant au candidat Jean Louis Robinson, l’attente du résultat officiel publié par la Cour Electorale Spéciale n’est pas du tout repos pour lui. Toujours accompagné de « Neny » Ravalomanana, il a déjà commencé sa pré-campagne pour le 2e tour de la présidentielle.

Large consensus. Parallèlement à cette pré-campagne qui lui a par exemple permis de rencontrer dimanche dernier les nombreux fidèles de l’église « Jesosy Mamonjy » à Ankorondrano, le candidat Jean Louis Robinson poursuit ses tractations en vue d’alliances au second tour. Vu les nombreuses rencontres qu’il a eues ces derniers temps, un large consensus semble être trouvé autour du candidat présenté par le parti « Avana » et soutenu par la mouvance Ravalomanana. La plupart, pour ne pas dire tous, des candidats battus au 1er tour roule pour une alliance forte visant une victoire écrasante du candidat de consensus au soir du 20 décembre. Des déclarations de soutien seront entendues dans les prochains jours. Différentes associations politiques et apolitiques feront leur déclaration de soutien au candidat Jean Louis Robinson. Hery Rajaonarimampianina risquerait d’être isolé. En tout cas, rien n’est encore joué malgré la tendance qui commence à se dégager vu les dérapages de la mouvance Rajoelina.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post