Jean Louis Robinson : Contre les manipulations de la CES et de la CENI-T



Jacaranda
Les avocats de Jean Louis Robinson ont tenu une conférence de presse hier.
Les avocats de Jean Louis Robinson ont tenu une conférence de presse hier.

S’il faut respecter le délai légal de 15 jours dont dispose la CES pour proclamer les résultats officiels du second tour de la Présidentielle du 20 décembre, Ambohidahy n’a plus que 72 heures.

Hier, les avocats du candidat Jean Louis Robinson sont montés au créneau pour rappeler qu’ils ont déposé le 31 décembre une requête en annulation auprès de la CES, au motif que les listes électorales ont été manipulées et modifiées par le pouvoir de fait en faveur de son candidat. Et de rapporter qu’il y a une grande diminution du nombre des électeurs dans les Districts où le candidat Jean Louis Robinson est gagnant, et une grande augmentation dans les Districts où le candidat du pouvoir de fait est gagnant. Suite à cette requête, la CES a ordonné à la CENI-T la production des listes électorales dans les circonscriptions énumérées.

ADD. D’après les avocats du Dr Jean Louis Robinson, la CENI-T n’ a produit que le nombre global qu’elle a utilisé. Me Mamy Rafilofe et consorts constatent que la CENI-T ne s’est pas conformée à l’ADD de la CES.  Ils craignent fort de la part d’Alarobia que cela soit fait volontairement afin de dissimuler les suspicions déclarées depuis le début du processus. Devant la presse hier à Ambohimiandra, les avocats du candidat de « Avana » ont rendu compte de la réunion initiée par la CES qui s’est tenue hier à Ambohidahy et à laquelle la Cour a invité les parties.

Invitations. Le parti « Avana » et les plates-formes politiques qui le soutiennent affichent publiquement leur crainte que la CES se contente des chiffres de la CENI-T pour déclarer qu’elle a bien effectué les confrontations demandées dans les différentes requêtes déposées par les plaignants. Cette crainte est confortée par sa décision de trancher la situation dans un délai qui ne permet plus aucune vérification ni confrontation. On a appris hier que les invitations sur la cérémonie de proclamation des résultats officiels du second tour de la Présidentielle du 20 décembre prévue pour le vendredi prochain sont déjà distribuées.

Troïka de la SADC. Quoi qu’il en soit, le candidat Jean Louis Robinson ne baisse pas les bras face aux manipulations de la CES et de la CENI-T. Il a sollicité une audience auprès des comités directeurs de la SADC, de la Troïka et de l’Union africaine afin de leur expliquer les systèmes de fraudes qui ont été appliquées et leur apporter les preuves y afférentes. Cette sollicitation ayant été acceptée par la SADC, la Troïka et l’Union africaine, le candidat Jean Louis Robinson se rendra instamment auprès de ces institutions afin de faire la lumière sur toutes ces fraudes et obtenir gain de cause pour que les mesures nécessaires soient prises pour une élection transparente, crédible et acceptée par tous. A noter que le candidat Jean Louis Robinson retourne au Magro aujourd’hui pour poursuivre son combat avec ses partisans.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post