Hery et Voahangy Rajaonarimampianina : Le nouveau couple présidentiel



Jacaranda

PRHERY-(18)Le nouveau locataire d’Ambohitsorohitra a déclaré que « désormais, il est temps de prioriser l’amélioration des conditions de vie de la population, la relance économique et l’instauration de l’Etat de droit ».

Après cinq ans de crise et d’inconstitutionnalité, Madagascar a enfin un président élu démocratiquement. En effet, la Cour Electorale Spéciale (CES) a confirmé hier la victoire du candidat Hery Rajaonarimampianina au second tour de l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 20 décembre dernier. Une victoire sans surprise dans la mesure où le 3 janvier dernier, la Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition (CENI-T) a publié les résultats provisoires en annonçant la victoire de l‘ancien ministre des Finances et du Budget avec 53,50 % des voix contre 46,50 pour le candidat du parti Avana et de la mouvance Ravalomanana, Jean Louis Robinson. En tout cas, malgré les nombreuses requêtes déposées à la CES par le camp Robinson, les résultats ne semblent pas vraiment changer. Hier, la Cour électorale a confirmé que Hery Rajaonarimampianina a obtenu 2 060124 voix, soit 53,49 % contre 1 791 336 pour Jean Louis Robinson, soit 46,51 %. Une victoire acquise avec un taux de participation de 50,72 %. En effet, la CES a déclaré irrecevables les requêtes pour vérification et recomptage des bulletins de vote déposées par les avocats du porte-fanion du parti Avana. La requête en annulation du scrutin dans une centaine de bureaux de vote a également été rejetée tandis que les requêtes en disqualification et en annulation des voix ont également été déclarées irrecevables. Au total, 9 755 voix dans une trentaine de bureaux de vote ont été annulées.

Déstabilisation. En réponse à la déclaration de Jean Louis Robinson et de la mouvance Ravalomanana qui envisagent des contestations postélectorales, le président de la CES, Rakotozafy François a précisé que la Cour électorale a pris sa décision en toute impartialité et dans le strict respect des principes de la transparence. Aussi, a-t-il lancé un appel à l’endroit de tous les acteurs politiques afin d’accepter la voix des urnes et de procéder à une cohabitation dans le cadre du respect mutuel. Il a également exhorté tous les Malgaches à instaurer un climat d’apaisement. « Ce résultat reflète le véritable choix de la majorité », a-t-il soutenu. A noter que la cérémonie a été boycottée par la mouvance Ravalomanana. Cette entité politique a d’ailleurs pratiqué la politique de la chaise vide depuis quelques temps. Une position qui incite certains observateurs à considérer Jean Louis Robinson comme un mauvais perdant. En tout cas, malgré les menaces de troubles et de déstabilisation, la cérémonie d’hier s’est déroulée dans le calme et sans incident. Tôt le matin, les Forces de l’ordre ont quadrillé Ambohidahy et les quartiers environnants. Plusieurs éléments en patrouille ont été aperçus dans le centre-ville. Quoiqu’il en soit, nous avons maintenant un nouveau président. Hery et Voahangy Rajaonarimampianina sont le nouveau couple présidentiel. En marge de la cérémonie, le nouveau locataire d’Ambohitsorohitra a déclaré que « désormais, il est temps de prioriser l’amélioration des conditions de vie de la population, la relance économique et l’instauration de l’Etat de droit ».

Davis R

Share This Post