Premier ministre : Le président de la République a proposé 4 noms



Jacaranda
L’on n’est pas au diapason concernant le nouveau locataire de Mahazoarivo.
L’on n’est pas au diapason concernant le nouveau locataire de Mahazoarivo.

Avec les différentes tractations qui sont en train de se tramer, le nom du Premier ministre tarde à venir. Et ce, 40 jours après l’investiture du nouveau président de la République. Une nomination certes qui n’est pas facile à prendre.

Selon le bureau national du MAPAR, le président de la République Hery Rajaonarimampianina, lui a proposé quatre noms pour le poste de Premier ministre. Il s’agit de Omer Beriziky, Horace Gatien, Kolo Roger et de Herilanto Raveloarison. Mais qui sont-ils ? Le premier n’est plus à présenter, car il est actuellement le locataire de Mahazoarivo.  Et lors, de sa récente déclaration, l’on décèle qu’il est candidat à sa propre succession même s’il ne l’a pas dit ouvertement. Quant à Horace Gatien, il est actuellement Secrétaire Général du ministère de l’Enseignement Supérieur. Il a été auparavant président de l’université de Toamasina.

Spécialiste. Concernant Kolo Roger après avoir exercé comme médecin généraliste à Mahajanga, il s’est envolé pour l’Europe où il a occupé la fonction d’interne en chirurgie pendant deux ans en France avant de s’établir en Suisse. Un médecin spécialiste en radiologie. Le quatrième, le Gal Raveloharison Herilanto, préside le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI). Avant d’occuper ce poste, il a été ministre de l’Environnement du gouvernement de Camille Vital. Toujours est-il que le nom de ce dernier est pour la première fois connu comme premier ministrable.

Négociation. De son côté, MAPAR persiste et signe pour présenter Haja Resampa au poste de Premier ministre. D’ailleurs,  cette plate-forme a tenu à préciser qu’il n’y avait pas encore eu d’accord entre PMP et MAPAR. Une éventuelle négociation n’est pas à exclure, a-t-elle soutenu. Au vu des différentes déclarations des deux plates-formes,  le suspens continue toujours pour la nomination du Premier ministre par le président de la République. Sur ce point d’ailleurs,  le directeur de cabinet de la présidence de la République Henry Rabary-Njaka a tenu à souligner que cela intervient au moment opportun. Etant donné qu’il y a encore des concertations. Pour l’instant donc, aucune date n’est encore avancée quant à la nomination de celui qui va siéger à Mahazoarivo.

Dominique R.

Share This Post