Premier ministre : La PMP proposera une liste de trois candidats samedi



Jacaranda
Le président Hery Rajaonarimampianina veut se débarrasser des pressions politiques du Mapar et de la PMP pour pouvoir trouver l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
Le président Hery Rajaonarimampianina veut se débarrasser des pressions politiques du Mapar et de la PMP pour pouvoir trouver l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

A l’instar du Mapar, la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle risquerait d’être privée de son droit de présenter le nom du futur chef du gouvernement.

Comme il fallait s’y attendre, les députés de la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle se sont réunis hier à l’hôtel A and C à Ivato. Une occasion pour ces élus pro-Rajaonarimampianina de collecter des signatures pour former une nouvelle majorité plus conforme à la lettre et à l’esprit de l’article 54 de la Constitution. Il a été décidé hier que la plate-forme soumettra samedi prochain au président de la République une liste de trois candidats « Premier ministre ». Les noms de ces trois personnes sont pour le moment tenus secrets. En fait, cette nouvelle démarche fait suite aux nouvelles recommandations d’Ambohitsorohitra qui n’aurait pas trouvé une personnalité valable sur les noms présentés initialement par le Mapar et la PMP. A rappeler que le président Hery Rajaonarimampianina a rejeté le nom de Haja André Resampa, celui qui a été présenté par la plate-forme d’Andry Rajoelina. Après ce rejet, le Mapar a relancé en proposant une liste de quatre personnes. Il s’agit d’après nos sources de Maharante Jean de Dieu, Horace Gatien, Edgard Razafindravahy et Houssen Abdallah. Chose curieuse, le président Hery Rajaonarimampianina a déclaré ne pas avoir reçu cette nouvelle proposition du Mapar. Des indiscrétions ont permis de savoir qu’aucun de ces quatre candidats ne répond au profil recherché par le nouveau président qui ne peut pas ignorer les recommandations de nos bailleurs de fonds.

Deux listes, même sort. La liste que la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle soumettra samedi prochain au président de la République risque de connaître le même sort que celle proposée par le Mapar si aucun des noms y figurant ne coïncide au choix du locataire d’Ambohitsorohitra. A rappeler que la PMP a déjà présenté le Dr Jules Etienne Roland au poste de Premier ministre, mais jusqu’à présent ce dernier qui a déjà mené toutes les tractations possibles n’est pas nommé. En tout cas, le président Hery Rajaonarimampianina aurait déjà fait son choix. Le nom pour lequel il a opté ne fait pas partie des noms jusqu’ici cités dans la presse. D’après nos sources, Ambohitsorohitra serait en train de chercher une voie légale pour faire passer son choix. Et tant que cette voie légale n’est pas trouvée, le président Hery Rajaonarimampianina préférerait maintenir l’actuelle équipe gouvernementale dirigée par Omer Beriziky. La question est de savoir à qui profite la situation actuelle. A l’exception des Etats-Unis et de l’Union européenne, l’ensemble de la communauté internationale ne s’y opposerait pas. « Que le président dise sa réelle intention. Qu’il décide officiellement s’il veut continuer à travailler avec le gouvernement d’Omer Beriziky. La communauté internationale n’y trouve pas de problème si c’est avec cette équipe que le président arrivera à mener ses actions de redressement économique », confie un diplomate installé à Madagascar.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post