Désignation de PM : La Présidence change de stratégie



Jacaranda

PROHERY-(4)Selon le ministre de l’Agriculture, Roland Ravatomanga, cette nouvelle entité regroupe plus de 25 partis politiques.

Un nouveau groupement de partis politiques vient de voir le jour. En effet, la présentation du « Vondron’antoko manohana an’i Hery Rajaonarimampianina » s’est tenue hier à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. Un groupement qui, selon le ministre de l’Agriculture et non moins Chef de délégation de la mouvance Ravalomanana Roland Ravatomanga, est composé de plus de 25 partis politiques et dont l’objectif est d’aider le président de la République à faire son choix pour la nomination du Premier ministre. Au cours de la conférence de presse d’hier, les leaders de ce groupement politique n’ont pas voulu présenter le nom des partis composants, cependant l’on a pu apercevoir la présence de grandes figures entre autres, du « Malagasy Miara-Miainga » représenté à l’occasion par Maso José, du « Parti Vert » de Saraha Georget Rabeharisoa, de la mouvance Ravalomanana, dirigée par Roland Ravatomanga et Maître Hanitra Razafimanantsoa, des hauts responsables au sein de la mouvance Zafy tels que le ministre de la Fonction Publique, Tabera Randriamanantsoa et Omar Mektoub, ainsi que quelques députés indépendants. A noter également la présence des Conseillers spéciaux auprès de la Présidence tels que Paul Rabary et Rachid Mohamed.

Manœuvre. La présence de ces personnalités lors de cet évènement ne signifie-t-elle pas que cette nouvelle démarche a été coordonnée depuis Ambohitsorohitra ? Et ce, dans l’objectif de rassembler des partis politiques considérés comme « légalement constitués » en vue d’écarter le MAPAR du processus de nomination de Premier ministre. Même si les leaders de ce groupement se disent « contre tout juridisme », nul n’ignore que la mise en place de ce groupement politique vise à légaliser la candidature du Professeur Jules Etienne à la Primature. D’ailleurs, Roland Ravatomanga a laissé entendre que ce groupement de partis présentera une nouvelle liste comportant le nom du Professeur Jules Etienne auprès de la Présidence incessamment. Au fait, les pro-HVM entendent confirmer et « légaliser » leur proposition. Bon nombre d’observateurs estiment cependant que la création de ce nouveau groupement confirme l’existence d’une scission au sein de la « Plate-forme pour la Majorité Présidentielle » (PMP) et des acteurs politiques pro-Rajaonarimampianina. Et ce, dans la mesure où les leaders de la PMP issus notamment du Leaders Fanilo et du VPM-MMM ont brillé par leur absence. Même topo pour les indépendants regroupés au sein de l’Union des Députés Indépendants (UDI). Hier, les Nicolas Randrianasolo, Maso José et consorts ont annoncé que ce groupement de partis est ouvert à toutes les forces politiques souhaitant apporter leur contribution pour résoudre la crise et développer le pays. Reste à savoir si le président Hery Rajaonarimampianina qui opte pour la nomination d’un « Homme nouveau » à la Primature va cautionner cette nouvelle stratégie orchestrée par ses proches collaborateurs à Ambohitsorohitra.

Davis R

Share This Post