Pléthore de CV au Colbert : Le dernier mot appartient au président et au PM



Jacaranda
Premières déclarations du Dr Kolo Roger attendues ce matin à Mahazoarivo lors de sa passation de pouvoir avec le sortant Omer Beriziky.
Premières déclarations du Dr Kolo Roger attendues ce matin à Mahazoarivo lors de sa passation de pouvoir avec le sortant Omer Beriziky.

S’il n’y a pas de blocage politique, le nouveau gouvernement dirigé par le Dr Kolo Roger devrait être là dans les 48 heures qui suivent.

Le président de la République Hery Rajaonarimampianina et le Premier Ministre Kolo Roger sont souverains dans le choix des personnalités qui vont composer le futur gouvernement. Ils sont libres de choisir les personnes avec qui ils veulent travailler pour bien harmoniser la mise en œuvre du programme de gouvernement du chef de l’Etat. Les partis politiques proposent des noms, mais c’est aux deux chefs de l’Exécutif de disposer. Autrement dit, le couple exécutif n’est pas tenu de prendre les noms qui leur sont soumis par les entités politiques. Par contre, un accord sur la clé de répartition serait envisageable, et ce en vue d’un gouvernement d’ouverture et de réconciliation nationale comme le président Hery Rajaonarimampianina a promis lors de son investiture. Un député indépendant membre de l’UDI (Union des Députés Indépendants) estime que chaque nom devrait faire l’objet de discussion entre le président et le chef du gouvernement. Notre interlocuteur de laisser entendre qu’on aura un gouvernement avec un nombre réduit de ministres, mais avec des secrétariats d’Etat en charge de missions précises.

Spectre Mangalaza? Hier, c’était toujours la ruée au Colbert. Alors que l’expiration du délai raisonnable pour la formation du futur gouvernement approche. En France, le Premier ministre Manuel Valls a pu composer son gouvernement 24 heures seulement après sa nomination par le président François Hollande. Des particuliers et des associations ont encore remis hier des C.V aux collaborateurs du Premier Ministre. Les avis divergent face à cette situation. Certains pensent que la nouvelle équipe gouvernementale sera présentée avant samedi. D’autres trouvent par contre que le président et le Premier ministre auront du mal à choisir entre les centaines de C.V qui leur sont soumis. A l’allure où vont les choses et avec ce boycott du Mapar, une partie de l’opinion craint le spectre Mangalaza. Ce premier ministre de la feuille de route de la transition consensuelle et inclusive n’a pas pu mettre sur pieds son gouvernement pendant la courte période qu’il a passée à Mahazoarivo. A qui profitera le crime dans ce cas ? En tout cas, le plein pouvoir dont disposent le président Hery Rajaonarimampianina et son Premier Ministre Kolo Roger dans la formation du gouvernement permettrait d’éviter ce spectre Mangalaza.

RAJAOFERA Eugène

Share This Post