Atteinte à la sûreté de l’Etat, importation massive d’armes… : Perquisition au domicile du Colonel Roger Luc

roger-(1)Une équipe de la Brigade des Recherches à Fiadanana a effectué une descente au domicile de ce « Ombimanga » de la 20e Promotion de l’ACMIL à Talatamaty.

Apparemment, les efforts fournis par les actuels Chefs militaires pour redorer le blason au sein de la Grande muette et de maîtriser tous les éléments perturbateurs ne portent pas encore leurs fruits. En effet, les informations qui circulent depuis quelque temps au niveau des casernes laissent croire à l’existence de certains militaires incontrôlables et incontrôlés préparant de nouvelles mutineries et/ou de nouveau coup d’Etat. Faut-il rappeler que quelques jours seulement après sa nomination, le nouveau Chef d’Etat-Major Général de l’Armée Malagasy (CEMGAM), le Général de Division Rasolofonirina Béni Xavier a convoqué les Officiers et Sous-officiers soupçonnés d’être impliqués dans ces projets pour les mettre en garde. L’évènement qui s’est produit le week-end dernier du côté de Talatamaty confirme ces renseignements. En effet, de sources proches des Forces de l’ordre, le domicile du Lieutenant-colonel Roger Luc a fait l’objet d’une perquisition samedi dernier vers 15 heures. Joint au téléphone hier, un haut responsable au sein du Premier Régiment des Forces d’Intervention (1er RFI Ivato) a confirmé cette information. Soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’ « importation massive d’armes de troisième catégorie » et de préparer une « action pouvant porter atteinte à la Sûreté intérieure de l’Etat », une forte équipe de la Brigade des Recherches de Fiadanana a effectué une perquisition dans le domicile de ce « Ombimanga » (ndlr : Major de promotion) de la 20e Promotion de l’Académie militaire d’Antsirabe. Une perquisition pourtant infructueuse dans la mesure où rien n’a été trouvé sur place.

« Numéro 3 ». Quoi qu’il en soit, cette affaire est encore loin de son dénouement. Le Lieutenant-colonel Roger Luc, qui, rappelons-le, est le Chef du Bureau des Opérations et des Instructions au sein du 1er RFI Ivato, sera auditionné auprès de la Brigade des Recherches ce jour. Chose à laquelle il n’a pas réussi à éviter cette fois-ci. A noter que pour cette affaire, l’actuel Chef de Corps du 1er RFI a donné le feu vert afin que le Lieutenant-colonel Roger Luc soit auditionné. Contrairement à ce qui s’est passé lors des précédentes affaires le concernant où le Chef du Bureau des Opérations et des Instructions a bénéficié du soutien et de la complaisance de l’ancien Chef de Corps du 1er RFI, le Colonel Sedera Raharijaona qui est actuellement le Directeur de la Sécurité Présidentielle. Cette fois-ci, celui qui est considéré comme le « numéro 3 » du 1er RFI risque gros. Les dirigeants actuels et la nouvelle Hiérarchie militaire ne cessent de multiplier leurs efforts dans le cadre de la lutte contre les trafics d’armes, les tentatives de coup d’Etat, ainsi que tous projets qui risquent de porter atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication