Gouvernement Kolo Roger : Obligation de résultats dans 4 mois

Les Malgaches attendent du gouvernement Kolo Roger des résultats concrets dans 4 mois. (Photo d’archives)
Les Malgaches attendent du gouvernement Kolo Roger des résultats concrets dans 4 mois. (Photo d’archives)

Sauf motion de censure, un éventuel remaniement gouvernemental n’aura pas lieu avant les Communales, prévues au mois d’octobre de cette année.

La première évaluation sur les résultats du gouvernement Kolo Roger aura lieu dans 4 mois. Un éventuel remaniement gouvernemental n’aura donc pas lieu avant les Communales si celles-ci auront lieu en octobre de cette année. Chaque membre du gouvernement sera jugé sur ses performances, à commencer par le Premier ministre Kolo Roger. Deux mois sont déjà passés sur les 6 mois annoncés par le président de la République Hery Rajaonarimampianina. Pendant ces deux mois, certains ministres ont passé leurs temps à limoger des responsables au sein de leurs départements ministériels, et ce conformément aux recommandations du chef de l’Etat. Certains ministères ne sont même pas à ce stade. Par contre, des résultats sont déjà palpables au niveau de certains ministères. Du côté de la Primature, après les couacs monstres au niveau de la communication, la situation commence à retrouver son cours normal. Force est de constater que le Premier ministre Kolo Roger reprend en main la situation en passant à la vitesse supérieure pour l’atteinte des objectifs de la Politique Générale de l’Etat. Par contre, le président Hery Rajaonarimampianina dont les 90 jours de grâce sont déjà passés n’est pas soumis à cette obligation d’évaluation.

Motion de censure. Tout peut cependant arriver avant l’expiration du premier délai d’évaluation. Dans les coulisses de l’Assemblée nationale et malgré le démenti formel du président Jean Max Rakotomamonjy, les rumeurs sur une éventuelle motion de censure contre l’actuel gouvernement continue de circuler. Le lancement à Toliara du fameux « coup d’arrêt », une opération destinée à lutter contre l’insécurité dans le Sud, a tempéré les critiques sur la capacité de l’Exécutif à assurer la sécurité des citoyens malgaches. On attend le résultat de cette opération. En tout cas, les membres du gouvernement passent depuis un certain temps une période d’évaluation à l’Assemblée nationale, et ce dans le cadre normal du contrôle des actions de l’Exécutif par le Législatif. En effet, pendant cette première session de l’Assemblée nationale, chaque ministre est tenu de présenter devant les représentants du peuple le rapport d’activités de son département. Jusqu’à présent, seul le ministre des Travaux Publics Roland Ratsiraka s’est acquitté de cette obligation constitutionnelle. Les autres vont venir. Mais déjà, les députés peuvent noter les performances de l’équipe du Premier ministre Kolo Roger.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication