26 juin à Mahamasina : Second test de popularité pour Hery Rajaonarimampianina

Le président Hery Rajaonarimampianina était apparu devant un public  clairsemé lors de son investiture à Mahamasina le 25 janvier 2014.
Le président Hery Rajaonarimampianina était apparu devant un public clairsemé lors de son investiture à Mahamasina le 25 janvier 2014.

Le chef de l’Etat mettra à l’épreuve sa cote de popularité lors de la célébration de la première fête nationale de son quinquennat.

Deuxième test grandeur nature le 26 juin prochain pour le président Hery Rajaonarimampianina après son investiture du 25 janvier 2014. Lors de cette investiture, le stade de Mahamasina n’a pas été plein. Le premier président de la Quatrième République a été investi devant un public clairsemé. Hery Rajaonarimampianina reviendra à Mahamasina cinq mois après. Fera-t-il le plein cette fois-ci ? Avec son parti politique HVM et pour que le fiasco du 25 janvier ne se reproduise pas en l’espace de cinq mois, le président Hery Rajaonarimampianina ne dérogerait pas à la pratique des régimes successifs. Il miserait sur sa formation politique qui commence à installer sa base en province pour remplir le stade de Mahamasina. Cette pratique consiste à transporter des gens des périphéries d’Antananarivo, voire des provinces si les moyens financiers le permettent, pour remplir Mahamasina. Les Rivo Rakotovao, Henri Rabary-Njaka, Paul Rabary, Jaobarson Rakotoarivony et Mohamed Rachid ne ménageront pas leurs efforts pour sauver la face du fondateur de leur parti. Cette fois-ci, remplir le stade ne serait pas le seul souci du président Hery Rajaonarimampianina vue les rumeurs de coup d’Etat qui circulaient ces derniers temps. Le chef de l’Etat, non moins chef suprêmes des Forces Armées, serait amené à renforcer les dispositifs de sécurité lors de ce défilé militaire du 26 juin.

Contacts directs et effets d’annonce. Du côté invités, on se pose déjà la question de savoir qui seront présents au stade de Mahamasina ce 26 juin 2014. Ce qui est sûr, c’est que les membres du corps diplomatique viendront massivement à la cérémonie vue la reconnaissance que la communauté internationale a exprimée à l’endroit de l’actuel régime. Une chose est également sûre : l’ancien président Marc Ravalomanana sera le grand absent de la cérémonie. Ce dernier passera son sixième 26 juin d’exil en Afrique du Sud. Par ailleurs, bon nombre d’observateurs s’interrogent également si l’ancien président de la transition répondra à l’invitation du président Hery Rajaonarimampianina. Lors de l’investiture du 25 janvier 2014, Andry Rajoelina a été bel et bien présent à Mahamasina. Il a volé la vedette au président nouvellement élu car c’est lui qui a attiré l’ovation populaire et non le président à investir. En tout cas, la cote de popularité de Hery Rajaonariampianina serait de nouveau mise à l’épreuve. Cette cote de popularité étant en chute durant les premiers mois de son mandat, le chef de l’Etat a multiplié ces derniers temps ses contacts directs avec la population. Reste à savoir si ces contacts directs avec la population, doublés d’effets d’annonce pour ne parler que du taux de croissance économique de 7% et de la réduction du coût de l’électricité et de l’eau lui permettrait de regagner la confiance des 22 millions de Malgaches.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication