TVM – RNM : Vague de limogeages en vue

A partir de la semaine prochaine, un énorme changement sera apporté au niveau de la RNM-TVM.
A partir de la semaine prochaine, un énorme changement sera apporté au niveau de la RNM-TVM.

Si l’on s’en tient à nos sources, cette série de limogeages sera confirmée lors du Conseil des ministres de la semaine prochaine.

De sources bien informées, un « cyclone » va frapper incessamment sur les médias publics. Ambohitsorohitra se préparerait en ce moment à procéder à un limogeage massif à la tête de la Télévision Malagasy (TVM) et de la Radio Nationale Malagasy (RNM). Une pratique courante durant les différents régimes qui se sont succédés. Pourtant, la décision tend vers la reprise de la manipulation et de l’utilisation des médias publics au profit du pouvoir en place. Comme ce fut le cas durant les régimes Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana et Rajoelina où les instances dirigeantes au sein de la TVM et de la RNM se sont pliées aux consignes du ministère de la Communication. Selon nos sources, tous les hauts responsables au sein des organes de presse publics seront concernés par cette décision. Mise à part l’équipe de la Direction générale et des différents directeurs au sein de l’Office de la Radio et Télédiffusion de Madagascar (ORTM), ainsi que leur staff respectif, les rédacteurs en chef et les simples journalistes seront également concernés par ce cyclone. Tous les dirigeants nommés durant la période transitoire seraient dans le collimateur d’Ambohitsorohitra. Un ancien rédacteur en chef durant la deuxième République serait pressenti au poste de Directeur général de l’ORTM. D’ailleurs, si l’on s’en tient à nos sources, cette série de limogeages sera confirmée lors du Conseil des ministres de la semaine prochaine.

Intérêts politiques. Quoiqu’il en soit, politiquement parlant, cette mesure est conforme aux règles de la logique. Et ce, dans la mesure où tout régime nouvellement installé a besoin d’effectuer une campagne de médiatisation, non pas en vue de défendre ses intérêts politiques mais plutôt afin de véhiculer des informations positives pour éduquer et sensibiliser le peuple sur ses programmes de développement. Par contre, bon nombre d’observateurs estiment que le régime Hery Rajaonarimampianina tend à suivre l’exemple des précédents pouvoirs où les médias publics ont été contrôlés par le ministère de Tutelle en vue de servir les intérêts du régime. La question est de savoir toutefois si le régime actuel souhaite utiliser la RNM et la TVM en vue de répondre aux attaques lancées ces derniers temps à son encontre.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication