Accidents graves sur la RN4


accidents_rn4

Quatre accidents de circulatiuon ont été enregistrés ce week-end sur cette route nationale dont deux mortels.

2 morts à Mahitsy et 6 à Ankarafantsika

Huit morts, le bilan est très lourd, ce week-end. Au moins quatre accidents graves ont eu lieu sur la route nationale numéro quatre en quatre endroits différents. Les plus meurtriers se sont passés à Mahitsy et à Ankarafantsika. A Antanambao Andranolava, une voiture 4×4 s’est couchée sur le côté. Et à Kamolandy, un camion s’est renversé. On ne déplorait pas de victimes. Toutefois, les dégâts matériels sont très importants.

Tué sur le coup. Samedi, vers 15 heures 30, un taxi-brousse reliant la capitale à Mahitsy a fait une sortie de route au niveau du lieu dit Ankadimainty. Selon les informations, cet après-midi, il a plu et la route était très glissante. Négociant un petit virage, le chauffeur n’avait plus le contrôle de sa voiture. Une embardée l’a déporté sur un talus. Le choc a été très violent, selon toujours les informations. Les nouvelles provenant de la gendarmerie de la localité indiquait que le conducteur a été tué sur le coup. C’était la panique généralisée pour les passagers parmi lesquels l’on a enregistré douze blessés. Une femme, admise à l’hôpital de la localité n’a pas survécu. N’étant que légèrement blessée, elle n’a pas supporté le choc, victime d’un arrêt cardiaque, selon toujours nos sources. A Ankarafantsika, le bilan est très lourd. Six personnes ont été tuées et onze autres blessées. A l’entrée du pont, le lourd véhicule a croisé une voiture 4×4 roulant assez vite. Pour éviter une collision, le camionneur espérait trouver son salut en jetant son véhicule dans la rivière. Et c’est le drame. A cet endroit, apprend-on auprès des villageois, l’eau est très profonde. Comme dans un film de fiction, le camion a disparu complètement. Et c’est par miracle qu’il y a eu des survivants.

Les deux autres accidents, comme annoncés plus haut, ont eu lieu respectivement à Antanambao Andranolava et à l’entrée du pont de Kamolandy. Les usagers avertis vous indiquent qu’à ces endroits précis, on doit être très vigilent. Une ligne droite avant un virage et le mauvais état de la route ne sont pas pour arranger la conduite.

Recueillis par r.s.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication