Général Paza Didier Gérard : « Pas de place pour les brebis galeuses dans la Gendarmerie »

Le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le général Paza Didier Gérard fait partie des membres du gouvernement qui ont honoré hier l’invitation de l’Ambassadeur de Chine à Madagascar.
Le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le général Paza Didier Gérard fait partie des membres du gouvernement qui ont honoré hier l’invitation de l’Ambassadeur de Chine à Madagascar.

Présent à la célébration hier du 65e anniversaire de la République Populaire de Chine à Nanisana, le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie nous a accordé une petite interview, entre un verre de jus et un morceau de « koba » façon chinois.

Exécution sommaire dans le District de Beloha Androy (Androy) ; braquage d’un hôtel à Brickaville ; kidnapping sur fond(s) de corruption à Ankazomiriotra ; tabassage à mort d’un « quartier mobile » à Port-Bergé… Les exactions perpétrées par des éléments de la Gendarmerie se sont multipliées ces derniers temps. Selon la formule consacrée, les enquêtes sont en cours.

14 000 gendarmes. « Tolérance zéro pour tout dérapage et autres bavures commis par des gendarmes, quel que soit leur grade », déclare le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie. Avant de réaffirmer sa détermination de redorer le blason des bérets noirs. « Pas de place pour les brebis galeuses dans la Gendarmerie », tonne le général de Division Paza Didier Gérard. A son avis, quelques brebis galeuses ne doivent pas gâter tout le troupeau. « Ny fandoto iray tandroka tsy tokony aleo ny fandio iray barika », estime-t-il. Une manière de dire que ce ne sont pas quelque ripoux qui vont salir l’uniforme des 14.000 gendarmes.

Radiation. « Les sanctions peuvent aller jusqu’à la radiation de la Gendarmerie, sans exclure les poursuites pénales qui sont susceptibles de déboucher sur des emprisonnements  », fait savoir le SEG. Réitérant ainsi sa volonté d’assainir les rangs. C’est pour cela qu’il est d’ailleurs pour « le système de la méritocratie » dans le recrutement des gendarmes. « Les reçus sont ceux qui ont obtenu les meilleures notes », soutient-il. En rappelant au passage que la Fonction Publique et le Bianco apportent leur collaboration pour l’organisation des concours. En tout cas, le général Paza Didier Gérard a tenu à dire qu’il est contre le système du contingentement. Un message clair lancé à l’endroit de ceux qui pensent avoir droit à des quotas pour le recrutement dans les rangs de la Gendarmerie.

Vaky fasana. Il a également tenu à expliquer qu’ il n’y a point de bombardements aériens dans l’opération coup d’arrêt dans le Sud. « Ce sont les « kizo », c’est-à-dire les repaires des « dahalo » qu’on fait sauter avant de larguer les éléments héliportés », rapporte-t-il. Avant d’ajouter que face à la recrudescence du phénomène, la Gendarmerie prépare aussi une opération contre les « vaky fasana ». C’est dire que les voleurs et profanateurs risquent de tomber sur un …os.

Propos recueillis par R.O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication