Retour en force d’Andry Rajoelina : Manif du MAPAR contre les actes anticonstitutionnels du régime

uneLe MAPAR organise demain une grande manifestation au quartier général du parti à Ambodivona.

11 décembre 2010 – 11 décembre 2014. Le quatrième anniversaire de la promulgation de la Constitution de la IVe République sera commémorée demain. Un évènement dont le régime Rajaonarimampianina envisage d’ignorer complètement dans la mesure où jusqu’ici, aucune manifestation officielle n’est prévue. Par ailleurs, c’est la première fois depuis 2011 que cette journée ne soit pas fériée. Pourtant, cette Constitution qui a été votée à la suite du référendum du 17 novembre 2010 porte l’empreinte du président de la République, ministre des Finances et du Budget durant la période transitoire. Pour les observateurs, Hery Rajaonarimampianina devrait prendre en considération le 11 décembre puisqu’il constitue le premier président élu sous la IVème République. Pour leur part, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, et ses partisans refusent que cette journée passe inaperçue. Faut-il rappeler que le 11 décembre a été une journée chômée mais payée durant la période transitoire. En effet, le MAPAR organise demain une grande manifestation au quartier général du parti à Ambodivona. Ce sera une occasion pour l’ancien leader de la Révolution orange de 2009 de marquer son retour en force sur la scène politique, mais aussi de faire une réapparition en public après plusieurs mois de silence politique.

« Déclaration de guerre ». D’après les explications, cet évènement sera diffusé en direct sur la Radio et la Télévision Viva. La journée sera également marquée par une exposition des photos de notre confrère, Jeannot Ramambazafy. Toutes les grandes figures du MAPAR, ainsi que celles des autres partis et entités politiques pro-Rajoelina prendront la parole à cette occasion. Des invités surprise sont également attendus. Pour leur part, les simples citoyens venant de toutes les régions de la Grande île pourront entrer en direct par téléphone pour exprimer leur point de vue par rapport à la situation politique actuelle. En tout cas, les tenants du régime devraient s’attendre au fait que les partisans du MAPAR vont profiter de cette manifestation à Ambodivona pour dénoncer les actes anticonstitutionnels et/ou les violations répétées de la Constitution constatés depuis le début de cette quatrième République. Pour ne citer que l’article 54 qui stipule que « le Premier ministre est issu du parti ou groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale », et le projet du régime de morceler Antananarivo en 16 Mairies d’Arrondissement. Faut-il rappeler que l’actuel locataire de Mahazoarivo, Kolo Roger, est membre à part entière du parti HVM qui n’existait pas encore au moment de sa nomination. La question est désormais de savoir comment le régime va réagir après cette manifestation. D’autant plus que bon nombre d’observateurs s’attendent à ce que cet évènement constitue le début d’un nouveau processus sur le rapport de force politique. Le HVM pourrait également considérer cette manif comme une « déclaration de guerre ».

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication