Conseil des ministres : Le sort de Ravalo et des détenus politiques fixé ce jour

Jacaranda
Marc Ravalomanana est attendu ce jour à Faravohitra.
Marc Ravalomanana est attendu ce jour à Faravohitra.

L’Exécutif n’a qu’aujourd’hui pour décider du sort de Marc Ravalomanana et des détenus politiques pour que ces derniers puissent passer avec leur famille les festivités de fin d’année conformément à la résolution prise lors du Sommet à cinq du 19 décembre.

Le Conseil des ministres d’aujourd’hui est à marquer dans l’histoire politique de Madagascar. Sauf revirement, l’Exécutif serait amené à abroger le décret n°2014-1619 du 13 octobre 2014 portant assignation à résidence fixe de l’ancien président Marc Ravalomanana sous peine d’être accusé de faire une entorse à la résolution prise par le président Hery Rajaonarimampianina et les quatre anciens présidents devant le quatre dirigeants du FFKM. Pour que le parallélisme de forme soit respecté, ce décret pris en Conseil des ministres ne peut être abrogé qu’en Conseil des ministres. Et ce, malgré le fait que seulement cinq membres du gouvernement auraient participé à la prise de ce décret qui a permis de détenir l’ancien exilé d’Afrique du Sud à l’Amirauté d’Antsiranana. Par ailleurs, la résolution du CCI Ivato recommande la libération des détenus politiques avant la fin de l’année. Le Conseil des ministres d’aujourd’hui serait également obligé de s’y prononcer. La ministre de la Justice, Noëline Ramanantenasoa, a d’ailleurs renvoyé la balle dans le camp du gouvernement réuni avec le chef de l’Etat.

Sous conditions. Contrairement au cas des détenus politiques dont la majorité est composée des officiers supérieurs et généraux impliqués dans les mutineries commises pendant la Transition et la tuerie du 7 février 2009, celui de Marc Ravalomanana est en cours d’être réglé depuis hier. Un accord aurait été trouvé. Des sources proches de sa mouvance ont permis de savoir que l’ancien président est attendu ce jour à Faravohitra. Le régime aurait soumis à des conditions ce retour qui permettra à Marc Ravalomanana de passer ensemble avec sa famille les festivités de fin d’année. Parmi ces conditions figure le fait que Marc Ravalomanana ne serait pas autorisé à recevoir des visites des personnes autres que celles de sa famille. Le retour à son domicile de l’ancien président se fera dans la discrétion totale. En tout cas, Marc Ravalomanana serait la première personne qui bénéficie du résultat du Sommet à cinq qui s’est tenu au CCI Ivato le 19 décembre dernier. Reste à savoir si l’ancien président acceptera de se soumettre à ces engagements pendant son séjour à Faravohitra.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post