Députés PMP à Ambohitsorohitra : Les noms des 13 « Premier ministrables »

sary-uneDe sources bien informées, le nouveau Premier ministre pourrait être connu dès aujourd’hui.

Au lendemain de la démission « forcée » du Premier ministre sortant, Kolo Roger, les députés membres de la « Plate-forme pour la Majorité Présidentielle » (PMP) ont déjà entamé une démarche visant à « aider le président Hery Rajaonarimampianina à trouver son successeur ». Hier, une forte délégation de cette formation politique s’est rendue au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra pour présenter une liste de « Premier ministrables ». Une liste de 13 noms composés notamment de l’ancienne ministre de la Défense nationale, Manorohanta Cécile ; le vice-président de l’Assemblée nationale, Mahazoasy Freddy ; l’ancien président de la République, Marc Ravalomanana ; le ministre de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Horace Gatien ; le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Lois sociales, Maharante Jean de Dieu ; la ministre de l’Eau, Ndahimananjara Johanita ; la présidente de la Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition (CENIT), Atallah Béatrice ; le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le Général de Corps d’Armée, Paza Didier Gérard ; le ministre d’Etat chargé des Infrastructures, du Développement et de l’Aménagement du Territoire et non moins président national du parti HVM, Rivo Rakotovao ; le député élu à Ambositra, Harimampionona Andrianarivo ; le numéro Un de la Médiature de la République, Andréas Monique Esoavelomandroso ; l’ancien Directeur général du SEIMAD, le Général de Brigade Jean Ravelonarivo ; ainsi que le ministre de l’Energie par intérim, le Général de Corps d’Armée, Raveloharison Herilanto. 14 prétendants sont donc en lice pour la course à la Primature, puisque le groupe parlementaire « VPM/MMM 2 » a aussi proposé le nom de l’ancien ministre de l’Education nationale, Jean Jacques Rabenirina.

3 Officiers Généraux. Trois Officiers Généraux figurent donc parmi les prétendants à Mahazoarivo. Pour ce qui est de l’ancien exilé d’Afrique du Sud, Marc Ravalomanana, son nom aurait été proposé par le parti « Tiako i Madagasikara » (TIM). L’ancien président brigue désormais la Primature. La question est de savoir si le président Hery Rajaonarimampianina va accorder sa confiance à une personnalité politique dont, l’avenir judiciaire reste pour le moment incertain dans la mesure où il est encore assigné à résidence fixe dans son domicile à Faravohitra. En tout cas, d’après les explications de la députée du premier Arrondissement, Maître Hanitra Razafimanantsoa, 118 parlementaires issus de plusieurs forces politiques existant à l’Assemblée nationale ont participé à l’élaboration de cette liste. Tous, seraient soucieux d’instaurer une stabilité politique au pays. A noter cependant que les députés MAPAR pro-Rajoelina n’ont pas adhéré à cette initiative prise par la « Plate-forme pour la Majorité Présidentielle ». Bon nombre d’observateurs estiment toutefois que la plupart de ces candidats à la Primature visent le ciel pour atteindre les nuages. La désignation du Premier ministre aurait été évoquée hier au cours d’une réunion des proches collaborateurs du président, mais nul n’ignore que le dernier mot appartient évidemment à Hery Rajaonarimampianina. De sources bien informées, le nouveau Premier ministre pourrait être connu dès aujourd’hui. Certainement, la nomination ne traînera pas comme ce fut le cas lors de la nomination de Kolo Roger.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication