Mouvance Ravalomanana : Les ministrables à Faravohitra

Marc Ravalomanana entretient le suspense sur les noms qu’il aurait proposés au président de la République pour former le futur gouvernement.
Marc Ravalomanana entretient le suspense sur les noms qu’il aurait proposés au président de la République pour former le futur gouvernement.

Le futur gouvernement serait composé de quatre personnalités issues de la mouvance de l’ancien président.

L’ancien président ne chôme pas à Faravohitra en attendant la formation du nouveau gouvernement dirigé par le Général Jean Ravelonarivo. D’ailleurs, l’accès à Faravohitra n’est plus strictement réglementé comme auparavant. Il suffit que le chef de délégation Rolland Ravatomanga demande l’autorisation au ministre de la Défense nationale pour que les membres de la mouvance Ravalomanana puissent entrer directement en contact avec l’ancien président à son domicile à Faravohitra. En fait, Marc Ravalomanana multiplie ces derniers temps ses contacts avec les dirigeants de sa mouvance. Samedi dernier, il a reçu chez lui les Olivier Donat Andriamahefamparany, Rolland Ravatomanga, Guy Rivo Randrianarisoa et Hanitra Razafimanantsoa. Dimanche dernier, une autre délégation de la mouvance Ravalomanana a fait le déplacement à Faravohitra pour rencontrer l’ancien président. Cette délégation est composée entre autres de Jean Bruno Ramahefarivo, Rolland Ravatomanga, Mamy Rakotoarivelo, Olga Ramalason, Guy Rivo Randrianarisoa et Lanto Rabenantoandro.

Mairie. Ces personnes citées ci-dessus sont des personnalités susceptibles d’être nommées ministres dans le futur gouvernement. Mais lors de ces différentes rencontres, l’ancien président n’a rien dit sur les noms qu’il aurait proposés au président de la République pour composer la nouvelle équipe gouvernementale. Une source a par contre permis de savoir que Marc Ravalomanana a réitéré son soutien total au régime en place. Face aux allégations de certaines presses sur le cas de son épouse Lalao Ravalomanana, l’ancien exilé d’Afrique du Sud aurait précisé que l’ancienne Première Dame ne sera pas ministre. Marc Ravalomanana aurait laissé entendre que Lalao Ravalomanana serait candidate à la Mairie d’Antananarivo-Renivohitra. En tout cas, ce ne sont pas les ministrables qui manquent au sein de la mouvance Ravalomanana. Outre ceux qui sont cités ci-dessus, il y a également les Ivohasina Razafimahefa, Pierrot Botozaza, Ihanta Randriamandrato, Olivier Rakotovazaha, Mahafaritsy Samuel, Mamy Mamonjy Raharinavalona… Bref, la mouvance Ravalomanana dispose à la fois des vrais politiciens et des technocrates compétents capables de relever les défis du développement tracés par le président Hery Rajaonarimampianina.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication