Commune urbaine d’Antananarivo : Lalao Ravalomanana peut gouverner sans cohabitation

Le nouveau maire de la capitale a reçu hier à son domicile à Faravohitra l’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar.
Le nouveau maire de la capitale a reçu hier à son domicile à Faravohitra l’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar.

Fort de ses 31 conseillers municipaux, le nouveau maire Lalao Ravalomanana n’aura pas de problème pour faire passer ses projets au niveau du Conseil municipal.

31 pour la liste TIM de Lalao Ravalomanana, 17 pour la liste « Freedom » de Lalatiana Rakotondrazafy, 2 pour la liste « Iarivo Mitambatra » de Hery Rafalimanana, 2 pour la liste « Mada Vision » de Harilala Ramanantsoa, 1 pour la liste Stand Up Tana de Andry Ranaivo, 1 pour la liste « Mpanohitra » de Lalatiana Ravololomanana, 1 pour la liste UNRRM de Véronique Rajerison, 0 pour la liste AREMA de Raniriarinosy Harimanana et 0 pour la liste MAMIMI de Hasina Rakotoaritsifa. C’est ainsi que seront répartis les 55 sièges de conseillers municipaux de la Commune urbaine d’Antananarivo au vu du résultat encore officieux affiché au QG du TIM à Faravohitra. Ce résultat montre et démontre que la liste TIM qui a obtenu 55,90% des suffrages exprimés, suivie de l’association « Freedom » de Lalatiana Rakotondrazafy, aura la majorité absolue dans le futur conseil municipal qui sera l’organe délibérant de la mairie de la Capitale.

Dictature de la majorité. Puisqu’il s’agit d’un organe délibérant, un Parlement de la Commune, la démocratie sera la règle du jeu dans le futur Conseil municipal. Et quand on parle de démocratie, c’est la loi du nombre. On dit même que la démocratie est la dictature de la majorité. Contrairement à ce qui se passe à l’Assemblée nationale, il n’y aura pas une majorité à géométrie variable au sein du futur conseil municipal de la commune urbaine d’Antananarivo. Avec ses 31 conseillers municipaux, le TIM ferait cavalier seul. Il n’aura pas besoin de s’allier avec les autres forces politiques représentées au sein du Conseil pour adopter les projets de développement soumis par l’Exécutif municipal dirigé par le maire Lalao Ravalomanana. Les chantages de blocage et de sabotage brandis par une candidate malheureuse qui s’impatiente pourtant d’accomplir ses devoirs et ses obligations dans le futur Conseil municipal ne tiennent pas donc debout. Bref, il n’y aura pas de cohabitation à la mairie de la capitale.

3P. A bien réfléchir sur les premières déclarations faites par Lalao Ravalomanana le soir du 31 juillet, le nouveau magistrat de la Ville des Mille va surtout miser sur la formule 3P, formule très en vogue notamment du temps du président Marc Ravalomanana, pour relever son défi qui est de revaloriser la capitale. Le nouveau maire ne comptera pas uniquement sur l’appui du pouvoir central car les subventions de l’Etat ne sont pas suffisantes pour réaliser les projets de développement qu’attendent les Tananariviens après les élections du 31 juillet. Le nouveau locataire de l’Hôtel de Ville a déjà annoncé l’arrivée imminente des partenaires allemands. Ces derniers vont venir avec des moyens qui permettraient d’assainir la ville. A noter que Lalao Ravalomanana, avec l’autorisation du PDS par intérim Ramiaramanana Joseph, s’est rendue dimanche à l’Hôtel de Ville pour constater de visu l’état des infrastructures de la commune urbaine.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

13 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. mampihome be izany ilay ataon’ireo vahiny hoe « masturbation intélectuelle ». Raha mba te halala kely ny zava misy marina eto Madagasikara dia manadihady tsara vao miteny Efa mba nomeko sopapa kely ihany.
    Amin’ny fitondram-panjakana amerikanina dia in ngahy Manadafy RAKOTONIRINA  » IRERY  » ihany aloha hatreto no Malagasy azony antoka sy ankaiky azy indrindra. tadidio fa efa roanjataona no misy ifandraisany ny tany roa tonta, maro ireo zavatra nitranga tao anatin’izany na politika , na toe-karena na fanandevozana, na varotr’olona. Anontanio Ingahy Manandafy. Raha mba te handilana kely. Fa mahafantatra zavatra betsaka izy, Eny na hatrim’io fihanakin’ny cancer eto Madagasikara amin’izao fotoana io aza.
    Aza misalala fa olona mahasaky miteny ny marina izy sady olona manana fitiavana ny MALAGASY sy i Madagasikara hatramin’ny fahazazany.

  2. très bons commentaires , un grand merci à Harena Nirina et à Rivo Ramiah

  3. · Edit

    La candidate qui a promis de chantage et sabotage est une putschiste qui passe sa journée à insulter et dénigrer les gens dans sa station de radio . Le virus type d’une colonisée complexée .

  4. J’aime bien l’article!

  5. Trop juste!

  6. · Edit

    Juste une petite remarque cher journaliste. On dit la nouvelle maire , pas nouveau maire, madame le maire. La langue évolue dans le temps..on dit la maire.

  7. En 2009, Monsieur Ravalomanana n’a pas fui. Il a été exfiltré par des services spéciaux très ‘bleu-blanc-rouge » afin de préserver sa vie. La France ne voulait plus de lui mais pas au point d’avoir sa mort sur la conscience. Le petit TGC, lui, s’était contenté de se réfugier chez l’ambassadeur français après avoir mis sa famille à l’abri, en France. Si cela vous chante, croyez encore que c’est le peuple malgache qui a fait sa révolution… Un conte à dormir debout. L’Histoire jugera, dans 50 ans…

  8. Raha tiana hisy fiovana tsara eto Antananarivo dia tsy maintsy misy fifampifehezana matotra sady henjana, izany hoe tsy maintsy jadoina ny vahoaka raha tsy izany dia resa-be ny hoe hitondra fandrosoana na fanovana

  9. Marina izany i MADAGASIKARA fa tsy hoe Antananarivo ary rehefa hoe MADAGASIKARA dia misy tetika ambadika foana ketrehin’ireo mpamatsy vola n’iza n’iza izany eto ambany masoandro. Aza adino fa matao atoa Ravalomanana nandositra t@ 2009 dia tsy nety nanampy azy intsony ireo mpamatsy vola izany hoe ny banky iraisam-pirenena na raha adika mazava dia ny amerikanina. Ary aza adino fa ny masoivoho amerikana no nahazo voalohany ny taratasy fametraham-pialana nataony ary Ingahy Manandafy RAKOTONIRINA no malagasy voalohany nahalala izany.
    Tsy misy famatsiam-bola maimaim-poana izany fa tsy maintsy inty sy nday
    any amin’ny tany mandroso tsy afaka mandidy dia homana ny mpitonra fanjakana fa tsy maintsy manaraka ny fepetra famoham-bola.
    izany hoe maharitra vao misy vola azo any amin’izireo na dia manonona sora-bola aza izireo rehefa miresaka.
    Any amin’izireo izany hoe vola izany dia misy lanjany tokoa ka tsy zarazaraina fostiny amin’izao.

  10. ça c’est bien dit ! il y a bien longtemps que nous devrions se passer de la france et de soit disant français, les fozas et autres esclaves asservis

  11. En réponse à Jean-Jacques Chollez : ne pas oublier que les Etats-Unis comme l’Europe n’entendent pas laisser le champ libre à la Chine ni à l’Inde. Plus que jamais, Madagascar présente un intérêt géostratégique (plus que financier ou économique) dans l’Océan Indien et cela seul justifie des « soutiens » politiques et financiers. La crise a bon dos pour se sentir pessimiste : les pays cités ci-dessus sont encore et toujours très riches par rapport à Madagascar et la quasi totalité de l’Afrique. Je ne parle pas d’action humanitaire, je parle d’intérêts bien compris entre gens responsables (ce que Rajoelina et sa clique de vautours n’étaient pas).

  12. · Edit

    Quels soutients???es-tu certain que les USA , l’Allemagne, l’UE soit réellement intéressés par le devenir du pays. J’en doute alors que l’état économique de ces zones est catastrophique… Le rêve maintient l’espoir mais ne solutionne rien…rendez-vous dans six mois pour que la réalité s’impose!

  13. Il est inquiétant que vous évoquiez la démocratie comme une « dictature de la majorité ». Le temps est peut-être venu que les Malgaches et en particulier les journalistes à la déontologie élastique se mettent à débattre de façon sereine et compréhensible par tous. N’écrivez pas pour vous faire plaisir mais pour INFORMER le peuple qui en a le plus grand besoin après tant de véritables dictatures (Ratsiraka, TGV etc….). Bref, mes meilleurs voeux de réussite à Madame Lalao Ravalomanana. Le soutien des Allemands et des Etats-Unis (sans oublier celui de l’Union Africaine et d’autres pays d’Europe et d’Asie) vaut bien quelques petits arrangements avec la France… PS : Boeing vaut bien Airbus, par exemple.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.