Jean Ravelonarivo : « Pas de pitié pour les responsables de l’assassinat des 8 militaires »

Le général PM a débarqué hier à Ankazoabo en compagnie des hauts responsables des forces de l’ordre.
Le général PM a débarqué hier à Ankazoabo en compagnie des hauts responsables des forces de l’ordre.

Le Premier ministre a débarqué hier à Ankazoabo-Sud en tenue de combat.

En plus des ministres Noëline Ramanantenasoa (Justice), Jean de Dieu Maharante (Fonction Publique, Travail et Lois sociales) et Olivier Mahafaly (Intérieur), le chef du gouvernement a été accompagné par un aréopage de généraux. En l’occurrence, le ministre de la Défense nationale, le général Dominique Rakotozafy ; le ministre de la Sécurité intérieure, l’Inspecteur général Blaise Randimbisoa ; le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le général Paza Didier Gérard. Sans oublier les autres « étoilés » qui ont débarqué avec le PM et ceux qui étaient déjà sur place comme le CEMGAM, le général Béni Xavier Rasolofonirina.

Unité nationale. Tous ces hauts responsables ont fait le déplacement à Ankazoabo-Sud après l’embuscade tendue par les « dahalo » qui a coûté la vie aux Sergents chefs Randriambololona Siméon Olivier, Hasindray Kazaka et Rajaonarison Théodore ainsi qu’aux Sergents Rahanitriniaina Henri, Randriamiadantsitohaina Jean Marie et Ravelombiasa Jean Nestor. Sans oublier le Caporal Lambo Alphonse. Ils faisaient tous partie du « Hetsika Fahalemana 2015 » qui, comme le nom de l’opération l’indique, vise à rétablir la sécurité dans cette partie du territoire. Le PM de faire remarquer que « ces militaires morts en service commandé sont issus des quatre coins du pays ». De Brickaville à Moramanga, en passant par Faratsiho, Antsirabe, Vaingaindrano et Betioky Sud. « La sécurité est l’affaire de tout le pays », selon le général Jean Ravelonarivo qui, en sa qualité de Premier ministre, « assure la sécurité, la paix et la stabilité sur toute l’étendue du territoire national dans le respect de l’unité nationale ». C’est pour cela qu’il a mis l’accent sur l’unité et la solidarité des Malgaches dans la lutte contre l’insécurité.

Haza lambo. Il, c’est évidemment le PM qui, « à cette fin, dispose de toutes les forces chargées de la police, du maintien de l’ordre, de la sécurité intérieure et de la défense ». D’où la présence à ses côtés des principaux responsables des forces armées. Y compris la police. « Il ne faut pas défier les forces de l’ordre », a-t-il lancé. En expliquant que « ce n’est pas aux « dahalo » de s’attaquer aux forces armées, mais c’est à ces dernières de traquer les premiers ». Et d’ordonner dans la foulée l’opération « haza lambo » contre les dahalo. « Pas de pitié pour les responsables de l’assassinat des 8 militaires », a-t-il fait savoir devant les chefs militaires, les membres du « Hetsika Fahalemana 2015 » et la population venue l’écouter. Et parmi laquelle, il y avait probablement des « agents de renseignement » des « dahalo » si ces derniers ne sont pas venus en personne.

Etat de droit. « Nous sommes dans un Etat de droit », a tonné le PM qui avait aussi à ses côtés 2 magistrats et non ministres. Il n’a d’ailleurs pas manqué de donner des directives aux responsables du tribunal local « pour accomplir leur travail en toute justice ». Et d’adresser un avertissement ferme aux « dahalo ambony latabatra » car personne n’est au-dessus de la loi, a poursuivi le PM qui, d’après la Constitution « assure l’exécution des lois ». En sa qualité de chef de l’Administration, il a eu également ses « maux » à dire aux fonctionnaires locaux.

Tactique. « On va poursuivre l’opération et changer de tactique », devait pour sa part, annoncer le ministre de la Défense nationale, le général Dominique Rakotozafy. En rendant hommage aux 8 militaires « tombés sur le champ d’honneur ». Sans oublier les 12 blessés évacués à Toliara à qui le PM a remis 500 000 ariary par tête pour accompagner leur rétablissement. Il a aussi alloué une enveloppe de 800 000 ariary aux éléments de l’opération afin de leur remonter le moral. « Courage les gars », leur a-t-il dit. Quant aux familles des militaires « morts pour défendre la sécurité », elles recevront chacune 10 millions d’ariary de la part de l’Etat. Et qui a présenté hier ses condoléances à la famille du Caporal Lambo Alphonse qui était en poste au 505e Compagnie du 1er Régiment de la Région Militaire n°5 où ont été exposés les cercueils des 8 militaires. Ces derniers ont bénéficié d’un avancement de grade et de décoration à l’Ordre national à titre posthume car conformément à la devise de l’Armée, ils sont morts « pour la patrie ».

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

30 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mampihomehy hoy ny fitenin-jatovo e! rehefa ry zareo no misy maty, miazakazaka ery manao fanambarana @ haino @ aman-jery fa tsy hamelana raha tsy hita zay nahavanon-doza! (« Vengeance personnelle » hoy ny fiteny vahiny)! fa rehefa zato Ra-Malagasy no vaotafika sy misy mamono, zara raha misy miraharaha! aleo dry zalà mi-balady @ 4×4, mampiseho sandry eraka Antananarivo na maraina na antoandro na alina! Ireny miseho be sandry eto ireny mihitsy no tokony mba alefa hifanenjika @ dahalo any lavitra any mba ho hita zay tena vitany, mba miaina ny zavatra iainanan’ireto namany ireto, zay ialokalofany Ra-fahafatesana isan’segondra!

  2. je n’ai jamais vu ni entendu qu’un PM ou ministre gasy démissionné par incompétence! c’est le système qui est totalement pourri

  3. Mahagaga rehefa miaramila na gendarme no misy maty dia tsy ela ny fanehoana an-gazety ny alahelo sy ny fahavononana handray andraikitra.Jereo na dia ny PM dia manao fanamiana miaramila ho fampitahorana ve?Tsarovy mandrakariva fa olombelona aloha vao Mpitsara,Miaramila ,mpitondra fivavahana…sns Koa aza asiana mizana tsindrian´ila.Izany dia hilazana hoe firifiry ny maty fa tsinotsinoavina satria tsy malaza na tsy raharahaina fotsiny izao.Nefa dia maty noho ny hetraketraka.iombonako hevitra ireo milaza ny tsy fahombiazan´ny Miaramila na hoe Kitoatoa satria dahalo ve dia tsy ho resy fa ….
    mahalasa eritreritra

  4. Ny mampiomehy ahy amin’itony fanomezan-kevitra sy fifanankalozan-kevitra itony dia toa miteny vazaha foana ianareo ? sa tsy hita ve hoe avy any ampita raha tsy izany ???ny tenako nefa aty ampita ary haiko tsara ireo be resaka toa andr’i basile itony sy ny zava-bitany. tokony hanaja ireto maty aloha fa ny velona velona ihany

  5. Ry Basile anie isan’ny nanongam-panjakana ê. Ka tsy mahagaga raha mitady reconciliation nationale, système françafricain établi pour sauver les collabos.

  6. CAPSAT anie no mpitazona ny fiadiana ê, CAPSAT no namoaka fiadiana hanonganam-panjakana, anao no manohy…

  7. Ary angaha dia ny vatany foana no maty, fa tsy mba nisy sefo voa?

  8. Midika izany fa misy Hery Lehibe miaro azy ao ambadika, hery namono and’Ratsimandrava, hery nandoro ny Rova rehetra, hery miaro ny mpanongam-panjakana mijanona mitondra ny firenena ao andamosina. Mbola tsy tafavoaka ny firenena satria izany no tanjona, hihinanana azy.

  9. Je salue l’abnégation et le courage des soldats morts en service. Prompt rétablissement pour les blessés. Sincères condoléances pour les familles.Il s’agit maintenant de tout mettre en oeuvre pour traduire devant la justice les coupables et d’éviter tout acte de représailles indigne d’une Armée Républicaine. On ne réforme pas la sécurité, on réforme un système donné de sécurité; c’est le job des états-majors et non des élus et encore moins celui de la population

  10. Tout a été dit et si le PM applique sa « tolérance zéro » envers ses ministres et « pas de pitié » pour les dahalo de brousse et « ambony latabatra » et à l’insécurité en général … la situation redeviendrait saine, normale et sereine.
    Y a aussi les trafics de bois de rose qui tuent autant de gens …

    C’est un des moyens-clés pour assurer la stabilité politique.

    Pour le moment, on n’est que sur de bonnes intentions le temps que le ministre de la Défense nationale trouve la bonne « tactique » … et le pouvoir de Hery Rajaonarimampianina sort de son K.O. par ces défis à l’autorité de l’Etat.

    C’est malheureux et triste aux familles et aux orphelins de ces militaires tués lors de leurs missions. Vraiment dommage.

  11. Leo be ahy ny @ nao ry Basile, Réconciliation Nationale ??? Grand pardon ??? Amnistie générale ??? fa misy famindram-po koa ve ny mpangalatra akoho eny Antanimora ??? Ireo miseho ho manam-pahaizana avy any am-pita, mandany volambahoaka mianatra hiakarana grady fotsiny ireo nefa tsy haninona tsy haninona ato Madà no tena mila fongarina mialoha, izany ihany no tsy mampandeha ny firenena satria tsy misy « lehilahy » « mpitarika » modely eto, avy nanota dia ho avela nefa ny nifona aza tsy nataony??? Hataon’ny vahoaka inona pardon anao fa omeo hanina izy fa noana, omeo asa izy fa tsy mianatra ny zanany fa ny anareo tafita any am-pita daholo ny taranakareo, mba misaina Basile fa tsy vitan’ny commentaire fotsiny izy ity an! mankaleo be !!!

  12. Honte à vous, responsables de l’armée la plus étoilée du monde, de sacrifier vos sous-officiers pour raffermir vos sièges au pouvoir. Alors, ces dahalo niova fo ? Vous êtes plus efficaces pour mater des manifestations pacifiques ! « L’Intelligence service » des dahalo est beaucoup plus efficace s’ils arrivent à piéger l’armée la plus étoilée du monde et abattre 8 sergents chefs et caporaux !

  13. Rehefa mpitandro filaminana no misy voa dia tsy misy famindram-po, fa raha olona tsotra tsy misy mpiahy izany dia ahoana. AZA TIA TENA. Sahazy ny miaramilanao izao.

  14. Oh ry Ngahy Premier ministre oh, foanana aloha ny dahalo ambony latabatra izay vao foana ny dahalo an-tanety. Iza moa no mamatsy Kalack ny dahalo sy ny mpandroba an-tanan-dehibe? Isak’alina na antoandro be nanahary misy mandroba miaraka amin’ny Kalack avy aiza? MIARAMILA ianao dia tokony mahafantatra hoe iza no tokony hanana na mañana Kalack? Manamboninahitra tokoa ianao raha masaky mamaly io fanontaniana io amin’ny aina aman-jery. Ho ren’ny vahoaka manerana ny NOSY.

  15. marina ny anao ry havana hajaina tsy ao mihintsy ny fampandehanan-draharaha ao an-tananana ao

  16. mankaleo ny be resaka

  17. Voaporofo izao fa ny mpitandro ny filaminana dia tsy natao hiaro ny vahoaka mihintsy fa natao hiaro an’ ny manana-

  18. c’est triste vraiment, mais je trouve quand même qu’avec le gros ventre du PM, ils sont quand même comme des médecins après la mort!
    Dans un pays normal le ministre de la défense aurait déja démissionné, mais bon , dans notre pays, personne ne démissionne.
    Voyez en grèce, le ministre des finance démissionne dés que son plan d’action à raté, le pm à démissionné dés que sa loi n’as pas été voté par l’assemblé, en hongrie ou turkie je crois, que juste avant l’élection parlementaire, le premier ministre et son gouvernement ont démissionné pour laissé un gouvernement par intérim organisé les elections.
    Mais ici même après être pris en flagrant délits en train de violé un mineur, un haut responsable politique de quittera jamais sa bien aimé chaise

  19. Je suis entièrement d’accord pour cette version, avant d’envoyer ces hommes dans ce type de mission, les hauts gradés doivent savoir leur métier et donner le maximum de données pour traquer ces DAHALO (nous sommes au 21ème siècle et les technologies militaires ne manquent pas), alors soit c’est de l’incompétence soit c’est fait exprès.

  20. vous avez raison, Dia ny P.M mihintsy no milaza fa  » Pas de pitié » rehefa ny mpitandro ny filaminana no maty, fa rehefa ny vahoaka no maty (misy aza Fianakaviana iray trano indray maty voatafika) tsy nisy niteny hoe « Pas de pitié », rehefa ny Karana no voakitika dia omena mpiambina .Eny tokoa, mety tsy hiverina ho vahoaka intsony tokoa ianareo.

  21. tokony hieritreritra ihany ireo tafika gasy ,dahalo mitondra basim-borona ny ankabeazany dia mahalavo ireo tafika mitondra AK47,eny mety misy manana ny dahalo fa ny ankabeazany basim-borona ,izay ny blem tafika fahanam-bary fotsiny isan’andro ka rehefa tonga ny ilana azy eo vao hita fac miaramila natao hiady aminy valala sy hamoritra ny olona manao greve fa ny ankoatran izay dia vongany daholo

  22. · Edit

    Vos deux fameux dépiotés connaissent-ils « VRAIMENT » leur circonscription.
    Ils ont intérêt à fermer leur « G »!

  23. · Edit

    Encore du téléphone arabe!

  24. · Edit

    Il ne faut pas oublier que ces « DAHALO » pourraient être des anciens militaires,bien entraînés et bien formés durant leur service actif.Ce qu’il faut:
    -des renseignements et des renseignements sur les zones des « DAHALO »;
    D’autre part il faut collaborer avec les services:
    -décentralisés
    -et déconcentrés.
    Une voie que les Malgaches devrait suivre:
    -« Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale-
    ++ »MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++

    Si le dahalo persiste ce qu’il y a des commanditaires (-« Malagasy et étrangers ».)

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  25. Mankahery ireo fianakaviana nilaozan’ireo mahery fo, ary mamporisika ireo mpitandro ny filaminana hanatsara hatrany ny fiaraha-miasa amin’ireo vondron’olona ifotony mba hisian’ny fahombiazana amin’ny hetsika atao.
    Ireo mpandray halatra sy ireo manam-pahefana miaro azy ireo no tena tokony hatao haza lambo, Indrindra ireo lasa mpanan-karena tampoka na haingana laotra. Mahereza daholo

  26. Vous le savez, je ne tiens pas les militaires en grande estime, en particulier ceux qui se mêlent de politique. Mais l’heure n’est pas aux polémiques. Huit jeunes hommes sont morts en faisant leur devoir. L’heure est donc au respect, en leur mémoire mais aussi par compassion pour leurs familles. Quant aux députés qui parlent (trop) à la télé, ils feraient mieux de se taire. Quelle indécence ! Le temps du débat d’idées reviendra vite. Accordez à ces jeunes victimes quelques heures de silence et de recueillement.

  27. · Edit

    C’est normale ! Ils ont fait erreur depuis le recrutement (corruption, favoritisme…). Plupart des recrutés sont loin être le plus intelligent. A la formation je doute qu’il réussit suivre le cours.Les dahalo savent très bien cette situation.

  28. selon deux députés de cette localité qui se sont exprimés à la télé hier , les hauts gradés ont envoyé des 8 militaires à la boucherie en toute connaissance de cause

  29. C’est fini le « BAVARDAGE ». Place maintenant à l’action. Une solution PERENNE doit être mise en place de façon « URGENTE ». Pourtant, il ne faut pas confondre « VITESSE » et « PRECIPITATION ».
    Un petit tic: Forces de l’ordre ou non, pas de pitié – svp!

  30. les daholo sont plus forts que les forces de l ordres? a reflechir

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.