Affaire kidnapping Arnaud et Annie : Les pénitentiaires pointent du doigt les forces de l’ordre

Jacaranda

arnaud-(2)Après la déclaration des magistrats réunis au sein du SMM, c’est au tour des syndicats des responsables et agents pénitentiaires de hausser le ton sur la non-participation d’un ou de plusieurs des leurs sur la recrudescence de l’insécurité qui frappe le pays ces derniers temps, tout particulièrement le kidnapping des deux adolescents à Toamasina. Au contraire, à croire leur propos hier, ils renvoient plutôt la balle aux forces de l’ordre.

L’affaire du kidnapping d’Arnaud et Annie qui s’est produit récemment au Grand Port a fait tache d’huile. Différentes déclarations se font entendre actuellement de tout bord, venant de chaque entité concernée. Hier, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Maison Centrale à Antanimora, les membres du syndicat de ces responsables et agents, via son président, ont tenu à faire savoir que personne ne s’était jamais aventurée dans de sales affaires. « Il est vrai que certains enfreignent la règle. Mais cela ne veut pas dire que, concerné. Alors arrêtez d’insulter et de souiller le corps des agents pénitentiaires » clament-t-ils. Il semblerait que c’est une manière à eux de contredire les propos des forces de l’ordre sur leur implication dans quelques dossiers brûlants. Evidemment, depuis un certain temps, les agents pénitentiaires sont pointés du doigt par bon nombre de personnes sur le traitement de certains détenus, notamment dans cette affaire de kidnapping, qui a fait couler beaucoup d’encre. Sur ce sujet, le président de ce syndicat a tenu à préciser qu’en aucun cas, aucun prisonnier sous leur garde n’a pu commettre d’autres crimes, tant que celui-ci est encore en détention. « Ce sont seulement les individus qui ont bénéficié d’une liberté provisoire, donc, déjà sortis de prison, qui s’y collent » explique-t-il.

En revanche, ces agents pénitentiaires accusent ou renvoient plutôt la balle dans les camps des forces de l’ordre sur la recrudescence de l’insécurité. Selon le bilan qu’ils ont dressé, 55 éléments des forces de l’ordre, tous corps confondus, ont été déjà placés sous les verrous pour association de malfaiteurs. Contre cinq agents pénitentiaires. « Tout cela, indique-ils, que ce sont plutôt les membres des forces de l’ordre qui se retrouvent pour la plupart du temps, mêlés dans les affaires louches devant le Juge ». Toujours sur le même sujet, le syndicat a fait remarquer le manque de moyens auquel les pénitentiaires devaient faire face en ce moment. « Nous ne sommes pas jaloux des forces de l’ordre, mais il faudrait réviser nos dotations en matériels » réclament-ils. Tout ceci amène bon nombre d’observateurs à se demander si une forme de rivalité est en train de s’installer entre les deux corps ?

m.L

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. la cousine d’un de mes amis qui veut devenir agent pénitentiaire, a acheté son examen de passage ! quelques millions d’AR – elle a été convoquée deux fois par un responsable : la première fois, « on » lui a donné les sujets de l’écrit, la seconde le sujet de l’oral ! quand elle sera en poste, elle se remboursera (corruption)…. ainsi va madagascar et tout le monde le sait !

  2. Mbola averina indray ny tokona hamotorana ifotony ny niavian’ireo fitaovam-piadiana mahery vaika mandehandeha an-tanan’ny jiolahy.
    Avy aiza ireo basy ary iza no nanome na nampanofa azy ireny.Tokona hanaovana BILAN MATERIEL ny toby rehetra ka tsy avela intsony izay tratra.

  3. Il est INUTILE de rappeler que tout corps utilisant des armes à feu ou autres outils pour maintenir l’ordre public nécessite de passer des examens confiés à des spécialistes en PSYCHO pour enquêtes de MORALITE, loin de la mauvaise pratique d’embrasser Dame CORRUPTION.
    Certes, nul n’est censé ignorer la difficulté vécue par les malgaches actuellement. Mais le fait de dévier la conviction personnelle pour pouvoir mener une vie décente en s’associant aux actes de malfaiteurs relèvent de l’esprit diabolique pur et simple.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.