Sénateur Lylison : Son mandat d’arrêt lancé depuis hier

lylison-(1)La commission mixte d’enquête est avisée du document mandatant son arrestation. Une autre tournure en vue…

Recherché ou non ? Le doute est levé depuis hier matin après le lancement de son mandat d’arrêt par le tribunal d’Antananarivo. Le Sénateur Lylison Rolland de René élu sous la couleur politique de l’opposition est officiellement recherché sur le territoire national. La commission mixte d’enquête qui devrait se charger de son audition a été notifiée de cette décision du Parquet. A cet effet, la section des recherches criminelles pour  la gendarmerie et la brigade criminelle du côté de la police sont autorisées à poursuivre l’homme fort de la transition et de surcroît sur tout le territoire national. La véracité de l’information est doublement vérifiée et au niveau de la Justice et au niveau des forces de l’ordre. Mais que reproche-t-on au Sénateur ? Son geste durant la commémoration des événements du 29 mars 1947 notamment pendant le dépôt de gerbe à Ambohijatovo et à la stèle pour les martyrs à Fort-Duchesne aura été le commencement de sa guéguerre avec le régime Rajaonarimampianina.

Suite logique. Le fait qu’il a placé sa gerbe au-dessus de celle déposée par Président de la République n’a pas été digéré par ce dernier. Quelques semaines plus tard, son appel au public pour une opération ville morte dans la capitale, le 24 mai dernier, n’a pu qu’enfoncer le clou pour raviver davantage ses dissensions  avec le régime. Son interdiction de sortir du territoire n’a pas tardé d’être émise par le Ministère de l’Intérieur bien que le responsable n’ait pas reconnu l’avoir signée. Dans le microcosme politique, ce mandat d’arrêt serait une suite logique de la perquisition de son domicile qui a eu lieu la semaine dernière. Si le Sénateur en question avait espéré jouer sur la notion d’immunité des membres de la Chambre haute, le Président de cette institution, quant à lui, a annoncé que si le flagrant délit existait, la poursuite juridique pourrait se tenir et même en pleine session. Qu’est-ce qui motive  cette fixation   sur  le  Sénateur orange ? Ses paroles et ses actes qui vont toujours à l’encontre du régime, ou bien une attaque purement personnelle ?

D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

14 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Vous devez changer de stratégie. 2018 c’est dans deux ans Vous aurez comme adversaires les HVM, les TGV, les AREMA etc… Peut-être que le candidat que vous soutenez ne pourrait pas être dans la course dès le départ

  2. oui , est-ce que tous ceux qu’il a martyrisés depuis 2009 peuvent collaborer pour le traquer et le neutraliser définitivement?

  3. il ne l’a appris ni dans ses cursus scolaires ni dans ses cursus politiques, c’est évident!! il pensait peut-être à son statut de militaire dictateur et se croyait au-dessus de tout, le s…aud

  4. Et revoilà la JUSTICE INSTRUMENTALISÉE PAR CES … »POLITI-CHIENS »!!!.. Il est vrai que MADAGASCAR EST MALADE DE SA JUSTICE : CORROMPUE, ARROGANTE!!!!

  5. A vouloir jouer au « Zembla », il s’est fait prendre dans l’ ENGRENAGE !!! Son immunité ne lui sera désormais d’aucun secours, ni une aide éventuelle de son maitre le boy kely DJ. Autant se constituer  » présumé coupable » au lieu de continuer « sa fuite en avant »

  6. la france par son représentant à Madagascar, chataigner, réclamait en 2012 la dissolution du FIS de lylison et cie, prétextant qu’il était un élément notoire de déstabilisation.

    Le petit DJ de la transition n’en a pas tenu compte, gardant en réserve, un officier ordinaire de l’armée, un homme à tout faire à disposition de ses employeurs. Cette négligence compréhensible vu la « qualité » des analyses (médicales certainement) de rajoelina, trouve sa raison aujourd’hui dans sa tentative de revenir au pouvoir avant les échéances officielles.
    Analyse aussi pauvre que l’intéressé s’est fait FACILEMENT doublé par rajao son protégé. On ne peut que sourire.

    Deux constats:

    a) lylison aurait déjà dû être NEUTRALISÉ avant que son actuel statut de sénatéra gasy le protège. Si rajao tente de l’arrêter, la petite france va hurler au non-respect de l’immunité d’un sénateur. Elle n’est pas à une contradition prés.

    b) De même le petit DJ aurait dû être AUSSI NEUTRALISÉ à l’aube de ce régime. Mais gratitude empêche action et rajao va payer ce défaut de réalisme, au risque de tomber dans les semaines à venir.

    Mais entre nous, qui se fiche de ces deux has-been qui ne comptent que et prient pour le retour du petit sarkozy aux affaires… vainement?

    Si rajao veut convaincre que son régime est crédible et solide dans le temps, il faut – et c’est ce qui se passe – qu’il MUSELLE ce sénétéra-miaramila dé kombat, lylison.

    J’approuve toutes les mesures que rajao prend pour asseoir son autorité et j’espère qu’il aille beaucoup PLUS LOIN. La suite nous apprendra si tout ceci n’est que cinéma ou que ça cache une détermination de se faire RESPECTER. Wait and See.

  7. ça se voit que lylison est bien votre protégé, je veux dire de l’inconstante france d’hier, une france désormais qui n’a pas les moyens de ses ambitions planétaires car les cartes ont été rebattues et elle ne fait plus partie que des puissances ordinaires, non des puissances GLOBALES! Alors cool, si ça vous fait tellement plaisir de défendre votre protégé, je vous en donne le droit…

  8. « flagrant délit » de quoi ?

  9. Voilà la bonne réponse !

  10. · Edit

    Il y a longtemps que les juges se sont appropriés des droits que le peuple ne leur a pas concédés…ils se veulent indépendant…alors qu’ils servent toujours leur maître….l’argent et le mensonge.

  11. il n’a qu’à demander des conseils à Constant Raveloson et aux autres qu’il a pourchassés comment et où se tapir. La roue tourne …

  12. Le mandat d’arrêt peut être suite à un refus d’audition ‘obligatoire ‘ par un juge. Ce qui n’a pas été mentionnée, comme le motif express de son arrestation.
    C’est après audition qu’il y a jugement puis en fonction de la gravité des actes condamnation proportionnellement à la loi préétablie.
    Il y a ici double enjeux en sa défaveur s’il est coupable d’un crime ou délit ?
    en sa faveur s’il veut atteindre l’objectif de se faire connaître et aimer par la partie du peuple qui le soutient.
    Il sera évident que tout acte sur la place publique d’appel à la violence est condamnable.

  13. Sans vouloir me mêler dans leurs jeux politiques, je pense qu’il faut etre INSOLENT pour avoir osé place sa gerbe au-dessus de celle déposée par le Président de la République. Ça ne se fait pas!!!!!

  14. Un Sénateur « ELU » sous la couleur « d’Ex-famille politique » est CIBLE d’un mandat d’arrêt: « il y a une anguille sous roche »?
    Mandat d’arrêt émis veut dire « levée de son immunité »; donc l’existence du « flagrant délit » dans cet appel à la « ville morte » non respecté par la population tananarivienne est bel et bien « CONSTATEE »! QUEL GÂCHIS!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.