10 millions Ariary par mois : Salaire et avantages faramineux de nos sénateurs

SenatDans son « droit de réponse » publié sur les colonnes de nos confrères de « Madagascar Matin », le Questeur du Sénat, Abdirassoul Mourad joue la carte de la transparence sur les avantages des parlementaires.

Le droit de réponse paru dans un quotidien de la place a le mérite, comme le souligne d’ailleurs le Questeur du Sénat chargé de l’Administration des Finances et du Personnel au sein du Sénat, de faire la « transparence ». En cette période où des mouvements de contestations commencent à voir le jour car la majorité de la population vit dans une extrême pauvreté, le Sénateur Abdirassoul Mourad décide de jouer la carte de la transparence et publie les salaires et indemnités perçus mensuellement par les membres de la Chambre Haute. Une initiative qui va certainement provoquer des polémiques au sein des observateurs. En effet, si l’on se réfère aux chiffres évoqués par le Questeur de Sénat dans son « droit de réponse » publié dans les colonnes de nos confrères de « Madagascar Matin », un sénateur perçoit donc des avantages 35 fois supérieurs par rapport au salaire des employés du secteur non-agricole à Madagascar. Selon une étude publiée au mois de mars dernier, le salaire minimum mensuel à Madagascar est de 291 766 Ariary. Pour leur part, nos sénateurs sont plutôt très bien payés. Pourtant, cinq mois après leur rentrée solennelle, aucune mesure touchant directement le social de la population n’a été prise du côté d’Anosikely, mis à part l’adoption du Code de la Communication liberticide qui est à l’origine de la « crise » actuelle entre le régime et le monde de la presse.

Transparence. 9 470 886 Ariary, soit un peu moins de 50 millions de Fmg. C’est le total du salaire et avantages perçus mensuellement par un sénateur. Cette somme comprend entre autres, la solde et accessoires de solde de 2 676 886 Ariary (13 384 430 Fmg) Net d’impôt ; des indemnités mensuelles de fonction et de représentation de 124 000 Ariary ; une indemnité mensuelle compensatrice de frais de loyer de 800 000 Ariary ; une indemnité mensuelle de tournée de 720 000 Ariary ; ainsi que 5 000 000 Ariary pour la location de voiture et carburant ou frais d’avion, les frais d’hébergement et de restauration et les indemnités des assistants parlementaires. La question est aussi de savoir pourquoi ce sont les sénateurs eux-mêmes qui paient les salaires des assistants parlementaires. Qu’en est-il alors de la transparence dans la gestion des affaires publiques ? Aux yeux des observateurs, cette pratique n’est pas du tout conforme aux principes de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit.

630 millions par an. Pour leur part, le président du Sénat et les membres du Bureau permanent perçoivent un salaire et des indemnités nettement supérieurs par rapport aux simples sénateurs. 2 781 057 Ariary Net d’impôt de salaire et 192 000 Ariary d’indemnité de fonction et de représentation pour Honoré Rakotomanana tandis que 2 722 578 Ariary de salaire et 150 000 Ariary d’indemnité pour les BP. En outre, les membres du Bureau permanent et les présidents de Commission reçoivent aussi une somme de 6 000 000 Ariary par mois pour la location de voiture et carburant ou frais d’avion, les frais d’hébergement et de restauration, ainsi que pour le paiement des indemnités des assistants parlementaires. Au total, le numéro Un de la Chambre Haute touche 10 643 057 Ariary (53 215 285 Fmg) de salaire et avantages par mois tandis que 10 542 578 Ariary (52 712 890 Fmg) pour les membres du Bureau permanent et les présidents de Commission. Il convient de noter également que pour chaque session parlementaire, les sénateurs perçoivent une indemnité de session de 50 000 Ariary par jour. Rien que pour les deux sessions ordinaires de 120 jours donc (ndlr : la durée de chaque session est de 60 jours), chaque parlementaire perçoit chaque année une somme de 6 000 000 Ariary. 120 millions Ar de salaire et indemnités par an (ndlr : 10 millions Ar par mois multiplier par 12 = 120 millions Ar) et six millions d’indemnité de session. Au total donc, chaque sénateur reçoit au minimum 126 millions de Ar par an, sans parler de ce qu’il perçoit lors des sessions extraordinaires. Un « business » plutôt très lucratif pour des parlementaires qui travaillent peu par rapport à d’autres citoyens. Alors que la majorité des Malgaches vit dans une situation de pauvreté alarmante, nos sénateurs se permettent de publier des informations sur leur salaire et avantages faramineux. En tout cas, tous ces chiffres reflètent l’énorme décalage entre dirigeants et dirigés à Madagascar.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

13 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. tsimaintsy tambatambazana @ karama be ireo mba hanamafy ny fiandrianan’i rajaonarimampihesona herydogan eo @ fitondrana . dahalo ambonin’ny dahalo .

  2. tena halatra bevava mihintsy io karaman’ ny senateur io tokony tsy hiotra ny karaman »‘ ny mpiasa mpanjakana .Mbola ny gasy efa fadiranovana no mbola hibaba
    an’izany.

  3. Mety ihany koa anefa fa isika efa zatra miafy fa reny anie efa zatra migalabona. Misy ny nateraka hiafy dia misy ny nateraka hihinanam-boky

  4. Tena mba tsy rariny kosa izao e

  5. Et l’écolage que certains ont payé pour accéder au poste, c’est parti où? pour contribuer à l’achat de la robe « ananas »? et pour financer les dessous afriolantes des trois grosees de a république?

  6. Merci, TSINJO!!! Vous avez raison,malheureusement!!!…….D’OU LA QUESTION SUIVANTE: LES MALAGASY SONT ILS PATRIOTES???

  7. Vous êtes nulles vous nous avez choisis Et ça ne date pas d’hier. Le Président de la République, Le Chef de Gouvernement les Ministres les Députés les Sénateurs sont tous de la même combine

  8. Quand l’INJUSTICE est un mode de gouvernance ne nous étonnons pas que le pays s’enfonce dans la misère chaque jour

    un HIMO gagne 5.000 ar/jour un prof d’université 45.000 ar/jour….un parlementaire 350.000 ar/jour ce dernier gagne 70 fois plus que le Himo mais comme le Himo est illettré et analphabète il continue de nourrir son bourreau….le bourreau qui a un contrat en CDD mais de père en fils il mange à tous les râteliers…voilà et bon courage les Gasy

  9. Élevés qu’ils soient, ces traitements ne suffisent pas amortir la somme que certains ont paye pour accéder au poste. Donc ils doivent compter sur d’autres sources de revenus (moins transparents) pour récupérer et rentabiliser leur capital. Nos journalistes doivent enquêter sur ces sources.

  10. En plus d’être incompétents et d’être arrivés grâce aux pires magouilles du monde à leur poste, ils se permettent de dépouiller le pays. Il ne mérite même pas le SMIC malgache tellement ils sont nuls!

  11. Qu’est ce q’ils font comme boulot les senateurs et les députés ? à part réclamer des 4X4 et défendre les criminels qui sont membres de leurs institutions? Les sommes faramineuses dépensées pour ces 2 institutions seraient bien utiles à la population.

  12. Il a été écrit dans l’article: « Selon une étude publiée au mois de mars dernier, le salaire minimum mensuel à Madagascar est de 291 766 Ariary. « ……EN ETES VOUS SÛR??? Car dans les opérations H.I.M.O., les ouvriers sont payés 5.000 Ar/jour, soit 150.000 Ar par mois!!!….Le salaire d’un sénateur est 66 fois supérieur!!!… Et dire qu’ils n’en ont pas honte du tout!!!

  13. Vive le Capitalisme du Pouvoir. Tant pis pour le RESTE qui vit dans l’extrême PAUVRETE.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.