HVM : En perte de vitesse dans le Nord

Jacaranda
Le HVM est en train de perdre le Nord.
Le HVM est en train de perdre le Nord.

A deux ans de l’élection présidentielle de 2018, le régime devrait se poser des questions, notamment à propos de l’efficacité de ses leaders politiques.

Prévu être organisé à Mahajanga, le prochain Conseil des ministres décentralisé pourrait être déplacé à Toliary ou à Fianarantsoa. C’est ce qu’a laissé entendre une source proche de la Présidence de la République. En termes d’affluence humaine, la descente de l’Exécutif dans la Province d’Antsiranana a été un « échec monumental » pour le parti au pouvoir. Malgré le « tam-tam » organisé à travers la ville, peu de monde a répondu présent à l’appel. En quelque sorte, les Antsirananais ont boycotté les manifestations prévues dans le cadre de ce déplacement présidentiel dans la capitale de la Région Diana. C’était notamment le cas lors de l’inauguration du nouveau bâtiment de la Direction régionale du Tourisme, sur la route de l’aéroport d’Arrachard où un meeting prévu être organisé initialement pour permettre au président Hery Rajaonarimampianina d’avoir un contact direct avec la population locale a été annulé au dernier moment. La cérémonie a finalement été limitée à l’inauguration dudit bureau par le Chef de l’Etat, accompagné à l’occasion par le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier et le ministre du Tourisme, Roland Ratsiraka. Seuls quelques élèves des établissements scolaires publics et des représentants de l’association des épouses des gendarmes ont brandi des banderoles à l’effigie du régime tout en exprimant des messages de soutien pour Hery Rajaonarimampianina. Même situation lors de la descente à l’hôpital « aux normes » de Tanambao où mis à part les membres du personnel de l’hôpital, seuls quelques étudiants en infirmerie et en étude paramédicale ont été présents sur les lieux.

Soutien inconditionnel. En tout cas, ce qui s’est passé à Antsiranana démontre que le HVM est en perte de vitesse dans le Nord. A deux ans de l’élection présidentielle de 2018, le régime devrait se poser des questions, notamment à propos de l’efficacité de ses leaders politiques dans cette partie de la Grande Ile. A signaler la présence lors de ce déplacement à Diégo de grandes figures du Parlement tels que le président de l’Assemblée nationale, Jean Max Rakotomamonjy, le Vice-président de l’Assemblée nationale Mahazoasy Freddie et le Vice-président du Sénat Amido. Quelques leaders politiques natifs du Nord, à l’exemple de Vaovao Benjamin ont également participé activement au sein du comité d’accueil et d’organisation de ce Conseil des ministres décentralisé. La question est donc de savoir si ces leaders politiques bénéficient toujours de la confiance et du soutien inconditionnel de la population d’Antsiranana. On se demande aussi si cet « échec » dans la Région Diana n’aura aucune répercussion sur la solidarité au sein du parti HVM. Certains reprochent aux organisateurs d’avoir failli à leur mission. On a en effet constaté des failles dans l’organisation des différents évènements. Pour ne citer que le fait que le président Hery Rajaonarimampianina et le Premier ministre, Mahafaly Olivier Solonandrasana n’ont pas reçu leur carton d’invitation pour le bal du HVM qui s’est tenue lundi soir. Suite à ce « manque de sérieux », le locataire de Mahazoarivo a été très remonté contre les organisateurs. En tout cas, face à l’échéance de 2018, une véritable restructuration est de mise au sein du parti au pouvoir.

Davis R

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. …Rira bien qui rira le dernier ! quand jusqu’à leur chiens vont payer des impôts en 2017, ces rigolards d’Antsiranais vont même jusqu’à s’agenouiller devant les bienfaits de ces gars-là.

  2. C’est le travail qui compte et non le nombre des fans… Si le Président et son gouvernement font ce qu’il faut, le reste suivra… 2018 est encore dans deux ans, tout peut se jouer, d’ailleurs Ravalo et Rajoel comptent sur les prochaines élections pour faire un retour en force… nous verrons qui aura le vote du peuple.

  3. Rien étonnant vu la situation que la population actuelle vive . En manque d’eau, coupure d’électricité incessante, le prix de ppn grimpe, la populas (population ) en a marre! !

  4. eran’i madagasikara io fa tsy any diego ihany !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.