Affaire Ambohimahamasina : Riana Andriamandavy prend la défense de Claudine

Jacaranda

uneLe vice-président du Sénat a pris publiquement hier la défense de la milliardaire Claudine Razaimamonjy lors du face-à-face Sénat-gouvernement.

Comme il a été annoncé, le dernier face-à-face entre le Sénat et le gouvernement a eu lieu hier au Palais de Verre à Anosikely. La tension n’était pas au rendez-vous. Par contre, un incident s’est produit lorsque le vice-président de la Chambre Haute, le sénateur élu dans la province de Fianarantsoa, Riana Andriamandavidy VII, a pris la parole sans avoir respecté l’ordre établi par le président de séance, Honoré Rakotomanana. Riana Andriamandavy VII a remis sur le tapis l’affaire Ambohimahamasina où le nom de la femme milliardaire Claudine Razaimamonjy a été maintes fois cité. Le vice-président du Sénat a dénoncé la façon dont le Bianco a mené son enquête sur les personnes impliquées dans cette affaire de suspicion de détournement de « subventions exceptionnelles » (d’une valeur totale de 396 millions d’ariary) destinées à la commune d’Ambohimahamasina. Le sénateur a accusé Ambohibao d’avoir bafoué la présomption d’innocence. Pendant que le Bureau Indépendant Anti-Corruption effectuait son enquête, la presse nationale a révélé que l’opératrice économique Claudine Razaimamonjy a été deux fois convoquée à Ambohibao, mais elle n’a pas répondu présente. A la chaîne pénale anti-corruption, les personnes inculpées dont le maire d’Ambohimahamasina Tsabo Pierre ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Démission. Hier, le sénateur Riana Andriamandavy VII a demandé devant ses collègues d’Anosikely et les membres du gouvernement la démission du directeur général du Bianco Jean Louis Andriamifidy. Il a justifié son intervention en évoquant les dispositions constitutionnelles stipulant que le Sénat représente les Collectivités Territoriales Décentralisées dont les Communes. La réponse du président du Sénat Honoré Rakotomanana n’a pas tardé. Il a clarifié que la demande de démission publiquement formulée par le sénateur Riana Andriamandavy VII doit être adressée au président de la République qui est la seule autorité habilitée à nommer le DG du Bianco. A noter que la Loi 2004-030 prévoit la mise en place d’un comité ad hoc chargé du recrutement du directeur général du Bianco. Ce comité analyse les dossiers de candidature et présente par la suite les trois meilleurs candidats au président de la République, qui choisira le DG pour un mandat unique de 5 ans. L’actuel directeur général du Bianco Jean Louis Andriamifidy a été nommé en 2014. Son mandat n’expirera qu’en 2019.

R.Eugène

Share This Post

11 Comments - Write a Comment

  1. NEPOTISME, (CLANISME)… quand tu nous tiens.!!!

  2. DITES MOI QUELLE EST L’UTILITE DE CETTE SOIDISANT CAMBRE HAUTE!

  3. Je tiens à remercier Gaga de m’avoir éclairé car je ne savais pas que Andiamandavy était son beau-frère. Ceci explique cela. C’est HONTEUX et on le laisse siéger. Ce pourri doit être viré.

  4. TAIGNA SAMBY TAIGNA

  5. Il ne comprend pas
    que c’est la HAUTE Assemblée (comme on se plaît à le dire de ce senat) et non la HAUTE Matsiatra, d’où viennent les 2 larrons; voulant étendre sur tout Madagascar leur domination, et leur loi de leur région d’origine.
    Mais jusqu’à quand? Tout à une fin disait un vrai/ faux optimiste!

  6. Honteux! Il doit être destitué de son poste de vice – président et rayé de ne plus faire de la politique. La politique n’est pas une affaire personnelle. Défendre un groupe de mafia mérite la prison à perpétuité, pareil pour la ou les personne(s) qu’il défende.
    Reste à voir si le Bianco se laisse faire, est ce qu’il est capable de faire tomber les hommes/femmes au pouvoir et les personnes qui ont les appuis des personnes qui ont le pouvoir,si c’est le cas il ne mérite pas d’exister.

  7. Pour un bon éclairage du dossier : le senateur Riana Andriamandavy VII est le beau frère de Claudine Razaimamonjy, mari de Aimée.
    Pour sauver sa famille que ne dit pas cet ancien dirigeant des jeunes TIM, ministre et consul de la Réunions pendant la transition et actuellement senateur HVM

  8. RAHA MBA HIASA VE NY BIANCO DIA ASAINA MIALA? MANINONA MOA RAHA NY FANAFOANANA NY BIANCO TSOTRA IZAO NO ANGATAHINA RAHA IZANY?

  9. C’est vraiment du n’importe quoi ce pays. Je ne pense pas que le Directeur du BIANCO se serait amusé à attaquer cette femme PUISSANTE s’il n’avait pas de preuves solides, mais chez nous, même les sénateurs sont CORROMPUS jusqu’à la moelle. C’est lamentable. Ce sénateur pourri devrait démissionner car il fait HONTE à sa fonction.

  10. normal be izy raha miaro ny Zaobaviny koa !

  11. N’est-ce pas un « ANGE GARDIEN » ou un « AVOCAT du … « ? Abus de pouvoir et impunité sont les deux paramètres essentiels utilisés pour bloquer le développement directement ou indirectement le pays. Qu’en dites-vous?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.