Des manifestations en vue le 29 mars : Les forces de l’ordre prêtes à intervenir en cas de débordements

Magro Behoririka serait quadrillé par les éléments de l’Emmo-Reg demain.

La célébration du 70e anniversaire de l’Insurrection de 47 risque d’être sous tension demain dans la Capitale.

Des étoilés de la Préfecture de Police d’Antananarivo, de la CIRGN (Gendarmerie), de la Police nationale et de l’Armée (Région Militaire n°1) sont montés au créneau hier pour clarifier les règles du jeu auxquelles doivent être soumis tous ceux qui ont l’intention de se rendre à Ambohijatovo ou au Mausolée dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la lutte de libération du 29 mars 1947. Le général Florens Rakotomahanina a martelé qu’aucune marche ni mobilisation par l’utilisation de sonos ne sera autorisée demain dans les rues de la Capitale. « Si des gens étaient tentés d’enfreindre cette règle du jeu, les forces de l’ordre seraient obligées de prendre les mesures qui s’imposent », a prévenu le Numéro Un de la Circonscription régionale de la Gendarmerie nationale d’Analamanga. Quant à Ravelonarivo Angelo Christian, un autre général qui vient d’être nommé à la Préfecture de police d’Antananarivo, il a fait savoir qu’aucune demande de manifestation dans le cadre de la commémoration des événements du 29 mars 47 n’a été enregistrée jusqu’à hier à Tsimbazaza.

Suspense. Une autre règle du jeu a été annoncée hier par le général Florens Rakotomahanina : il faudra d’abord laisser les officiels effectuer leur devoir de mémoire. Les partis politiques et les associations peuvent effectuer les leurs après le président de la République et d ‘autres autorités de l’Etat. Pour certains observateurs, les déclarations des responsables chargés du maintien de l’ordre dans la Capitale étaient venues notamment après l’annonce faite par les partisans de l’ancien président Marc Ravalomanana, qui prévoient d’organiser une manifestation pour le 70e anniversaire des événements du 29 mars 1947. Samedi dernier au Magro Behoririka, Zafilahy Stanislas a fait savoir que les « Zanak’i Dada » participeront activement à cette commémoration. Il s’est contenté de souligner que Marc Ravalomanana serait présent à la manifestation qui devrait d’abord se tenir dans l’enceinte du Magro Behoririka. Rien n’a été encore dit sur la forme que cette manifestation pourrait prendre. Ce qui est sûr, c’est que des « Zanak’i Dada » vont déposer des gerbes sur les stèles commémoratives d’Ambohijatovo et d’Avaratr’Ambohitsaina (Mausolée).

Fauteurs de troubles. Zafilahy Stanislas a clarifié samedi dernier au Magro Behoririka que les partisans de Marc Ravalomanana ne sont pas des « fauteurs de troubles ». A rappeler que la commémoration de l’année dernière a été émaillée de « Sakoroka ». Les partisans du Mapar conduits par le sénateur Lylison étaient entrés en affrontement direct avec les forces de l’ordre. Des bras de fer avaient été engagés entre les deux parties depuis Ambohijatovo. Les affrontements avaient dégénéré au niveau d’Ampasanimalo lorsque la « marche pacifique » rejoignait le Mausolée. Les forces de l’ordre commandées par le général Florens Rakotomahanina avaient eu recours à des moyens musclés pour empêcher les manifestants d’avancer vers le Mausolée. Des dégâts avaient été enregistrés. Le pare-brise de la voiture du sénateur Lylison avait été même cassé par des grenades lacrymogènes.  En tout cas, on s’achemine vers une commémoration sous tension demain à Tana.

R.Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Tena mikipy na tsy mijery mihitsy Ny zava-misy ianao, Toa ireo mpanao politika gasy maro ihany. Tsy mba misy fijery matotra sy matsilo fa ilay toe tsaina nentina nanongam-panjakana t@ 2009 no averina: fankahalana, fambaniana ary fialonana no Mameno NY loha.
    Aza hadinoina fa Ny hvm dia mapar ihany,, niaraka nanongana teo ianareo.

  2. C est vraiment l hopital qui se fout de la charité, Quel imbécile ce ravalo, lui meme qui disait bien qu il n’est pas né en 47 et qu il s’en fout de cet événement en méprisant la mémoire de notre pays et qu il est pour la futur lorsqu il a accompagné J CHIRAC à Majunga et aujourd’hui cet imbécile de ravalo veut mobilisé ses troupes pour commémorer 47 et encore une fois cela illustre bien cet homme qui n’a ni foi ni respects pour ceux qui sont morts pour le pays ainsi que la valeurs et les symboliques des événements. et aujourd hui cet homme souhaite dire qu il est patriote il fera mieux de se taire.

  3. Efa fantatra hoe mpisolelaka any HVM ny TIM fa mba ny marina lazaina ry MIDI a – Florens sy ny tariny no nanomboka ny sakoroka fa tsy Lilyson mitsy, nandeha nilamina ny vahoaka de voasakana. Mbola niresaka hoe hifandamina ry zareo dia ny gendarmes avy any afara no nanapoka lacrymogen zay vao nanomboka ny sakoroka.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.