Double meurtre au Paon d’Or : Réouverture de l’enquête par des policiers et magistrats chinois.

Jacaranda

Une forte délégation chinoise dans nos mûrs. L’équipe est composée de deux policiers spécialistes des enquêtes criminelles, de deux magistrats et deux médecins légistes. De source auprès du ministère de la sécurité publique, l’on apprend que  leur mission est de rouvrir l’enquête sur le double meurtre à l’hôtel Paon d’ Or Talatamaty en mars dernier.

Tueur à gag. Cette affaire concerne le massacre d’un couple chinois et dont le responsable a été le ressortissant chinois du nom de Jiang Jing Long alias Jiang Shao Wei. Le jeune de 24 ans se dit être un tueur à gage et durant son audition, il a confirmé la présence d’un manitou derrière lui. Ce dernier est un personnage qui n’a jamais été connu ni arrêté. L’enquête malgache s’est arrêtée au stade de l’arrestation de l’auteur, Jiang Shao Wei, et de sa copine qui, elle est taxée de complicité de meurtres. Le prolongement de l’enquête a été annoncé comme le but de cette mission chinoise. Le fait que les spécialistes ont procédé à la reconstitution au lieu du crime laisse pourtant penser que l’enquête sera rouverte jusqu’au tout début. Des éléments de la brigade criminelle de la police malgache ont assisté leurs collègues chinois durant les opérations d’investigation.

Extradition. Toujours sur ce chapitre, nous avons appris que la reconduction (extradition) en Chine de l’auteur principal est bien prévisible. Une hypothèse qui pourrait se justifier par la présence des deux agents pénitentiaires dans la délégation. D’autres sources institutionnelles confirment que la mission de ces étrangers s’inscrit dans une logique de coopération. Des officiers et éléments des forces de l’ordre malgache ont été envoyés durant plusieurs années pour suivre des formations en Chine en matière d’investigation criminelle. Le fait que des cas de crime à Madagascar concernent des ressortissants chinois aurait donc motivé son gouvernement à envoyer des émissaires sur place. En tout cas, aucune communication officielle n’a été pour l’instant lancée sur la mission de cette équipe de spécialistes. Le fait qu’ils se penchent sur une (seule) affaire criminelle et demande la reconduction à la frontière constitue plusieurs zones d’ombre sur le personnage du jeune Jiang Shao Wei et surtout sur les personnes derrière ce tueur à gage.

D.R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.