Ministre Rasolo Elise Alexandrine : L’affaire Riana Andriamandavy parmi ses priorités



Jacaranda
Une délégation du SMM dirigée par sa présidente Fanirisoa Ernaivo a été reçue au Ministère de la Justice hier.

Mises à part les revendications du SMM, tous les dossiers brulants du moment au niveau de la Justice ont également été évoqués durant les deux heures d’entrevue.

L’affaire Riana Andriamandavy VII figurait au menu de la rencontre entre le Syndicat des Magistrats de Madagascar et la nouvelle ministre de la Justice, Rasolo Elise Alexandrine qui s’est déroulée hier à Faravohitra. En effet, comme il fallait s’y attendre, mises à part les revendications du SMM, tous les dossiers brûlants du moment au niveau de la Justice ont été évoqués durant les deux heures d’entrevue. A entendre les explications de la présidente du SMM, le SMM et la nouvelle Garde des Sceaux partagent la même position sur l’affaire impliquant le Sénateur élu sous les couleurs du HVM à Fianarantsoa. « Il est hors de question d’entretenir la culture de l’impunité ». Selon Fanirisoa Ernaivo, la ministre Rasolo Elise Alexandrine se serait engagée à insérer le dossier Riana Andriamandavy parmi ses priorités. « Le traitement de ce dossier reprendra incessamment », a laissé entendre le numéro Un du SMM qui dénonce une tentative de soustraction à la Justice. Si l’on s’en tient à cette déclaration, le Vice-président du Sénat sera donc convoqué à la Brigade des recherches dans les jours qui viennent. A noter qu’il est poursuivi pour deux dossiers. Le premier est une plainte pour diffamation, menace de mort par SMS, violence et voie de fait, tandis que le second dossier concerne une dénonciation d’infractions qui devrait inciter le parquet à se saisir d’office. L’affaire Claudine Razaimamonjy a également été évoquée durant la rencontre d’hier.

Réforme. En ce qui concerne les revendications du SMM, la délégation a réclamé la mise en place d’une commission spéciale pour résoudre les revendications des magistrats. Cette commission aura pour mission de veiller sur le respect de l’indépendance de la Justice et de l’Etat de droit, mais aussi pour lutter contre l’immixtion et l’ingérence des politiciens dans les dossiers de Justice. En effet, le SMM souhaite imposer une véritable réforme du statut de la Justice et des magistrats. L’instauration d’un comité de réforme a d’ailleurs été proposée à la ministre Rasolo Elise Alexandrine. « Les magistrats devraient être consultés par rapport aux questions relatives à la gestion de leur carrière », estime la présidente du SMM. Le Ministère devrait ainsi sortir une circulaire et faire une déclaration officielle pour la mise en place de balises entre les magistrats et les autorités étatiques. Le gouvernement devrait également élaborer un décret pour concrétiser la réforme. Reste à savoir si la Garde des Sceaux nouvellement nommée obtiendra le soutien de l’Exécutif dans son ensemble. En tout cas, à l’issue de la rencontre d’hier, Fanirisoa Ernaivo reste optimiste. Selon ses dires, la ministre aurait accepté de satisfaire les revendications pouvant être réalisées dans l’immédiat. Cependant, elle a demandé une semaine pour consulter l’Exécutif. A l’expiration de ce délai, les magistrats vont se réunir pour prendre une décision concernant la suite de leur mouvement. A noter qu’après avoir reçu le SMM, la ministre Rasolo Elise Alexandrine a aussi rencontré les représentants du Syndicat des greffiers qui menacent également de faire une grève générale en cas d’échec des négociations.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.