L’industrie en danger : Tiko menacée de fermeture par le régime HVM


Bmoi

Jacaranda

Un nouveau coup fourré pour le « Vita malagasy ».

Alors que le gouvernement et la Commune urbaine d’Antananarivo continuent de se renvoyer la responsabilité sur la propagation de l’épidémie de peste dans la Capitale, un arrêté interministériel ordonne la fermeture de Tiko. En fait, c’est la société AAA, celle qui exploite les usines de Tiko et qui commercialise ses produits, qui est visée par cette mesure de fermeture. Cette décision a été annoncée hier par le ministre de l’Industrie Tazafy Armand lors d’un point de presse éclair au cours duquel il n’a même pas osé citer le nom de la société concernée. A en croire ce membre du gouvernement, Tiko-AAA n’a pas de permis environnemental, de certificat de consommabilité et d’autorisation de mise sur le marché. « Si le ministre Tazafy constate qu’il y a des irrégularités, pourquoi attendre aujourd’hui pour fermer Triple A alors que cette société produit les produits Tiko depuis longtemps ? », s’interroge Marc Ravalomanana. Avant d’enfoncer le clou : « A l’époque où il était encore ministre du Commerce, Tazafy Armand a fermé le site de Magro à Ankorondrano. Actuellement ministre de l’Industrie, on lui confie la mission de fermer la société Triple A. Je ne sais pas si la population d’Antsirabe qui bénéficie directement de l’implantation des usines de Triple A et les Malgaches qui apprécient les produits de cette société partenaire de Tiko vont accepter cette décision de fermeture. »

« Lundi noir ». Visiblement, la décision de fermeture prise à l’endroit de la société Tiko-AAA va à l’encontre de la politique de création d’emploi définie par l’Etat dans le Plan National du Développement (PND). Et en plus, cette décision semble loin de favoriser le « Vita Malagasy » sur les marchés locaux. D’après les informations recueillies à Antsirabe, l’implantation des usines de Tiko-AAA ne présente pas de dangers pour l’environnement local. Au contraire, elle crée des emplois pour les jeunes et constitue une solution pour les éleveurs de vaches laitières. Dans la Capitale, les produits de Tiko-AAA sont commercialisés dans les grands magasins de renom. Ces produits sont également mis sur les marchés au niveau d’autres grandes villes de Madagascar. En tout cas, avec cette décision de fermeture prise à l’encontre de la société AAA, le nombre des chômeurs va augmenter. A rappeler que Tiko-AAA est la seule société qui a pu se redresser sans l’aide de l’Etat après la crise politique de 2009. Nombreuses sont les sociétés et les entreprises créées et gérées par les Malgaches qui ont été victimes d’actes de pillage lors du « Lundi noir » (26 janvier 2009). Jusqu’ici, l’Etat n’a aucune politique valable permettant d’aider les industriels victimes à relancer leurs activités.

  1. Eugène

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. Very asa indray ny malagasy e !!!! Mampalahelo isika malagasy hanaovan’ny mpanam-bola azy raha toy izao foana

  2. slt io ry zala le oe matatesa valinkintska aa!!

  3. Mitady korontana angamba ireto fa aleo hanao eo

  4. Tena mbola ho ela dia ela vao mba hiakatran’ny fomba fisainann’y ireto mplitondra malagasy !!!!. Fialonana marina no antony izao fanakatonanana ny Tiko izao…..Nefa izà no voa @ izàny raha tsy ny Mpiray tanindrazàna ? MBA asivo FITIAVANA kely ny fomba rehetra mikasikan’ny FANAMPAHA-KEVOTRA fa tsy ny fitiavan-tena reha ê !…Dia tena mbola otrikaretina mavesatra làlina tokoa noho ny pesta ity fialonana ity ! MBA MATAHORA AN’i ANDRIAMANITRA !

  5. ny peste 30 taona milevina am-pasana vao maty ny otrikaretiny fa ny fialonana asa firy taona vao afaka fa tena ‘pire’ noho ny peste; mbola fialonana io fanakatonana ny Tiko io,peste mahavoa ireo mpitondra HVM toa tsisy fanafany

  6. Bonjour à Tous et toutes…
    Est ce que ce gouvernement et ce Président actuels ont encore des cerveaux qui réfléchissent correctement !
    Si ils avaient montré auparavant leurs incapacités de gérer et l’envie de détruire la vie des Malgaches, je pense que leurs places étaient plutôt ailleurs qu’au « POUVOIR « …
    Au lieu d’aider les Malgaches à combattre la ‘ PESTE ‘, et voilà que les Malgaches vont avoir encore de plus à se battre contre  » LES PESTES du Pouvoir !  »
    A méditer….
    Bon COURAGE …
    Quelqu’un qui aime la VIE !
    AR

  7. Plutôt il faut enfermer les HVM, supprimer le sénat et réduire le nombre des députés.
    Le temps évolue et les malagasy ont besoin de travaille et un espoir ainsi qu’un avenir meilleur.

Laisser un commentaire