Crime odieux à Ambohitrarahaba : Les deux assassins en prison, MD aussi pour le père de la fille et la « bonne » commanditaire

L’affaire portant sur le cambriolage suivi de l’assassinat d’un enfant de 12 ans commis à Ambohitrarahaba mardi a été remis devant le Parquet du Tribunal Anosy hier. Après l’audition des six individus présentés devant eux, les juges ont décidé d’envoyer les suspects en prison. Les deux sont l’adolescente de 15 ans et le garçon de 13 ans qui ont directement participé au crime. Les deux autres sont l’employée de maison présumée commanditaire et le père de l’adolescente susmentionnée. Il faut rappeler que cette affaire remonte au mercredi 11 octobre quand les criminels ont cambriolé le domicile d’un particulier à Ambohitrarahaba pour s’emparer d’une somme de 64 millions de FMG et de 24 000 dollars. Pour ce faire, les malfaiteurs ont sauvagement tué le fils du propriétaire et enlevé la sœur de celui-ci qui n’a que six ans. Commis en plein jour, ce crime odieux n’a été découvert que vers 16 heures, le moment où les parents de la victime sont rentrés de leur travail. Vers la fin de l’après midi de ce mercredi-même, la fillette a été retrouvée abandonnée à Anosiala, du côté d’Ambohidratrimo. Quelques minutes plus tard, les deux adolescents assassins ont été arrêtés  à Ambohitrarahaba. Une arrestation qui a conduit à la traque de l’employée de maison présumée commanditaire.

Sous haute tension. Puisque cette affaire a beaucoup choqué les proches et amis de la famille de la victime, pour ne pas dire tous les habitants d’Ambohitrarahaba qui sont venus nombreux pour assister à ce défèrement, le tribunal Anosy était en effervescence hier. Ahuris par la morbidité et la cruauté de cet acte, certains d’entre eux n’ont pas caché leur amertume et leur colère. D’autres sont allés jusqu’à réclamer la justice populaire. Heureusement que la gendarmerie qui a escorté les suspects a déjà prévue cette éventualité de dérapage en mettant en place les mesures qui s’imposent. C’est pourquoi, des éléments de renfort ont été dépêchés sur les lieux pour assurer la sortie des suspects du Palais de Justice.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.