Caisse de retraite parlementaire : Complot et forcing des députés



Jacaranda
Le député Jao Jean a obtenu gain de cause hier à Tsimbazaza.

Faute de 4×4, les députés ont voté hier une loi qui leur permettra de jouir d’une pension de retraite lorsqu’ils ne sont pas en exercice.

La théorie du complot a gagné hier à l’Assemblée nationale. En effet, après avoir perdu une cause face au gouvernement qui n’a pas inscrit dans la Loi de Finances 2018 le budget destiné à l’achat de leurs 4×4, les députés ont voté à l’unanimité la proposition de Loi n°004-2017/PL portant création et règlementation de la caisse de retraite parlementaire. Initiée par le député Jao Jean, cette proposition de loi a été à un moment déclarée irrecevable par le gouvernement car elle a présenté des incohérences. Elle a été par la suite renvoyée à l’Assemblée nationale où les députés ont remanié le texte conformément aux observations gouvernementales. Après ces intenses travaux de remaniement, la proposition de loi en question a été soumise hier au vote des députés. La surprise n’a pas eu lieu à l’Hémicycle. Les députés présents étaient tous derrière Jao Jean. « L’esprit de cette loi est fondé sur le fait que les députés sont des élus du peuple comme les anciens chefs de l’Etat. Et à l’instar de ces derniers, ils doivent jouir des avantages, une pension de retraite pour eux, lorsqu’ils ne sont plus en exercice. », a expliqué le député de Manakara Benja Urbain Andriatsizehena. En attendant les modalités de calcul de cette pension de retraite des députés, qui seront fixées par un décret, force est de constater que la décision des députés suscitaient des réactions négatives de la part de l’opinion publique. Certains observateurs avancent déjà que les autres élus de la République dont les sénateurs, les maires et les conseillers communaux, vont également revendiquer une pension de retraite.

« Assurance Vie ». Les députés ne vont pas se contenter de leur pension de retraite. Ils veulent également bénéficier d’une Assurance Vie. Ce qui a expliqué le déplacement à l’Assemblée nationale d’Olivier Randriantiana, coordonnateur du département Forces de Vente au sein de la « Compagnie Malgache d’Assurance et de Réassurance Ny Havana ». L’ « invité spécial » des députés a fait un exposé sur l’offre « Assurance Vie Capital Différé », prévue par la loi n° 99-013 du 02 août 1999 relative au contrat d’Assurance, par le décret n° 2000-986 du 20 décembre 2000 et par l’Arrêté n° 16.280/2004. D’après un communiqué officiel de la Chambre Basse, les députés se sont particulièrement intéressés aux dispositions de ces textes législatifs et règlementaires, notamment celles qui portent sur les contrats d’Assurance. En tout cas, les députés sont libres de passer des contrats d’Assurance avec Ny Havana lorsqu’ils remplissent les conditions exigées par ce dernier. En revanche, les regards se tournent à partir d’aujourd’hui vers la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) qui devra se prononcer sur la constitutionnalité de la proposition de loi sur la caisse de retraite parlementaire votée hier à Tsimbazaza. Cette nouvelle loi ne peut être promulguée par le président de la République qu’après être déclarée conforme à la Constitution par Ambohidahy. Et même si elle est déclarée conforme à la loi fondamentale par le juge constitutionnel, le président de la République peut demander aux députés une nouvelle délibération s’il estime que certaines dispositions de la loi doivent être rediscutées. A suivre.

R. Eugène


Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. L’ennemi du noir c’est le noir. Une fois au pouvoir, la majorité (pour ne pas dire la totalité) des élus déraillent complètement des principales missions qui leur sont conférées. Hélas, jamais nous ne sortirons de ce trou tant que l’on ne peut faire confiance à personne. Députés, censés protéger et défendre les droits du peuple, élus par suffrage universel, vous n’êtes que des ingrats et des égoïstes. Vous ne pensez qu’à vos propres avantages qui ne contribuent en rien au pays. Pensez intelligemment! Ne vous limitez au présent, pensez à l’avenir et visez loin! Voyez comment les députés des autres pays travaillent, ayez un peu honte et soyez digne de votre titre! La vie ne se résume pas seulement qu’à l’argent, le luxe et le confort. Ce qu’il nous faut actuellement c’est la paix, la sécurité et la stabilité.

  2. L’ennemi du noir c’est le noir. Une fois au pouvoir, la majorité (pour ne pas dire la totalité) des élus déraillent complètement des principales missions qui leur sont conférées. Hélas, jamais nous ne sortirons de ce trou tant que l’on ne peut faire confiance à personne. Députés, censés protéger et défendre les droits du peuple, élus par suffrage universel, vous n’êtes que des ingrats et des égoïstes. Vous ne pensez qu’à vos propres avantages qui ne contribuent en rien au pays. Pensez intelligemment! Ne vous limitez au présent, pensez à l’avenir et visez loin! Voyez comment les députés des autres pays travaillent, ayez un peu honte et soyez digne de votre titre! La vie ne e résume pas seulement qu’à l’argent, le luxe et le confort. Ce qu’il nous faut actuellement c’est la paix, la sécurité et la stabilité.

  3. Aiza le hoe SOLOMBAVAMBAHOAKA???? Ny Vary 700 AR ny KAPOAKA???
    Anakory ty fety ty?? Anakory ny fiainana vita fety eo??????

  4. Aiza moa isika no handroso raha tahak’izao ny toe-tsaina ananan’ireo noheverina fa hitsinjo ny tombon-tsoam-bahoaka. Ny tombotson’izireo manaokana ihany no mahamay izy ireo fa ny vahoaka nifidy azy dia atao tetezana fiakarana fotsiny. Malahelo anao aho ry taniko fa mba rahoviana ihany no mba ho avotra sy hitovy amin’ireo firenena tafavoaka tamin’ny fahasahiranana satria manana mpitondra tia tanindrazana

  5. Rien que de voir leurs gueules, t’as envie de VOMIR.!
    Aucun intérèt du peuple qu’ils sont sensé représenter.
    Après le « refus » de leurs 4×4, ils réclament une pension de retraite doublée d’assurance vie.
    « Une retraite dorée », en fait.!!!

  6. Inona moa izany no tena mba asan’ireo de-pute irer eh? De-pute any Sambava ve dia aty Antananarivo no mipetraka? Tokony ho ravana io fa manimba fihainam-bahoaka fotsiny. Anisan’ny manakorontana ny fiainam-bahoaka ireo.

  7. Les élus ne défendent jamais les électeurs qui les ont promus, mais se soucient que de leur avenir lorsque les citoyens les auront boudés. ..Lorsque vous déléguez un beau parleur pour défendre une idée, vous n’avez plus voix au chapitre…mais puisque vous aimez vous faire avoir, continuez à voter…vous placez vous même un bâillon sur votre bouche..

  8. Samy tsy misy te ahalala izay vahoaka sy tanindrazana izany,fa manao izay itsetsefana tanteraka izay vola kely misy ao anaty kitapo-panjakana.
    Sendra mba voafidy kely indray mandeha ve ianareo dia alohan’ny vahoaka mandrakizay ny fiainanareo ?
    Ny vahoaka nifidy anareo anefa mitsindroka sy mi-vorokitsay.
    Tena mahamenatra ny toe-tsaina mpanao politika.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.