Stade de Mahamasina : Rajaonarimampianina et Ravalomanana courtisent les fidèles de la FJKM

Jacaranda
Les fidèles FJKM ont rempli hier le stade de Mahamasina, malgré la pluie.

Les deux « Zanaky ny fiangonana » continuent de multiplier leur opération de charme à l’endroit des fidèles de la FJKM.

Malgré la forte pluie, les chrétiens FJKM ont pu se réunir hier au stade de Mahamasina dans le cadre du lancement officiel des activités de l’église pour cette nouvelle année 2018. Une occasion également pour les fidèles de l’église réformée de présenter leurs vœux au pasteur président Irako Ammi Andriamahazosoa et sa famille. Le stade a affiché plein. La présence du président de la République Hery Rajaonarimampianina n’a pas échappé aux yeux des observateurs. Il a d’ailleurs droit à la parole en tant que chef de l’Etat. Le locataire d’Iavoloha, qui est d’ailleurs un « zanaky ny fiangonana » (fils de l’église), a dirigé une forte délégation gouvernementale composée entre autres du Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier et du président du Sénat Rivo Rakotovao. La délégation présidentielle a été placée sous un chapiteau par le comité d’organisation du culte d’hier.

En tant que président du comité du jubilé. Sous un autre chapiteau réservé aux dirigeants de l’église FJKM se sont trouvés l’ancien président Marc Ravalomanana et son épouse. L’ancien exilé d’Afrique du Sud s’est rendu au stade de Mahamasina, non seulement en tant que fidèle, mais aussi en tant que président du comité du 50e anniversaire de l’église réformée de Madagascar. Marc Ravalomanana a eu également droit à la parole, mais surtout comme il en a l’habitude, il a serré les mains des fidèles FJKM à la sortie du stade. Pour la énième fois, Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana ont trouvé hier une opportunité pour mener une opération de charme à l’endroit des chrétiens FJKM. Vendredi dernier, les membres du comité de célébration du 50e anniversaire de l’église réformée ont tenu une conférence de presse pour informer l’opinion sur les activités au programme durant cette année 2018.

Pardon et réconciliation. Coïncidence ou non, les membres de ce comité ont déclaré quelques jours après la menace d’arrestation brandie par la ministre de la Justice Rasolo Elise Alexandrine à l’encontre de l’ancien président Marc Ravalomanana que la célébration du 50e anniversaire de la FJKM sera placée sous le signe du pardon et de la réconciliation. Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana sont tous les deux « Zanaky ny fiangonana ». Reste à savoir si à l’approche de l’élection présidentielle, cette appartenance à une même religion va apporter des changements dans les relations entre les deux hommes. Dans son discours hier au stade de Mahamasina, Hery Rajaonarimampianina a déclaré que « l’année de jubilé de la FJKM devrait également être une année de réflexion pour tout un chacun, en particulier en ce qui concerne le devoir de chaque chrétien envers son pays ». En tout cas, ce message présidentiel est valable pour tous étant donné que cette année 2018 est une année de tous les dangers, non seulement sur le plan politique, mais aussi sur le plan socio-économique. Avec cette flambée des prix des PPN, en particulier du riz, Madagascar ne pourrait plus survivre aux cataclysmes naturels. Par ailleurs, l’atmosphère politique devient de plus en plus délétère à l’approche de novembre 2018. L’exclusion autrement brandie par le parti au pouvoir à l’encontre de ses adversaires potentiels risque de favoriser les troubles pré-électorales.

  1. R. Eugène

Share This Post

9 Comments - Write a Comment

  1. bravo a l’OPIUM du peuple! enfin vous montrez votre vraie nature.

  2. Samy tsy mamokatra izy 2 lahy. Ny miala aminy no mety

  3. Na any ampiangonana na eny an-tsena tsy olana fa ny mangalatra manao fampielezankevitra mialoha no olana amin’ny lalam-pifidianana fa mbola tsy olana amin’ny vahoaka koa izany satria ny safidiny efa vita fa ny olana dia ity fahantrana nentin’ireto milaza azy ho mahay mitondra sy mbola te hitondra ny firenena ireto.

  4. aleo indray mba oentin ny silamo f ts hitako z mb vitan n kristiana teto hatrizay…toa miamahantra iany

  5. les deux profiteurs!ils pensent que l’eglise est un lieu pour faire de propagande

  6. pour ceux qui ne savent rien, l’eglise est lieu pour prier mais pas un lieu pour faire une récuperation politique . et il ne faut pas instrumentaliser l’église

  7. Tous les dirigents de Madagascar etaient tous des chretiens et leur message a la nation etait toujours orienté ou basé sur la valeur chretienne. Là laicité malgache n’est pas une copie de celle de la France (pour eviter les guegueres inter religions) Ce qui n’est pas le cas de Madagascar.

  8. Tsara ny mitazona ny finoana izay hananana fa ny tsy azo atao indrindra sady ratsy dia ny mampiasa na manararaotra ny finoana na ny finagonana amin’ny kajikajy pôlitika. Aleo ny resaka finoana hoan’ny finoana ary ny fanjakana mijanona ho fanjakana satria maro ny finoana misy eto Madagasikara ka sarotra ny hanome lanja finoana tokana fa tokony tsy hisy ny tombo sy hala.

  9. Nosokafan’ny filohan’ny FJKM , androany , tamin’ny fomba ofisialy ny propagandy , présidentielle 2018 .
    Ny an’ny filoham-pirenena Rajao dia efa hatrizay izy no nanao pi-maso sy nanokatra ny propagandiny ,
    Ary i Ravalo ihany koa dia efa fanaony hatrizay io manafangaro ny resaka finoana sy politika : fampihelezan-kevitra ao ampiangonana
    ____________________________________________________________________
    Le président du FJKM d’aujourd’hui a officiellement annoncé la propagande, la présidence 2018.
    Le président de Rajao a toujours fait ainsi et ouvrir sa propagande , Et Ravalo a toujours fait cela pour mélanger la religion et la politique: propagande dans l’église .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.