Photos intimes sur Facebook : Le député Roberthine objet d’un chantage

Jacaranda
Le député Roberthine, lors d’un point de presse organisé hier.

Après avoir fait le buzz sur les réseaux sociaux, le député élu à Isandra, Roberthine Rabetafika a organisé un point de presse hier, affirmant qu’on lui a réclamé une importante somme d’argent, en échange de ses photos intimes.

 Tout a commencé il y a un mois, lorsqu’un téléphone portable fut égaré en France, d’après les affirmations du député Roberthine. « Mon mari Rapelanoro Benja José, pilote auprès de la compagnie Air Madagascar, a perdu son téléphone à Paris. Dans ce téléphone, il y a nos photos intimes. Les photos diffusées sur les réseaux sociaux figurent parmi celles-ci. Mais je dois préciser que certaines d’entre celles que nous avons vues sur Facebook ont fait l’objet de montage. Il y a un peu plus d’une semaine, lors de la visite du président de la République dans le District d’Isandra, j’ai reçu l’appel anonyme d’un individu affirmant être en possession de photos et de vidéos compromettantes sur moi, et a réclamé de l’argent. Ensuite, il a envoyé des messages SMS à partir d’un numéro Orange et d’un numéro étranger. Sans attendre, le vendredi 23 mars, nous avons déposé une plainte de réserve auprès de la Gendarmerie Toby Ratsimandrava, au service de la cybercriminalité », a indiqué le député. D’après ses dires, les appels anonymes n’arrêtaient pas, avec une réclamation d’importante somme d’argent… en Euros.

Plainte. N’ayant pas cédé au chantage, le député Roberthine a appris lundi après-midi que, ses photos intimes étaient partout sur les réseaux sociaux. Celle-ci a décidé de porter plainte auprès de la Brigade Criminelle, contre toutes les personnes qui diffusent et partagent ces photos. « La Police et la Gendarmerie suivent de près les publications concernant ces photos. Il y a déjà des personnes identifiées, parmi celles qui ont diffusé ou partagé ces photos en question, sur les réseaux sociaux. Ceux qui propagent de fausses informations sur ce sujet seront également poursuivis. Je dois souligner que les rumeurs sur le cas du conseiller spécial de la Présidence, Mbola Rajaonah sont fausses. Je ne le connais que sur le plan politique. Nous n’avons pas d’autres relations à part cela. Il est donc impossible que ce soit lui qui était en possession de ces photos. Ces rumeurs ne sont que spéculation pour nous discréditer », a-t-elle martelé. « Nous avons contacté tous les hauts responsables, jusqu’au sein du Gouvernement, pour prévenir les dégâts que cet incident pourrait causer. Je fais appel à tous les Malagasy, amis, parents, pour condamner ces actes de propagation de photos intimes », a poursuivi le député d’Isandra. D’après les informations, les suspects sur cette affaire se comptent déjà en dizaine et bientôt en centaine.

Antsa R.

Share This Post

23 Comments - Write a Comment

  1. Eh oui, on n’a pas l’habitude du nu, mais voyez les statues, les peintures et les chez-d’œuvres de nu, de l’Antiquité et de toutes les époques, personnellement je les admire sans ne voir que l’ENTRE-JAMBES uniquement.
    Et moi aussi, quand j’étais culturiste (body-builder comme on dit aujourd’hui), je m’étais photographié nu ou presque, (j’ai gardé un slip tout de même). Est-ce que quelqu’un aura aussi l’idée saugrenue de me rançonner ou de divulguer ces photos si par mégarde je les égarerai ?

  2. haha
    marary saina, mihevitra ny olona. ho kely saina io madama io

  3. députe pepeta .Réélection impossible
    grave dans l’histoire politique Malagasy comme etant la ….

  4. Izay tsy nanota taminareo no aoka hitorabato azy, mamaphery anao aho madama, koa mandehana amin’izao sisa izao dia aza maka sary tahaka ireny intsony. Mahereza

  5. Pauvre Malagasy.

  6. Mahavariana isika Malagasy e. Lany andro @ izany zavatra tsy misy antony izany.

  7. ny maso mijery tsy mitondra mody rangaha.même si vous avez vu sa photo toute nue ou autres,tsy nikitika nareo d basy zay.An’ny vadiny foana izy,fa tsy lasanareo akory
    zay no atao oe politika eto MADA:Mifanalabaraka,Mifamono,tia zavatra ratsy,tsy Mifanaja,etc…..
    ra hendry z olona nahita an’zany sary zany voalohany d’efa ela no nampilaza ny autorité;si non peut être qu’eux aussi sont dans le coup
    Bon courage Madame d aza manao politika tsony e

  8. des photos par-ci des photos par là….
    et comme par miracle, c’est un (e) malgache qui avait trouvé le tél à PARIS …
    breff la prochaine fois comme l’on nous conseille: tourne sept fois ta langue avant de dire quoi que ce soit

  9. PAUVRE MADAGASCAR
    PAUVRES MALGACHES
    PAR QUI SOMMES NOUS GOUVERNES
    LA HONTE

  10. Pauvre de quoi? Elle veut être populaire. Caches toi derrière les vitres teintée, et utilise le fanion pour ne pas être vu ou remarquer.

  11. trop d communication,tue la communication

  12. ay ve ilaina iany kay lay mpanao gazety maimbo helika!!!!

  13. TSY NAHITA IZANY SARY IZANY AHO ARY TSY TE HIJERY AN’IZANY AHO SATRIA TSY NY TOMPONY NO NANASA HOE ITY IZAHO JEREO ! NY OLONA KELY LOHA TSY MISY SAINA NO MANISY COMMENTAIRE AN’IZANY ! DIA IZANY SARY IZANY VE NO ATAO RESAKA? HANDANIANA ANDRO?

  14. Un conseil Madame: Quittez et oubliez la POLITIQUE, consacrez-vous totalement à votre famille et croyez-moi, aujourd’hui je ne pense pas que la place d’une Femme est dans des organisations politiciennes, elles trouvent plutôt le bonheur à la maison.
    A bon entendeur, salut.

  15. Mouhahaha! Ah bon! on dit fanfaron? merci mangolito de me le rappeler

  16. Tsy maimbo helika intsony anga ny mpanao gazety?

  17. Illustrations de ces commentaires excessivement c.ons :
    – Namana, jaloux, diso combat.
    – Soa, envieuse et bado.
    – Aina Randria, on dit « faire le fanfaron ».
    – David Stéphane, de quel droit la jugez-vous ici ?
    – Lrandriamananjo, ben oui, ELLE EST VICTIME !… en tout cas vous, vous êtes VICTIME de votre c.onnerie, votre jalousie mal placée et votre babakotorie qui consiste à juger selon ses petits désirs et envies !

  18. Quand on gagne de l’argent illégalement,ne vous étonnez pas la sortie de l’autre côté.

  19. Les Gasy baignent dans la médiocrité, la mesquinerie et l’ignorance crasse depuis 2009 : OUI, Ô BABAKOTO, ELLE EST VICTIME DE VOTRE HABADOANA ! Cette dame EST victime de votre débilité malsaine :

    1- aucune loi n’interdit de faire des sefies toute nue si vous êtes dans le cadre de votre vie privée et votre intimité.

    2- les autres babakoto n’ont RIEN à redire et juger sur les selfies que peut faire son voisin, dans l’intimité de sa vie privée.

    3- les journalistes babakoto PEUVENT NATURELLEMENT sentir des aisselles, surtout lorsqu’il fait chaud.

    4- les commentaires pseudo-« effarouchés » de ceux qui sont « SCANDALISÉS » parce qu’on leur dit que leur corps sentent, ou parce qu’un(e) député a un corps sous ses vêtements et qu’il arrive que ce(tte) député USE de son corps comme il(elle) l’entend DANS SON INTIMITÉ, … ces commentaires pudibonds sont tous excessivement DÉBILES et témoignent d’une AUTRE PESTE qui sévit dans la caboche des babakoto.

    NANDRESY NY TOLON’NY BADO ☺😊😀😁.

  20. Au lieu de vous ridiculiser encore plus. Un peu d’humilité serait mieux. Vous êtes en train de monter sur vos grands chevaux en menaçant les facebookers. N’oubliez pas que la technologie va plus vite que son nombre. Tous vos faits et gestes sont scrutés à un millimètres près.
    Surtout ne prenez pas les vahoaka pour des dupes. Ils ne le sont pas tous.
    Utilisez-vos moyens à bon escient.

  21. Mais, on s’en fiche! Sans blague! Des images cochons, on clique et on peut en voir de très cochons. Ce n’est pas la peine d’en faire tout un foin. Sinon, à part de faire le faron faron pour une histoire de fesses, que pouvez vous faire de plus intelligent autour de vous?

  22. Telephone perdu à Paris! Quel mensonge ! Assumez vos conneries de..pute!

  23. Et elle est devenue la victime! La pauvre

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.