Destitution de Mokhtar A. à Mahajanga : Seconde défaite du régime HVM face au maire élu MAPAR

Après avoir perdu le match aller sur décision du juge… administratif, le pouvoir n’a pas non plus gagné le match retour qui a eu lieu sur le terrain… municipal.

Le régime HVM n’a pas visiblement digéré sa défaite devant le Tribunal Administratif de Mahajanga qui avait donné gain de cause au maire de la ville dans son recours en annulation – avec demande de sursis à exécution – de l’arrêté du Préfet portant interdiction de l’inauguration des « zava-bita » de la Commune Urbaine. Mauvais perdant, le représentant de l’Etat devait aussitôt sortir un autre arrêté, quitte à renouveler indéfiniment son acte pour ne pas dire ses actes.

Conseil d’Etat. Seulement, le premier magistrat de la Cité des Fleurs s’est abstenu de déposer une nouvelle requête, sachant que le Préfet allait encore faire preuve de manœuvre dilatoire en prenant pour la troisième fois le même acte en cas de seconde suspension et/ou annulation par le juge administratif. Le Préfet s’était d’ailleurs gardé d’attaquer la décision du Tribunal Administratif devant le Conseil d’Etat, ayant sans doute en mémoire, l’annulation du décret du président de la République portant abrogation de la nomination du Procureur Général près la Cour Suprême, Ranary Rakotonavalona Robertson. Une « jurisprudence » qui dissuadera sans doute le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation de prendre un arrêté de suspension du maire de Mahajanga sous peine d’être désavoué à son tour par le Conseil d’Etat. Qui plus est, le fauteuil de Mahafaly Olivier à l’Immeuble Patte d’Eléphant à Anosy est aujourd’hui chancelant.

IGE. Peu sûr de pouvoir instrumentaliser la machine judiciaire, le régime HVM a mis en branle l’appareil administratif en dépêchant l’Inspection Générale de l’Etat (IGE) à Mahajanga aux fins de contrôler la gestion financière de la Commune Urbaine. Et de recourir même à une manœuvre politique en poussant le Conseil municipal à adresser le 05 avril dernier une demande d’explication au maire Mokthar Andriatomanga. Ce dernier a gagné la confiance de 10 conseillers municipaux sur 19 lors de la réunion à huis clos qui a eu lieu hier. Une seconde défaite du régime HVM accueillie avec satisfaction par la population de Mahajanga qui a spontanément manifesté hier devant l’Hôtel de Ville pour exprimer son soutien au maire MAPAR. Brandissant à bras le corps des banderoles du genre de celles qu’on a vues dernièrement à l’Assemblée nationale et qui enjoignaient d’arrêter la corruption. « Respectez le choix du peuple. Halte à la dictature », pouvait-on lire en plus hier à la Mairie où le président du Conseil municipal a fait évacuer les lieux par les forces de l’ordre.

Meeting. Le régime des « Cravates bleues » à qui l’on prêtait le noir dessein de remplacer l’élu Orange  risque de broyer du noir. Les bruits ont du reste couru hier à Mahajanga comme quoi le PDS allait être présenté ce jour, à l’occasion de la visite de Hery Rajaonarimampianina qui serait encore une fois mise à profit par le HVM pour mobiliser les partisans du président candidat qui tiendra un meeting de fait après la seconde défaite sur le terrain municipal. Reste à savoir s’il y aura une énorme vague bleue, tel que c’était le cas le 30 mars dernier avec le raz-de-marée orange qui attendait Andry Rajoelina. En tout cas, ce sera un test grandeur nature par rapport à la popularité de l’un ou à l’impopularité de l’autre.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

10 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Vas y fait votre sensure de toute façon ça change rien pauvre con je parle de vous midi

  2. Je félicite le Maire, la population de Majunga de leur sagesse Ainsi que les personnalités qui ont agi à leur âme et conscience à leur mission.

  3. Je félicite le Maire, la population de Majunga de leur sagesse Ainsi que les personnalités qui ont agi à leur âme et conscience leur mission.

  4. Maivandoha daolo na mapar na hvm na ny taranany. Mitovy fa tsy sahala.

  5. Maivandoha daolo na taranaki mapar na taranaki hvm eh. Mitovy fa tsy sahala.

  6. Fandresena @ lafiny inona? Fanonganam-panjakana? Miakara eo @ ringa dia ho hita eo izay tohiny. Tsy matahotra an’i hery na I tôtô kely izahay.

  7. Mipetraha tsara fa mbola Kely ny ankizy ra mouktar fa aza manaraka revin’ny zandry kely efa tapidalakaleha toin’ny sokina nanani-bato io

  8. mankasitraka anareo Majungais, fa nasehonareo ny firaisankina sy ny fampanjakana ny marina t@ fahatongavanareo marobe nanotrona teny @ lapan’ny tanana. Ankoatra ny maha fandresena an’ny Ben’ny tanana dia azo adika ihany koa fa fandresen’ny fahamarinana nanoloana ny jadona sy ny ramatahora ary ny kolikoly iny fandresena omaly iny

  9. C’est une victoire maintenant , Vous êtes un homme honnête . Félicitation MAPAR .

  10. Bravo les majungais, tsy nisy korontana mais finalement vous avez réussi,,, félicitation .
    Taratry ny ho fandresentsika Mapar izao , maivana amintsika ry manga be .
    Ny olona miasa sy manatanteraka ny adidiny indray ve no kitikitihina @ toerany ry filoha tsy mahavita n’ininona e ?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.