Démission de Hery Rajaonarimampianina : La revendication s’étend aux quatre coins du pays



Jacaranda
L’opposition a réussi à effectuer une démonstration de force au niveau des six provinces.

Une grande mobilisation a été organisée samedi dernier à Mahajanga, Antsiranana, Fianarantsoa, Toliara, Toamasina et sur la Place du 13 Mai à Antananarivo.

« Désormais, nous avons la preuve que c’est tout Madagascar qui réclame le départ de Hery Rajaonarimampianina ». C’est ce qu’a déclaré la députée de Tana I, Me Hanitra Razafimanantsoa samedi dernier lors du rassemblement sur la Place du 13 Mai. Au cours d’une interview accordée à la presse étrangère la semaine dernière, le Chef de l’Etat a déclaré : «  Je suis président par la volonté du peuple. Il y a des millions de personnes qui ont voté pour moi et ce serait vraiment trahir cette volonté du peuple malgache que de démissionner ». Une manière d’annoncer qu’il bénéficie encore du soutien de la majorité des Malgaches. Pour prouver le contraire et pour contraindre le numéro Un d’Iavoloha à quitter le pouvoir, les « députés pour le changement » ont organisé une mobilisation générale sur toute l’étendue du territoire samedi dernier. En effet, le mouvement pour la démission du Chef de l’Etat s’étend aux quatre coinsdu pays. Outre la manifestation sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo, un grand rassemblement populaire a également eu lieu sur la place de la gare à Fianarantsoa, devant l’Hôtel de ville de Mahajanga et celui  de Toamasina, sur la grande place Ritz à Antsiranana et au bord de la mer à Toliara. Une véritable marée humaine a envahi les chefs-lieux des six provinces et dans d’autres grandes villes comme à Farafangana où le stade local était plein à craquer. A noter aussi la participation active de fonctionnaires et de syndicalistes qui ont dénoncé les menaces et intimidations auxquelles ils font face quotidiennement.

« Diabe ». Cette fois-ci, les manifestations ont pu se tenir d’une manière pacifique sans aucune intervention des forces de l’ordre qui étaient présentes sur les sites uniquement pour prévenir les débordements. Et ce, même si avant de se rendre sur le site de la manif, les députés et leurs partisans ont effectué un « diabe » à travers les rues des grandes villes. Comme ce fut le cas à Toliara où une foule immense a suivi Tinoka Roberto et les députés élus au niveau de ladite Province. Un évènement que bon nombre d’observateurs considèrent comme un désaveu des Tuléarois contre « Bevata » qui s’est considéré comme le patron de la Cité du Soleil jusqu’ici. « Miala, Miala, Miala Rajao. Zao dia izao ». C’est le mot d’ordre lors de cette journée de mobilisation générale au niveau des six provinces. En effet, les 73 députés MAPAR, TIM, MMM et indépendants accentuent la pression pour contraindre Hery Rajaonarimampianina à démissionner. Toutes les banderoles et toutes les prises de parole expriment un message allant dans ce sens.  On attend désormais la riposte du numéro Un d’Iavoloha et du président du Sénat et non moins président national du HVM qui s’est encore montré très arrogant lors d’une intervention sur une télévision privée. Il convient également de noter que les Malgaches résidant en France et à l’île de La Réunion ont également tenu une manifestation réclamant la démission immédiate du président de la République Hery Rajaonarimampianina samedi dernier.

Candidat de substitution. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle semaine sera décisive pour la suite du « tolona » avec l’arrivée des médiateurs des Nations unies et de la SADC. Et ce, même si la majorité du peuple malgache est hostile et reste pessimiste quant à l’issue d’une nouvelle médiation internationale. Une médiation plus que jamais contestée aussi bien au niveau des états-majors politiques que par les simples citoyens. En effet, bon nombre de Malgaches accusent la Communauté internationale d’être le responsable de la situation actuelle, car en interdisant la candidature d’Andry Rajoelina et de Marc Ravalomanana en 2013 avec le « ni…, ni… », la Communauté internationale a favorisé l’accession au pouvoir d’un candidat de substitution qui n’était pas du tout prêt à diriger le pays.

Davis R

Share This Post

17 Comments - Write a Comment

  1. Pour fermer ces commentaires, les mots qui restent dans la bouche des peuples Malagasy sont les suivants : Miala, Miala, Miala Rajao. Zao dia izao!…

  2. ça a toujours été comme ça : les gouvernements ne veulent pas d’une population avec un esprit critique. Ils veulent des travailleurs obéissants.; des gens juste assez intelligents pour faire fonctionner les machines administratives et juste assez stupides pour accepter passivement leur situation et surtout aller voter. Tous les gouvernements le font d’ailleurs très bien.

  3. Miala Rajao, Rivô, ny PM s’y ny babakoton’governemanta.
    Amour Zay ny fanabotriana an’Madagascar

  4. Ahoana izany Ravalo manao sababaka izany?

  5. snutile
    vous pensez vraiment ce que vous écrivez
    vous avez une basse opinion de vos semblables
    vous devez être un voleur en col blanc pour voir des « moins que rien  » à vos yeux , partout

  6. Vous pensez vraiment que la foule en masse est pour le départ du Président en place ?

    Ou bien pour profiter de la moindre occasion pour dévaliser les boutiques sur leur passage ?

    ou bien par curiosité des évènement et recherche de détente après les cyclones ?

  7. NY VAHOAKA EFA TSY MILA AN I RAJAO SY NY FORONGONY FA MPITONDRA JIOLAHIMBOTO SADY MBOLA MIHEVITRA NY HANGALABATO AMIN NY ALALAN NY MAIRE SY CHEF FOKOTANY NOTENDRENY HANDANY AZY EO. NY VAHOKA MALAGASY TSY SANATRIA ADALA FA EFA FANTARA NY TIAN IREO HATAO SADY REO MANAMBOLA BE HANAOVANA KOLOKOLY HANODINANA NY SAFIDIM BAHOAKA . MIALA RAJAO DE GOUVERNEMENT NEUTRE NO ATSANGANA SAHALA TAMIN NY 1991 CONVENTION DE 31 OCTOBRE . MILAMINA IO DE AROSO ROA NA TELO VOLANA NY ELECTION.

  8. Ceux qui doivent partir sont le président
    1) de la République
    2) du sénat
    3) et le PM et son gouvernement
    Ce qui suit après un gouvernement de consensus uniquement pour organiser les élections. Mais surtout, pour causes de la crise: ouverture du MBS, TIKO, AAA, présence de l’opposition au TVM et RTM,..Les. Élections auront lieu en novembre comme prévu.

  9. Les jours de Hery sont comptés !!

  10. Efa mahazo milatsaka daholo izao dia aleo fifidianana no irosoana fa tsy manova inona loatra ny telo na enim-bolana mbola ipetrahan’ny Filoha Hery RAJAONARIMAMPIANINA eo.

  11. miala, en prison à La Haye pour crimes contre l’humanité! Il faut l’arrêter lui avec les 75 corrompus et les présidents des deux chambres (sénat et assemblée nationale!) Ce groupe n’est qu’un ramassage de faux culs qui ne pensent qu’à leur intérêt et qui tue le peuple, ils ont tous trahi le peuple ce sont des criminels!
    HVM veut bien tout dire: H= HAINE V= VIOL M=MENACES! ce sont des gens aussi dangereux que les nazis et Hery n’est qu’un nouveau HITLER!
    Triste réalité que personne ose dire!

  12. Ianareo tsy misy maminavina ny mety ho sarisarin’ny fiainam-pirenena ao ambadiky ny fialan’i Rajao & Co fa dia finaritra ny hanongana fotsiny. Inona ary vahaolana arosonareo raha miala izy? Tokony hoe ny fifidiana no tsy avela hotananany samirery.

  13. Mbola fivoahana tsy arahan-donilony avy @ vahoaka ny fametrahampilan’Atoa Filoha sy ny forongony raha manao izany ankehitriny. Tsy efa hita mibaribary ve ny tsy fitiavan’ny olona eran’ny Madagasikara eny fa na hatr@ ireo Malagasy hatrany ivelany anareo ry Rajao & compagnie, tsy efa ampy ve ny vola azo sa mamy loatra ireo seza sa misy antoka hafa tsy maintsy tanterahina ka mahatonga izao fifikirana mafy izao.
    Raha misy fitiavan-tanindrazana dia henoy ny feon’ny vahoaka, ary raha misy fahatahoran’Andriamanitra ilay nahary izao tontolo izao dia jereo ny mety ho an’ny vahoaka

  14. pourquoi insiste t-il à ce pouvoir – avant nous avons pensè qu’il pourrait diriger le pays – amis depuis
    qu’i a causé la misere – les corruptions et le meurtre à Madagascar – aucun malgache vne veut de lui
    maintenant – donc il faut absolument qu’i demissionne -eviter surtout quèils vont encore saccager les
    banques et la BCRM, comme ils ont l’habitude de le faire…

  15. Nous voulons juste que Hery & Co démissionnent rien d’autre.Madagascar est un pays souverain,on n’a pas besoin des Vazahas qui s’autoproclament « communauté internationale » pour dire ce que nous devons faire.Hery a commis un crime de sang,il ne merite plus d’être à la tête de notre nation.

  16. C’est la preuve que tous les Malgaches appellent à la démission de Rajaonarimampianina. il y a trop de violations de la constitution qu’il a faite depuis son accession au pouvoir

  17. Miala, Miala, Miala Rajao. Zao dia izao!…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.