Place du 13 mai : Gouvernement collégial après le départ de Hery Rajaonarimampianina

Les députés pour le changement avancent comme préalable à toute négociation la démission immédiate du locataire d’Iavoloha.

Le point du non-retour est désormais atteint pour les 73 députés pour le changement. Face aux récentes déclarations des tenants du régime HVM qui continuent de s’accrocher à leur siège malgré la pression populaire, l’opposition envisage d’intensifier le mouvement cette semaine. Des mobilisations sont toujours prévues au niveau des chefs-lieux des six provinces et dans certains districts. Hier, les manifestants ont continué la descente au niveau des différents ministères pour inciter les fonctionnaires à soutenir le « tolona ». Le blocage total de la machine administrative est prévu. Les députés pour le changement continuent de réclamer la démission du président Hery Rajaonarimampianina. C’est leur préalable à toute négociation. Pour la première fois depuis le début de ce mouvement, les députés de l’opposition se sont exprimés par rapport à l’après-Rajaonarimampianina. Pour éclairer l’opinion, Maître Hanitra Razafimanantsoa a révélé la proposition des députés pour le changement. « Une proposition respectant la Constitution et le cadre de la légalité », selon ses dires. Et elle d’évoquer l’article 52 de la Constitution qui stipule que « Par suite de démission, d’abandon du pouvoir sous quelque forme que ce soit, de décès, d’empêchement définitif, ou de déchéance prononcée, la vacance de la Présidence de la République est constatée par la Haute Cour Constitutionnelle. Dès la constatation de la vacance de la Présidence, les fonctions du Chef de l’Etat sont exercées par le président du Sénat. En cas d’empêchement du président du Sénat constaté par la Haute Cour Constitutionnelle, les fonctions de Chef de l’Etat sont exercées collégialement par le Gouvernement ».

Calcul politique. L’opposition réclamant aussi la démission du président du Sénat et non moins président du parti au pouvoir, Rivo Rakotovao, ce serait donc le dernier alinéa prévoyant un gouvernement collégial qui devrait être appliqué. En effet, les députés pour le changement remettent en cause l’élection de ce dernier à la tête de la Chambre haute. Une élection dont Me Hanitra Razafimanantsoa considère comme « un calcul politique visant à favoriser le parti au pouvoir lors de l’élection présidentielle ». C’est pourquoi l’organisation de la Présidentielle devrait être confiée à un gouvernement collégial composé de représentants des partis et groupes de partis majoritaires à l’Assemblée nationale. Et ce, conformément à ce qui est prévu par l’article 54 de la Constitution. « Nous savons tous qu’il n’existe aucun député élu sous les couleurs du HVM, ce sont donc le MAPAR, le TIM et le MMM qui devraient former ce gouvernement collégial », a martelé l’élue de Tana I. Elle a aussi apporté des éléments d’éclaircissement sur les informations qui ont circulé autour des rencontres entre Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina. A entendre Me Hanitra Razafimanantsoa, la démarche initiée par le président du parti « Tiako i Madagasikara » n’engage en aucun cas les députés élus sous les couleurs de ce parti. « C’est son initiative personnelle ». La  vice-présidente de la Chambre basse a tenu ainsi à rassurer les « zanak’i Dada ». « Nous ne trahirons jamais le pacte que nous avions signé avec le peuple malgache », a-t-elle soutenu. Ce jour, les députés pour le changement prévoient de visiter le Ministère de la Fonction publique aux 67Ha avant de se rendre sur la Place du 13 mai.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

9 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mpandalo,
    Quelque soit le pays, quelque soit le peuple, poussés à l’extrême pauvreté au détriment de certains privilégiés, l’explosion sociale est inévitable. C’est le moment qui est imprévisible mais même causes produisent les mêmes effets. La France a mis 200ans pour instaurer un modèle de démocratie et soyons fiers de notre peuple, de nos 73 députés. Nous sommes une population très respectueuse des institutions et nous sommes très (pour moi TROP) maharim-pery . Nous supportons tout et on nous fait TOUT SUPPORTER. Quand cela explose, le point de non retour est atteint et nous en somme là. Nous sommes des gens intelligents et ce ne sont pas les cadres qui manquent. Travaillons ensemble en toute sérénité et entre Malgache car nous avons TOUT pour être HEUREUX.

  2. Nous avons touché le fond après on creuse dans le sol même!!!!!

    On peut tout dire du gouvernement en place mais ces députés ne font pas mieux non plus dans leur rôle.
    Qui peut dire ce que les députés ont apporté pendant ce quinquennat…RIEN député de l’opposition comme ceux qui soutiennent le pouvoir, ils rivalisent de scandale en scandale avec l’exécutif et le pouvoir judiciaire à ne pas oublier.

    Rajao n’est pas à la hauteur , Rajoelina pour moi est un putschiste qui souhaite légitimer son coup d’état , le retour de Ra8 nous fait revenir 10 ans en arrière… Miala an’Ankatso dia Ambohidepona

    Dans tout les cas, Madagascar est perdant…les malgaches sont perdant car ces politiciens se sont déjà assez
    goinfrés pour assurer leurs arrières. Ce ne sont pas eux qui vont mourir de faim, ce ne sont pas eux qui prennent le taxi be tout les matins pour se taper 2h d’embouteillage. Leurs enfants vont dans des écoles privés, poursuivent leurs études à l’étranger. Ils habitent dans de belles villas, roulent dans des 4×4 « tsotsotra » à défaut d’un V8 payé par le contribuable. Misy mahasahy miteny ve fa mahantra kokoa ny député opposant noho ny au pouvoir!!!

    Eux-même, les députés et les politiciens , ils ne croient pas à l’avenir de notre pays.

    Malahelo anao aho ry fireneko
    Mitomany mitanondrika
    Tsy hita intsony izay atao

  3. Yes let’s go, tsy maintsy miala Rajao sy ny mafia-ny. Jereo le Siteny any Toliary tena tsy menatra mitsy…. geez. their days are counting. Tsy maharesy ny vahoaka !!!!!

  4. Normal s’il s’accroche sur son siège parce qu’il a signé le contrat avec la france d’accueillir tous les criminelles qui viennent de chez eux. Tous les indo-pakistanais de la nationalité française, vous croyez pourquoi ils sont tous chez nous? Il faut bien faire attention avec tous ces étrangers là. Ce sont ses bailleurs de fonds.
    Ainsi ses complices comme le MINISTRE de LA JUSTICE, le MININSTRE de TRANSPORT et du TERRITOIRE.

  5. Vous êtes sür que ce sont des malgaches ? ou bien ce sont encore des juifs qui se font passer pour des Malgaches , comme ils le font en France avec les arabes !

  6. chomage la verité :
    il n’y a pas de chomage. Un parti politique (RG=PS) met les individus en quarantaine (et pas 40 jours !) en faisant courir le bruit
    (la langue de vipère , placarder) qu’ils ont la NN ! banlieu dortoirs et leur demande de payer la HAINE ! ANPE à l’envers = paye la haine !
    Ils utilisent des tiers naïf à convaincre décisionnaire déclenchant la mise à l’écart en utilisant parfois le pretexte mensonger de la securité .
    … mais à part ça , il n’y a pas de complot en France , mais voyons !
    boutRos boutRos

    Merci pour cet espace de liberté d’expression non verrouillée et d’alerte horizontale . Twitter bloque la publication des comptes et empêche
    des Français d’informer des français , laissant apparaître que les commentaires des collaborateurs , autre nom des RG .

  7. REHEFA VOAFIDY IZAY PM, AOKA NY MPIASANY MINISTERE TSIRAIRAY NO HAMOAKA MPIASAMPANJAKANA TECHNISIANA, HO MINISTRE, FA TSY POUR MINISTRE MITAFY LOKO POLITIKA ZAHAY, HIKARAKARA FIFIDIANANA, RARANA TANTERAKA MPIASAMPANJAKANA TSY HANAO PROPAGANDY

  8. C’est la honte, la politique malgache est toujours comme ça,

  9. Les objectifs seront atteints. Ne vous inquiétez pas les députés, mais nous sommes toujours avec vous. Et selon la constitution, Rajaonarimampianina devrait être déçu parce que de nombreuses violations ont été commises.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.