Gouvernement de consensus : Beaucoup de demandes, selon le PM Christian Ntsay

Jacaranda
Poignée de main entre l’ambassadeur Stanislav Anvarovich Akhmedov et le Premier ministre Christian Ntsay. ( Photo Yvon RAM)

Première sortie officielle pour le Premier ministre Ntsay Christian. En effet, il a assisté à la célébration de la journée de la Russie, hier, à l’ambassade de ce pays, à Ivandry. Il était entouré, à cette occasion du président de la HCC, Jean Eric Rakotoarisoa et du président de la CENI, Hery Rakotomanana.

A la question des journalistes sur la formation du gouvernement, le nouveau Premier ministre a déclaré : « Il y avait eu beaucoup de demandes et je suis là pour écouter. Le gouvernement que je vais mettre en place va travailler pour la patrie ». En ce qui concerne la situation qui prévaut dans le pays, le chef de gouvernement de reconnaître que le pays vit dans un contexte particulier, et lui de réitérer la tenue des élections inclusives, transparentes et crédibles tout en soulignant au passage la restauration de la paix sociale. Il n’a pas manqué également de lancer un appel à tout un chacun à travailler ensemble pour les intérêts supérieurs de la Nation.

Désordre. Pour ce 26 e anniversaire de la signature de la déclaration de la souveraineté de la Fédération de Russie, l’ambassadeur de ce pays à Madagascar, Stanislav Anvarovich Akhmedov, a retracé l’histoire de cette nation, lors de son discours. « La Russie a vécu plusieurs fois dans son histoire des temps de troubles, la dernière fois, juste après l’effondrement de l’Union soviétique. En 1992, le pays s’est trouvé dans une situation désespérée. Néanmoins, grâce à de grands efforts, la Russie a réussi à surmonter ce désordre de même, à construire un Etat démocratique, à préserver son unité, à répondre de façon digne à des défis globaux et locaux, y compris les conflits armés sur son territoire ».

Crise politique. Le diplomate a touché mot également de la situation qui prévaut dans la Grande Ile. « Avant tout, il est à noter que la Russie part du fait que les événements actuels ne sont qu’une affaire interne d’un Etat souverain. Toutefois, en tant qu’ami de Madagascar on estime qu’il faut s’en tenir strictement aux cadres constitutionnels aux fins d’éviter une crise politique ainsi qu’une période d’instabilité lourds de graves conséquences même irréversibles, y compris de caractère économique ». L’ambassadeur estime ainsi que les parties prenantes trouvent le chemin ensemble pour régler la crise à travers le dialogue et le compromis, en conformité avec les textes en vigueur. Il approuve également les récentes décisions prises par la HCC. « La nomination du Premier ministre de consensus l’a prouvé. Il est nécessaire que ce processus se poursuive », a-t-il soutenu.

Dominique R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Hihihi: CASSE TETE CHINOIS.Dans 3mois le nouveau PM « vieilira de 10ans »voire 20: comme s’il avait 77ans.Tena fitiava-tanindrazana matoa mipetraka amin’io toerana io…

  2. Pour la répartition, n’oublions pas que Hery n’est pas le candidat du TIM donc, en toute sincérité, il doit faire partie du MAPAR et, le HVM aussi avec le MAPAR logiquement.
    En tout cas, ça c’est logique par rapport au commencement bien sûr à partir des derniers présidentiels. Comme nous les Malgaches, nous n’aimons pas partir de la source, ça c’est de la foutaise.
    La proposition de Ravalo est raisonnable. Voilà. Je suis sûr que l’on va encore chercher midi à quatorze heure parce que c’est une proposition de Ravalo.

  3. L a bonne nouvelle, c’est qu’on sais maintenant que le PM est un homme de la partie.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.