Place du 13 mai : « Diabe » à Mahazoarivo ce jour pour demander le limogeage des ministres HVM



Jacaranda
Face-à-face hier à Tsimbazaza entre les manifestants du MPC et les forces de l’ordre.

La formation du gouvernement dirigé par un Premier ministre de consensus n’a pas permis de retrouver la stabilité.

Les cours ont été suspendus hier à l’Université d’Antananarivo dès l’arrivée de la délégation du « Mouvement Pour le Changement » (MPC) qui a rameuté les étudiants à sa cause. Des incidents se sont produits et ont abouti à l’interpellation de plusieurs étudiants qui ont été finalement relâchés hier même.  Ce qui n’a pas empêché la délégation du MPC de poursuivre son chemin qui l’a conduit au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Tsimbazaza. L’accès à l’intérieur de ce ministère dirigé par une personnalité HVM depuis l’accession de Hery Rajaonarimampianina au pouvoir a été interdit par des éléments de l’Emmo-Reg. Mais finalement et après une rude négociation avec les forces de l’ordre, le député de Soanierana Ivongo Tody Arnaud et ses partisans ont pu y accéder. La ministre Rasoazananera Marie Monique était pourtant absente de son bureau. Sur la Place du 13 mai, les députés Mapar ont lancé une ferme mise en garde à l’endroit du Premier ministre Ntsay Christian qui a été issu de cette formation politique d’Andry Rajoelina. Cette mise en garde demande au chef du gouvernement de cesser tout usage de force à l’encontre des manifestants, comme ce qui s’est passé hier à Ankatso et à Tsimbazaza.

Jeter l’éponge ou tenir tête. Aujourd’hui, le « Mouvement pour le Changement » va franchir une autre importante étape qui consiste à organiser un « diabe » vers le Palais de Mahazoarivo pour demander au Premier ministre de limoger les ministres issus du parti au pouvoir. Une question y afférente a été posée hier par les journalistes au chef du gouvernement, mais celui-ci a été évasif dans sa réponse. Pour la Place du 13 mai, aucune personnalité issue du HVM ne doit siéger au sein du gouvernement si l’on se réfère à l’Arrêt n°11-CES/AR.14 du 06 février 2014 portant proclamation officielle des résultats définitifs des élections législatives de la 4e République, spécifié par la HCC dans sa décision n°18-HCC/D3. Quelle réponse le Premier ministre va-t-il donc donner au « Mouvement pour le Changement » ? Pour bon nombre d’observateurs, Ntsay Christian n’aura que deux options :  soit, il jette l’éponge lorsqu’il ne peut plus résister aux pressions, soit il tient tête jusqu’au bout. En tout cas, on craint des « sakoroka » ce jour à Mahazoarivo. Ntsay Christian va-t-il opter pour le dialogue en se pliant aux revendications de la Place du 13 mai, ou va-t-il recourir à la force, lui qui dispose de toutes les forces chargées de la police, du maintien de l’ordre, de la sécurité intérieure et de la défense (Article 65 de la Constitution), pour disperser les marcheurs ?

R. Eugène


Share This Post

17 Comments - Write a Comment

  1. ce ne sont pas des redoublants mais des revenants aussi bien dans le hvm que mapar et tim-tsy misy olo-manga @ ireo antoko ireo fa dia lalimanga daholo ve ny sisa?savez-vous ce qu’est un revenant?OLO VOKATRA

  2. Il faudrait peut être que les députés du 13 mai arrêtent de jouer les jusqu’aux boutistes, car à bien les obsersver, ils donnent l’impression de vouloir aller tout simplement au clash.Pour ma part, j’estime que la situation, loin d’être parfaite, a quand même bien évolué et qu’il est temps de siffler la fin de la récréation, comme qui dirait.Car à vouloir trop tirer sur la ficelle…
    A bon entendeur, salut.

  3. on était déçu mais bon, on lui laisse le temps

  4. le PM a déjà fait appel à l’apaisement. Il faut qu’on puisse se concentrer sur la prochaine élection

  5. Aller à Mahazoarivo n’est pas une solution pour calmer la situation ça ne fait qu’additionner les problèmes!!

  6. si c’est interdit alors il ne faut même pas essayer ; on sait tous que c’est une zone rouge et c’est qui encore le dirigeant en tête qui conduit les manifestants d’aller là ???

  7. en voie maintenant qu’on a perdu notre « fiavananana’ c’est a dire notre solidarité vue les gestes du mouvement des députés soi-disant pour les changements et malgré la mise en place d’un nouveau gouvernement de consensus qu »eux même avaient mise en place

  8. Saviez-vous que si vous vous aller au Mahazoarivo, vous êtes devenu un sacrifice , donc ,Si vous peur de mourir ,alors ne passe pas par là, mais c’est une zone protégé

  9. Encore une autre source de perturbation, pourquoi ne pas laisser le gouvernement travailler tranquillement? C’est de la pure discrimination envers les ministres venant de l’HVM.

  10. Non au Diabe !! Si vous aimez la nation et les peuples malgache, vous ne les conduisez pas dans cette Zone rouge, donc arrête de se manifester et de sacrifiés les publics pour votre propre gain.

  11. Madagascar a perdus la solidarité à cause de ces manifestants. La source du problème ne vient pas des dirigeants mais du 13 mai. Il faut faire attention car c’est vraiment une très grave erreur.

  12. Mahita ny tsy fandraisany hcc andraikitra ny malagasy manontolo mikasika reo redoublant.Mazava ho azy fa tsy azo atokisana ny justice eto Madagasikara.Tsy mahagaga ra manao justice populaire de plus en plus ny vaohaka. C’est du dictature mafia bien huilé ny fitondrana eto amintsika

  13. Il n’est tout simplement pas supportable et cela se comprend très bien que le HVM soit au pouvoir, c’est totalement contraire aux résultats des élections et anti-constitutionnel, Le Président se moque de la population et de la constitution.
    Il y a aussi de quoi se poser de sérieuses questions sur la nomination du Premier ministre.
    Ce gouvernement n’a aucune crédibilité et n’est qu’un arrangement du Président pour continuer ses petites saloperies en cachettes sans être inquiété par qui que se soit! LA SEULE SOLUTION EST LA DESTITUTION DU PRESIDENT ET DU GOUVERNEMENT! Le peuple ne doit pas avoir peur d’aller au bout!

  14. pourquoi la HCC reste encore muette devant ce qui se passe actuellement? la question est que la liste des membres de gouvernement est elle conforme à la constitution et répond à ses exigences. sinon il faut proclamer la déchéance du Président (et pourquoi pas aussi du Premier Ministre nouvellement nommé) et de donner aux 73 députés l’autorisation de former un nouveau gouvernement respectant les exigences de la constitution
    pour moi, c’est les membres de la HCC qu’on doit réviser !!!!!

  15. C’est vrai qu’il y a trop d’HVM dans l’équipe 12/30.
    Je ne suis pas pour les SAKOROKA ,mais entre adulte,l’accord a été fait pour qu’il y ait pas de redoublant dans le Gvt suivant le verdict de la HCC.
    La population s’est senti encore une fois entuber son derrière par Rajao lui même , en plus le nouveau PM , Mapar lui aussi a mis de l’huile dans le feu.
    Si Rajao cherche trop , la confrontation est inévitable.

  16. Pour débloquer la situation, il faut remplacer par les syndicats, autres entités politique sur la place du 14 mai, autre que mapar, les 12 porte-feuille ministériel de hvm.

  17. · Edit

    Tout à commencer par les redoublants nommés par Hery Rajaonarimampianina. Non seulement des redoublant mais aussi désavoué vue leurs antécédents.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.