Election présidentielle : La neutralité de la HCC mise en doute



Jacaranda
Jean Eric Rakotoarisoa a tout fait pour permettre à Hery Rajaonarimampianina de terminer son mandat.

La HCC et la CENI ne seront pas restructurées ou recomposées avant le 07 novembre.

Sur la Place du 13 Mai, seule la députée TIM Hanitra Razafimanantsoa a remis en cause la neutralité des organes en charge d’organiser l’élection présidentielle, et de proclamer le résultat de ce scrutin, qui sont la CENI et la HCC (Haute Cour Constitutionnelle). L’élue du Ier Arrondissement a réclamé la restructuration de ces derniers. Mais, le plaidoyer de l’avocate n’a pas été appuyé par certains de ses collègues des 73 députés issus du Mapar qui veulent actuellement les élections à tout prix. Tous les candidats aux prochaines présidentielles croient-ils en la neutralité de ces organes notamment la HCC qui est chargée non seulement de proclamer le résultat de ces élections présidentielles, mais également et surtout de statuer sur le contentieux lié à ce scrutin conformément à l’article 27 de l’Ordonnance n°2001-003 ? Depuis la mise en place de la Quatrième République, la HCC n’a jamais pris des décisions qui mettent en péril le mandat du président Hery Rajaonarimampianina. Contre une première demande de déchéance formulée par les députés en 2015, la Haute Cour a recommandé un pacte de responsabilité. Et contre une deuxième demande de déchéance, toujours à l’encontre du même président de la République, mais cette fois-ci pour non mise en place de la Haute Cour de Justice, le juge constitutionnel a ordonné la nomination d’un Premier ministre de consensus.

Déni de justice. Le 30 mai 2018, les « 73 députés pour le changement » ont déposé à Ambohidahy une requête contre leurs collègues qui ont quitté leurs groupes parlementaires d’origine. Ces élus qui soutiennent le régime en place sont accusés de fouler au pied l’article 72 de la Constitution qui dispose : « Durant son mandat, le député ne peut sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe, autre que celui au nom duquel il s’est fait élire… La déchéance d’un député peut être également prononcée par la Haute Cour Constitutionnelle s’il dévie de la ligne de conduite de son groupe parlementaire ». Jusqu’ici, Ambohidahy n’a pas encore statué sur cette requête. Or, il s’est précipité de désigner les remplaçants des députés nommés ministres dans le gouvernement de Ntsay Christian. Pour bon nombre d’analystes politiques, c’est un déni de justice. A rappeler que l’actuelle HCC est composée de neuf membres dont  trois  nommés par le président de la République, deux désignés par l’Assemblée nationale, deux désignés par le Sénat et deux élus par le Conseil Supérieur de la Magistrature dont le président n’est autre que le président de la République. Le président Jean Eric Rakotoarisoa fait partie des trois membres nommés par Hery Rajaonarimampianina qui semble déjà rassuré de sa victoire au soir du 19 décembre, à entendre son intervention dans le dernier « Le rendez-vous du président ».

CES Bis. Bien qu’ils aient annoncé leur candidature, certains candidats à l’élection du 07 novembre n’ont pas caché leurs inquiétudes face aux risques qu’encourt ce scrutin. Pour eux, une grave crise postélectorale est à craindre car les conditions requises pour la tenue d’élections libres, transparentes, crédibles et acceptées par tous ne sont pas encore réunies. Certains candidats vont même jusqu’à sentir un complot machiavélique de la communauté internationale qui conduirait le pays au schéma de 2013 qui serait la conséquence d’un résultat électoral contesté à l’issue du 2e tour du 19 décembre. La mise en place d’une CES Bis (Cour Electorale Spéciale) ne serait donc pas à exclure. Une CES Bis qui serait instrumentalisée par la communauté internationale qui a imposé le « Ni…Ni… » en 2013. Mais, cette fois-ci, ce serait le « Ni…Ni…Ni… ».

R. Eugène

Share This Post

10 Comments - Write a Comment

  1. Efa hatramin’ny ela io HCC io no very hasina. Porofo, arovany foana ny filoham-pirenena na dia manao fandikan-dalàna maro aza. Lasa tsy maty manota ilay filoham-pirenena. Izany HCC izany ve no atokisanareo hitsara ny vokam-pifidianana? HCC miaro ny tsy maty manota sy ny mpadika lalàna? HCC vorika, mpamosavy ny malagasy.

  2. Ny hcc, mapar sy io filoha io no tompon’antoka @ tsy fandehanana’ny raharaham-pirenena. Fandotona ny tanindrazan-tsika satria matim-bola daholo. Matahotra ny ho very fihinana dia mamorona izao rehetra izao. Ny sasany aza dia mihomana @ famadihana palitao sahady. Tsy voafehin’iza na iza ny fitongilànan’ny hcc sy ny seni ny momba ny fifidianana. Efa fantatra hatry ny ela ny ho filoha manraka eo. Fombafomba fotsiny io hoe fifidianana io(SARIMEHETSIKA).
    Maninona no tsy misy misahy miteny ireo olona tompon’andraikitra izay ho tokony ho candidat filoha. Ohatran’ny nanaovana an’i Ravalo hoe tsy mahazo milatsaka izy fa criminel. Hery sy andry koa criminel. Andry double nationalité koa nahoana no mahazo milatsaka ho kandida? Sa tia hiverina ho zanatany frantsay indray Madagasikara? Miheritreretà ry DONDRONA isany ah!

  3. Ny an’ny ry Hanitra alahelo toerana no be dia be !

  4. tena tsy mahagaga ianareo mpanohitra raha sahy milaza an’izany nefa anie raha tsy nisy ny HCC tsy nahavita nametraka ny « gouvernement de consensus » teto amin’ny tany sy ny fanjakana ianareo eeeee ka hoy aho hoe: mamaly anareo hoe mba misaina sy mandinika tsara

  5. Seul les candidats faibles qui ne font pas confiance à leurs valeurs disent cela. Ils ont des doutes car ils savent qu’ils n’ont aucune chance face au président Hery.

  6. Tsy ny HCC ihany, fa ny CENI koa tafiditra ao anatin’ilay hoe « tsy tokony hitanila »! Ary aza diso hevitra, fa tsy ny MAPAR no nametraka ny ahiahy amin’ny HCC, fa ny Député TIM, Hanitra RAZAFIMANANTSOA!! Aza entanin’ny fankahalàna fotsiny, fa diniho izay lazaina!!!

  7. Que peut-on espérer de Maitre Hanitra. A présent tous ce qu’elle a fait n’est que du baratin et de perturbation.

  8. il ne faut pas douter car on à confiance à cette institution. Seul les candidats faible comme le MAPAR qui ont peur de la neutralité de la HCC.

  9. ALEO MIHINTSY ASIANA CONFRONTATION DES TOUS LE RESULTATS à TOUTES LES DIVERSES ECHELLES ET LES DIVERS NIVEAUX DES BUREAUX DES ELECTIONS..POUR VOIR LES VERITES DES URNES SI VOUS ETES VRAIMENT
    TRANSPARENTS….

  10. j’espère que la HCC peut tirer des leçons de 2002

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.