Hery Rajaonarimampianina : Candidat à sa propre succession



Jacaranda
Le candidat Hery Rajaonarimampianina est toujours à la recherche d’une nouvelle équipe. Il l’a réitéré hier, en marge de la cérémonie « Fisandratana » à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. (Photo : Yvon Ram)

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, est candidat à sa propre succession. L’annonce a été officialisée, hier, et son dossier de candidature a été déposé auprès de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) dans la même journée d’hier.

Et vlan ! Comme il fallait s’y attendre, le chef de l’Etat se lance également dans la course à la magistrature suprême. Hier, lors de la cérémonie « Fisandratana » à l’Hôtel Colbert, vers 14h05 où il a commencé à prendre la parole, Hery Rajaonarimampianina – sollicité par ses pairs du HVM (Hery Vaovaon’i Madagasikara) et des autres partis politiques qui le soutiennent – a mis fin au suspense, en déclarant être « candidat à la présidentielle ». Ce, après trente minutes d’intervention, ou plutôt trente minutes de satisfecit qui a plu aux barons du parti au pouvoir et à ses supporters. En effet, les discours successifs ont mis en exergue les prétendues réalisations du chef de l’Etat dans tout Madagascar. Mais Hery Rajaonarimampianina a reconnu que des efforts restent à faire nonobstant les « zava-bita » claironnés par l’ancienne ministre de la population Onitiana Realy, la sénatrice et présidente du parti « Ampela Manao Politika » Brigitte Rasamoelina, le représentant de la plateforme « Voromahery », Avoko Rakotoarijaona et le sénateur, Mamitiana Fabergé.

Candidature déposée. Le président de la République n’a pas attendu longtemps pour déposer son dossier de candidature. Son mandataire, en la personne du secrétaire général du parti HVM, Rachid Mohamed accompagné du conseiller spécial, Jaobarison Randrianarivony se sont déplacés à la HCC, au milieu de la cérémonie « Fisandratana » ; donc avant l’annonce officielle de Hery Rajaonarimampianina, pour déposer le dossier de candidature de ce dernier. Jusqu’à l’heure où nous écrivons, il est donc, le 14e candidat enregistré à la HCC.

7 septembre. Après cette annonce, et comme l’impose l’article 46 de la Constitution, le président qui est candidat à sa propre succession va démissionner le 7 septembre ; soit 60 jours avant le premier tour, qui se tiendra le 7 novembre prochain. Et d’après les dispositions de l’alinéa 2 du même article, c’est le président du Sénat qui va assurer l’intérim du président de la République, jusqu’à l’investiture du nouveau président de la République. Par conséquent, il incombe à Rivo Rakotovao d’assumer les « attributions présidentielles courantes » en attendant l’investiture du nouveau chef d’Etat en question.

HVM. Lors de l’annonce de sa candidature, Hery Rajaonarimampianina n’a pas mentionné le parti sous les couleurs duquel il se présente. Mais dans une interview qu’il a accordée brièvement aux journalistes, il a affirmé : «  Plusieurs partis politiques et groupements de partis politiques me soutiennent dans cette course, à part le HVM. Il n’y a aucun problème si je me présente en tant que HVM ou autre ». Mais sur le site de la Hcc, c’est effectivement le Hvm qui présente Hery Rajaonarimampianina à la présidentielle.

« Fisandratana ». A la recherche d’un second mandat, le chef de l’Etat a appelé à la collaboration de tous pour la mise en œuvre de sa vision, le « Fisandratana » et exige à ce que chacun « protège » – pour reprendre ses termes – les acquis et les réalisations. « Il est vraiment facile de détruire ce qu’on a bâti ou de critiquer. Mais il est très difficile de construire ou de reconstruire. Je signale, au passage, que refonder le pays requiert beaucoup de temps et pour cela, je tends la main à chacun de vous pour marcher avec moi dans l’accomplissement de cette mission », conclut Hery Rajaonarimampianina.

Aina Bovel

Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. Oh peuple malagasy !!! reveillez vous, ne vous laissez pas envoutés par ses belles paroles, il a dit exactement la même chose avant d’être élu il y a 5 ans auparavant….Et qu’est ce qui a changé ? l’insécurité c’est lui, les meurtres c’est lui, les kidnappings c’est lui de + en + de pauvreté c’est lui, les magouilles c’est lui, les ventes de bois de roses c’est lui, les routes qui deviennent impraticables c’est lui, les vols de boeufs c’est lui et j’en passe…..vous voulez que ça change alors changez vos voix choisissez la bonne personne qui sera capable de nous sortir définitivement des dettes et que nous le peuple malagasy nous pouvons jouir également de notre richesse, de notre valeurs

  2. Dray leazaa, toa tsisi-pitia nan iray zakan’ny lalitra aza le rangahy ‘ty!!!!! mba inona tokoa moa no mba zava-bitany na dia atao aza hoe ny faran’ny bitika indrindra ?!? tsy misy, zeroo, fa firenena latsaka ao anaty fahantrana lalina no tavela… tena olom-boahozona no hifidy an’itony!

  3. Ary isandra (sa inandra) en service commandé an’ny herin’ny maizina an…; ny herin’ny maizina manko no nametrak io hery vaovao io teo @ fitondrana. Ary io inandra io dia hitanao @ forum gazety maromaro hanao propagandin’ilay nandrava, nandoro sy namono tsy ela akory izay…

  4. Izaho tsy nifidy an’ilay iry, tsy nampifidy azy ihany koa ary tsy hifidy azy mihitsy… tsy mahatsiaro tena ho tompon’andraikitra amin’izay nataony sy izay mbola hataony aho…
    Fa ny mahagaga ahy fotsiny :
    – tsy hay na mody miady aloha fa, ny nampifidy azy sy ny nifidy azy no tena tsy tia azy. Dia ireo nifidy azy ihany koa no hiteny avy eo hoe tena aleo ilay nampifidy azy no fidina. Tena efa nandinika tsara ve ianareo ireo sa ve hoe tongotra mby an-dakana ka tsy hiverina intsony ?
    – raha tena tsy nety taminy koa izay nataony teo,nahoana no tsy naongany ? Sa ve hoe tonga saina fa tsy mety ilay manongana dia aleo miaritra amin’izay ? Sa ve tena io mihitsy no tanjona ?
    Dia sanatria ve mbola ho diso safidy ihany ianareo amin’ity indray mitoraka ity ? Tsy aleo ve mba mieritreritra tsara amin’izay e !
    Raha izao mba misy mamaly ireo fanontaniana ireo a !

  5. Et n’oublions pas ceci, les Malagasy, c’est un violeur confirmé de la constitution. Il mérite une grande claque électorale, à la place de la sanction que la HCC devait lui imposer.

  6. Miala any ny kintan’ny maizina faharoa oooooo!

  7. Tsotra ny lalao e !

    Esorina teo Rajaonarimampianina , tsy endrika , tsy bika ,tsy haitao , tsy fandraisana andraikitra ,tsy misy mihitsy zavatra kely mba hitiavana ilay rangahy.
    Lainga , fitaka , mauvaise foi , tour du monde ,trano any Paris .
    Sandoka daholo ny fiainan’drangahy io , tsy milaza ny marina , taraiky na fandeha na famindra na fihetsika .
    Nde mandeha any e !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.