Bousculade à la HCC : 13 nouveaux candidats



Jacaranda

L’amiral Didier Ratsiraka serait attendu ce jour à Ambohidahy pour déposer ses dossiers de candidature.

24 heures avant l’expiration du délai de dépôt des dossiers de candidature, au total 28 candidats se sont inscrits auprès de la HCC. Pour la journée d’hier, neuf ont déposé leurs dossiers. Il s’agit, selon l’ordre d’enregistrement à Ambohidahy, du Pr Marcellin Andriantseheno (TAFAJIABY), Roland Iarovana Ratsiraka (Malagasy Tonga Saina ou MTS), Joseph Martin Randriamampionona dit Dadafara (Refondation Totale de Madagascar ou RTM), Dr Bruno Rabarihoela (Fahazavan’i Madagasikara ou FAIMA), Jean Pierre Rakoto (Raiamandreny Jirom-Pirenena ou RJP), Benjamin Andriamparany Radavidson (FFF), Stephan Narison (Antoko Gasy Miara Mandroso ou AGMM), Emma Roseline Rasolovoahangy (Ezaka Mampandroso Antsika ou EMA) et José Michel Andrianoelison. La liste n’est pas close. Les dernières 24 heures réservent encore plein de surprises. Aujourd’hui, au moins quatre autres candidats sont attendus à la Haute Cour Constitutionnelle. Parmi eux figurent l’actuel président de l’Assemblée nationale Jean Max Rakotomamonjy, l’ancien premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, l’ancien directeur général du Trésor Public Orlando Robimanana et l’ancien ministre de la Fonction Publique Tabera Randriamanantsoa. On fait également croire depuis hier que l’ancien président Didier Ratsiraka déposerait ses dossiers de candidature ce jour à Ambohidahy.

Cinq jours. Après la clôture du dépôt de dossiers de candidature, le juge constitutionnel n’aura que cinq jours pour délibérer et sortir par la suite la liste définitive des candidats autorisés à concourir le 07 novembre prochain. Environ une trentaine de candidats serait alors dans la course à la magistrature suprême du pays. Visiblement, l’élection présidentielle du 07 novembre prochain intéresse nos politiciens. Certains se sont déjà présentés en 2013. Ils vont retenter leur chance. Malgré le nombre pléthorique des candidats à cette élection, seuls deux s’affronteront au second tour du 19 décembre et il n’y aura qu’un seul président de la République élu à l’issue de ces scrutins. Les débats sur les éventuels jeux d’alliance vont déjà bon train. On dirait même que des tractations y afférentes seraient déjà engagées. En tout cas, force est de constater que certains analystes politiques ne croient pas encore en la tenue de ce scrutin du 07 novembre. D’autres craignent des troubles pré-électorales et postélectorales. Reste à savoir si la CENI et la HCC en sont conscientes. Ces derniers temps, le juge constitutionnel se soucie de la dimension politique de ses décisions. Pour Ambohidahy, le juridisme a ses limites dans la prévention d’une crise politique.

R. Eugène

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. Misy ny mendrika, ao koa ireo very tadipotra,…, tokony atao mitovy am fanadinampanjakana ka na afaka na tsia dia tsy miverina ny vola efa narotsaka,…, lasa kilalaonjaza lotra ilay izy,…,

  2. Ny alika jamban’ny taolana, ny olombelona jamban’ny vola. Ces politiciens n’ont plus de valeurs, ni conscience. Aucune déclaration de patrimoine, aucun programme….. Ils savent d’avance qu’ils ne seront pas réelus, mais l’important pour eux , c’est de s’assurer qu’ils auront leur part de cadeaux. C’est triste.

  3. Se présenter :
    1/ Raisons psychologiques : sortir de son  » néantisme », et essayer d’exister, inconscient même de son vide personnel et intellectuel.
    2/ Ayant « goûté », avec famille, bagages, copins etc, donc vouloir encore y goûter.
    3/ Ridicule ego à satisfaire maladivement, et adolescents (e) attardés (e).
    4/ Devant utiliser (juste une partie) du  » don » des sponsors très INTÉRESSÉS, (et en garder pour les probables mauvais jours), pour f. le bordel au besoin, « manaparitaka vato », selon les directives.
    Les dommages sont à venir pour nous et nos enfants.
    Madagascar tiendra son classement  » mérité » (!) dans les top5 des pays pauvres.
    Le poète a dit : Pleure ô mon pays bien aimé.
    r.andrazaf@ hotmail.fr

  4. Se présenter
    1/ Raisons psychologiques: Exister, et sortir de son « néantisme », à défaut de vrais mérites personnels,, intellectuels etc.
    2/ Ayant  » goûté  » et surtout profité avec familles, copins, bagages etc, donc vouloir encore le refaire.
    3/ Ego ridicule et enfantin à satisfaire. Adolescent(s)(e) attardé s.
    4/ « Utiliser » JUSTE une parie de la  » contribution » du et des « SPONSORS », et mettre le reste de côté.
    5/ Missions de mercenaires :  » Manaparitaka vato », et f. le bordel suivant des directives à temps opportun.
    6/ Espérer être appelé pour un poste etc par le gagnant, étant un perdant assuré.
    Madagascar sera t il pour longtemps le 150x ème dans LE classement.
    Dommage (encore) pour nos enfants !
    Un poète Malgache : Pleure ô mon pays bien aimé.
    izaihany@gmail.com.

  5. Bravo fidy….merci de le dire ici parce que notre pays va de catastrophe en catastrophe par ces déchets de l’humanité qui ont vendus leurs âmes pour leur propre intêret…HONTE A CEUX QUI VONT DONNER UNE VOIX A CES BANDES DE VOLEURS SURTOUT CE RATSIRAKA….à quand la prison pour lui?

  6. C’est un sacré bordel… un bordel pas possible. Mais c’est fait exprès ou quoi?
    Des ambitions mal placées des politiciens.
    Le fait d’embrouiller les électeurs par tous les moyens.
    Un bulletin unique de plus de 01 mètre.

    31 candidats? C’est le reflet de la société Malagasy tout « éclatée ».
    Il faut remédier à cette « pluripartisme »… c’est une des plaies qui pourrit le plus notre pays.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.