Démission de Rajaonarimampianina : Les 48 heures de toutes les éventualités



Jacaranda
Les dernières années du premier mandat de Hery Rajaonarimampianina ont été marquées par le renforcement de la coopération entre Madagascar et la Chine.

Ce ne sera ni la victoire d’une quelconque entité politique, ni la défaite d’une autre. C’est purement et simplement une obligation constitutionnelle.

Démissionnera, démissionnera pas ? La question ne devrait pas se poser si l’on s’en tient à l’article 46 de la Constitution qui dispose : « (…) Le président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel. Dans ce cas, le président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu’à l’investiture du nouveau président. (…) Il est interdit à toute personnalité exerçant un mandat public ou accomplissant des fonctions au sein des Institutions et candidat à l’élection présidentielle, d’user à des fins de propagande électorale, de moyens, ou de prérogatives dont elle dispose du fait de ses fonctions. La violation qui en serait constatée par la haute Cour Constitutionnelle constitue une cause d’invalidation de la candidature. » Le président candidat Hery Rajaonarimampianina a déjà déclaré qu’il est prêt à démissionner. Sa démission qui interviendra au plus tard le 7 septembre ne sera pas la victoire de qui que ce soit. C’est une pure obligation constitutionnelle.

De Mangarivotra à Anosy. Malgré la volonté affichée du président Hery Rajaonarimampianina de se conformer à la Constitution pour rendre effective l’égalité de chances des candidats à l’élection du 7 novembre, rien ne rassure que tout ira bien dans les 48 heures restantes. Au domicile de Didier Ratsiraka à Mangarivotra Faravohitra, 16 candidats à la course à la magistrature suprême sont sur le point de signer une convention par laquelle ils s’engagent à agir ensemble pour le report de la date du 07 novembre. La signature de ladite Convention serait prévue demain. Ces 16 candidats remettent sur le tapis l’article premier de la feuille de route de 2011 en prônant la réconciliation nationale et la refondation de la Nation qui devraient, selon eux, passer par la révision de l’actuelle Loi fondamentale. Le contenu de la Convention de Mangarivotra serait dévoilé au public au cours d’une conférence de presse programmée pour demain par les 16 candidats. Par ailleurs, un  procès très attendu va se tenir cet après-midi au Conseil d’Etat à Anosy. Procès où le candidat Tabera Randriamanantsoa demande le sursis à exécution et l’annulation du décret n°2018-641 du 29 juin 2018 portant convocation des électeurs pour l’élection présidentielle anticipée.

Visite d’Etat en Chine. Si les 16 candidats et Tabera Randriamanantsoa réussissent leur coup, le report de l’élection présidentielle du 7 novembre sera inévitable. Et en conséquence, le président candidat Hery Rajaonarimampianina ne sera pas obligé de démissionner vendredi prochain. Bref, toutes les éventualités sont possibles dans les prochaines 48 heures. Sauf changement, le chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina est attendu ce jour au pays après son déplacement en Chine. Etant présent au Sommet Chine-Afrique, il a encore signé de nombreux grands projets que le gouvernement chinois va réaliser à Madagascar. Ce voyage en Chine serait le dernier voyage à l’extérieur effectué par Hery Rajaonarimampianina avant le scrutin du 7 novembre en tant que président de la République.

R. Eugène

Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. Moi aussi Mr LISY je suis comme vous depuis que Mr Ratsiraka et au pouvoir rien ne va plus à mada il a resté plus de 20 ans c’est un faut côtier un vrai malama volo fetsy sans pitiés même les vrais amis ou collaborateurs directes tous mes amis de la Marine ont été éliminer et même son ministre de la défense

  2. -OLONA MPAMBOLA. Na( NAHAZo vola)
    -mila mihinan-kanina ny olona aloha ,fahaiza-Miasa sy Fahendrena ary zotom-po Mba hialana eo amon.ny KITOATOA SY ZARA -fa VITA
    -hahalala ny MAHASOA ny FITAOVaM-PIASANA SY NY FANANANA IOMBONANA rehetra(lalana tetezana,fananam-panjakana sy fokonolona, sns sns) KA HANAJA SY HIARO IRENY
    -hahalala ny MPIASA REHETRA Fa
    A)tsy ny vola MIDITRA NO MAMPANANKARENA raha BE KOA NY MIVOAKA
    -B) Raha tsy Isika NAHAZO FAHASOAVANA (tamin’ny lafiny Maro) no MAHATSAPA Maro amintsika izay niantohan’ny Firenena Malagasy ny FIANARANY no mampiasa ny FAHAIZAN-TSIKA hahazoana tombontsoa manokana…..izay lazaina FA TAMBINKARAMA FA tsy hitatatra hoan’ny Rain’i le ZAFY…ARY no tena fositra hitako

  3. « Ce ne sera ni la victoire d’une quelconque entité politique, ni la défaite d’une autre. C’est purement et simplement une obligation constitutionnelle. »
    Grand lol pour le PRM.
    Puisqu’il n’y a que la « question de défaite et/ou de victoire personnelle » qui importe dans la vie de cette Nation?

    Mr le PRM, on attendait impatiemment ce moment. On vous l’assure! Bon débarras. Raz le bol.
    La situation et le contexte où vous vous trouvez en ce moment précis est très réjouissant pour nous, simple citoyens. Vous avez peur. Et ça se sent de très loin.
    Et nous apprécions grandement.

    Il y a des lois que vous les politiciens pouvez manipulez à votre guise, mais il y a des lois plus universelles/ intemporelles…. ou même éternelles.
    « Salamo 22:28 MG1865
    Fa an’i Jehovah ny fanjakana; ary manapaka amin’ny firenen-tsamy hafa Izy. »

    Simple : Le pouvoir ne vous appartient pas. Il appartient à l’Éternel.
    Il y a le moment où Il vous l’a confié, et vous vous vantez être en possession de la « magistrature suprême » comme on abuse de parler. Et il y a le moment où Il vous le retire.

  4. I Ratsiraka efa tsy milamina hatraminizay.Ny pataloha misy braguette eo aloha indray no avadiny avy eo aoriana

  5. Ireto milaza azy manampahaizana GASY ireto mihintsy no tena mamotika ity firenena ity !

  6. Tena miala tsiny ry vahoaka malagasy izay mamaky an’ity fa efa tena farana’ny izay tezitra ny tenanay, hopa sisa tsy hatao, fa ho ataoko raha izao mitohy.
    Maninona izao, efa ankatoky ny fifidianana izay ianareo 16 ireo vao mikonina sy miketrika an’izany hevitrareo izany.
    Naninona raha 2 taona, na herintaona mialoha no nitaky an’zany? F’angaha io ho vita ao anaty ny 1 na 2 volana izany Réconciliation nationale et la refondation de la Nation izany? Dia rahovina indray izany ny fifidianana?
    Taoko efa notakiana hatram’izay ange io Réconciliation nationale io fa ireny no vokany e, tsy tafavoaka mihintsy, nandamoaka, nisy niala andaharaha…., nareo tsy nahay nifanaraka e. Ary ny tena manirikiry anay dia ity, henoy tsara: iza no hi réconcilier-na? Iza no niady? Sanatria, tsy zahay vahoaka mihintsy no miady, tsy nisy vahoaka niady an-trano teto na iray aza, nampiadinareo ary izay fa nandamoka ry Ratsiraka a. Nareo no tsy mahay mifandamina any dia ny fifidianana no ahemotrareo? tsy réconciliation nationale no misy eto @ firenena fa réconciliation entre les anciens dirigeants. Raha ny vahoaka no niady efa tsy teo nareo otran’izay, ary miasora an’A/tra fa vahoaka hendry no tantananareo.
    Olana misy eo @nareo Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina dia alamininareo any fa tsy misy rarahinay an’zany.

  7. Grâce a tes parents si tu as cette bonne éducation de respecter les personnes âgées Lisy. Il faut que tu gardes ces dons divines, ne juge point avant le temps, qui que ce soit, parce que cela te fera mal au cœur. Oui, c’est fatiguant de voir des gens qui ne se contentent pas à ce qu’ils ont eu et ce qu’ils ont fait. Notre devoir c’est de conscientiser nos prochains d’unir nos forces pour défendre la date prévues par la Loi. Courage!

  8. Il y a vraiment parmi ces politiciens des gens pas du tout patriotes. En tete de liste ce vieux crouton de Ratsiraka. C est le diable personnifie. Voila c est dit !!!
    PS : en principe et par mon education, je respecte les personnes agees, mais Ratsiraka, j ai aucun respect pour cet ignoble homme, assassin en plus.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.