Week-end meurtrier sur les routes : Une série d’accidents a fait de nombreux blessés et morts

Jacaranda

Est-ce la fatalité ou le laisser-aller régnant sur nos routes ?.  Au moins cinq  accidents graves se sont produits durant le week-end dernier dans la ville d’Antananarivo et ses environs.  Le pire est d’entendre qu’à l’origine de ces drames, il y a l’imprudence des chauffeurs  ou plutôt des chauffards qui ne sont pas conscients qu’ils mettent en danger des vies humaines. Hier, deux accidents de taxi-be ont eu lieu dans la capitale.

Vers 12 h 30 à Ankadilalana, soit sur la route reliant Mahamasina et Tsimbazaza, un carambolage de trois voitures dont deux taxi-be, a fait plusieurs blessés dont un grave. Roulant au point mort, la route reliant Tsimbazaza et Mahamasina, un minibus de la ligne 127 a percuté de plein fouet celui de la ligne 184 qui était devant lui. Projeté par le choc, ce dernier a par la suite heurté la voiture Peugeot 406 qui roulait devant lui. Propulsée vers le côté de la rue, elle a fauché un piéton qui a provoqué ses pieds fracturés. Plusieurs passagers des deux taxi-be ont été blessés. Heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. La défaillance au niveau du système de freinage de la ligne 127 serait à l’origine de l’accident.

Le deuxième a eu lieu à Ampefiloha vers 15 heures. Un taxi-be Mazda de la ligne 119 en provenance d’Ankatso pour rejoindre 67 ha  a fait un face-à-face avec un taxi-be Mercedes de la ligne J après avoir esquivé un piéton qui a soudainement traversé la rue. Le choc a fortement endommagé le devant du Mazda notamment du côté du chauffeur. Le bilan fait état de plusieurs blessés graves du côté du Mazda dont le chauffeur était coincé dans la cabine de la voiture. Comme le cas de celui d’Ankadilalana, l’imprudence du chauffeur du Mazda serait à l’origine de cet accident. Ce dernier aurait fait un excès de vitesse. C’est pourquoi, il est sorti de son fil.

Un mort à Antanifotsy. Toujours ce même dimanche mais cette fois-ci, le drame s’est produit à Antanifotsy (PK 111)  vers 6h 30 du matin. Un taxi-brousse Sprinter en provenance de Mahajanga en direction de Fandriana a fait nez-à-nez avec une voiture de plaisir de marque Mazda. Le bilan est lourd. Le choc a fortement endommagé les deux voitures. Résultat, un homme est tué sur le coup. Quize  personnes  ont été blessées et évacuées d’urgence dans les hôpitaux environnants et à l’HJRA.  L’origine de l’accident serait l’excès de vitesse.  Selon les informations émanant de la gendarmerie, la voiture légère appartient au Pasteur de l’Eglise FJKM Atsimon’i Mahamasina. Le décédé est un « Mpiandry » et Cathéchiste au sein de cette église. Il vient d’assister au congrès du « Fifohazana FJKM », à Morondava quand cet accident  est survenu.

La RN1 et la RN5 ne sont  pas épargnées. Samedi 15 septembre vers 8h 30, un mini-bus Mazda appartenant à une société sise à Ambodivoanjo Antananarivo s’est reversé dans un ravin après avoir fait une sortie de route dans un virage à Anoniba, fokontany Ankadikely, dans la commune et district d’Arivonimamo. Le bilan a fait état de quatre blessés qui ont été évacués à l’hôpital d’Arivonimamo et à l’HJRA Ampefiloha. Le constat de la gendarmerie qui s’est chargée de l’enquête a révélé que la cause de l’accident était l’excès de vitesse. Le 14 Septembre 2018 vers 01 heure 45mn sur la RN5A dans le fokontany et commune Nosiarana, district de Sambava, un camion semi-remorque de la société FILS IMPORT/EXPORT en direction de Sambava s’est renversé suite à l’ivresse du conducteur et l’excès de vitesse. L’accident a fait un mort et quatre blessés graves. Le conducteur a pris la fuite après l’acte. Le bilan fait état d’un mort et quatre blessés graves.

T.M.

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. misy taxi brousse mampiasa mpamily 24h/24h nefa mmandeha miahoatra ny 750 km , ankoatry ny fandehanana mafy (SPRINTER), ka ahoana moa no tsy hiteraka  » accident »

  2. Ny tsy azoko dia misy taxi – brousse national mandeha 24h mpamily iray ihany ( azo porofoina izany , Fianarantsoa – tamatave ohatra , efa ho 800 km , nefa dia mpamily iray ihany) , ka ahoana moa no tsy hisy  » aaccident ». Ankoatry ny fandehanana mafy ( sprinter)

  3. Tokony ho saziana mafy ny tompon ny fiara fa manao antsirambina ny ain olona ary tena sazy farak’izay enjana koa ho an ny ao am service teknika satria ra hentitra ry zareo ao dia tsy maintsy mandalo visite reo fiara ra te hiasa (tsy misy choix io). Ampy zay tompoko ny aina nafohy noho ny tsy fitandremana ary ny visite ho an ny fiara manao transport de tokony ho isan droavolana
    Ianareo chauffeur mikasika alkola , indrindra ny am fitaterana mbahoaka dia suspension 3 hatram 6 volana harakaraky ny taux d’ alcool ary fanesorana ny permis mihitsy ho an ireo mamerina

  4. Point de départ refait l histoire que ce qui c’est passé 300 avant Jésus Christ

  5. · Edit

    Un autre accident est survenu sur RN6 reliant Ambondromamy Diego vers 17 h 30 ce dimanche. Un véhicule de location transportait deux vazaha, une dame et une homme, a fait le tonneau en esquivant un zébu. Heureusement qu’il n’y a pas eu des blessés. Le chauffeur et les deux vazaha sont sortis indemnes sans blessure ni égratignure. Mais le pneu arrière gauche de la voiture s’est détaché du tambour.

    L’origine de l’accident, outre le passage d’un zébu, serait l’excès de vitesse.

  6. Prompt rétablissement à tous ces blessés mais il est temps que tout le monde se ressaisisse. Se refugier derrière le mot Pauvreté ne nous permette pas de rouler avec des véhicules mal entretenus ou corrompre le service technique pour avoir le tampon d’autorisation de rouler en cas de contrôle!!! Surtout pour les véhicules de transport de passagers. Soyons vigilants et comportons en vrais Citoyens responsables. Inversons nos regards car vaut mieux avoir peur de faire un accident que peur des contrôles des autorités. Ceci est valable dans beaucoup de domaine. Misaotra tompoko!

  7. Bonjour,
    S’IL VOUS PLAIT (mais ce n’est pas grave si cela ne vous plait pas !) !!! Relisez, les correcteurs de fautes d’orthographe, de fautes d’accord existent sur les logiciels de traitement de texte …. Je lis Midi Madagascar tous les matins …. Là, ça fait mal aux yeux !!!!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.