Velléité de sécession : Menace contre l’unité nationale

Jacaranda

Les leaders du mouvement ont annoncé la création du « Fanjakana Avaratra » le 11 septembre dernier.

« Fanjakana Gasy ». C’est l’appellation que les membres du « Hetsika ho Fanorenana Ifotony » (HFI) ont choisi pour leur démarche visant à instaurer des petits Etats au niveau des six provinces. Le 11 septembre dernier, les partisans de ce mouvement ont annoncé par le biais d’un communiqué, la création du « Fanjakana sy fitondrana Avaratra sy Avaratra Andrefana ». Un Etat dans l’Etat qui, selon le communiqué, « regroupe la population de la Province de Mahajanga ». Avant le Nord, ce fut les partisans du HFI issus du Sud de la Grande Ile d’annoncer, eux aussi la création du « Fanjakana Atsimo ». Même si pour l’heure, les citoyens malgaches n’accordent aucune importance à cette velléité de sécession, nul n’ignore que cela représente une véritable menace contre l’unité nationale.  On sait d’ailleurs que l’objectif principal de cette initiative n’est autre que de provoquer une situation de déstabilisation et de remettre en cause le processus électoral en cours. La semaine dernière, le président par intérim, Rivo Rakotovao a haussé le ton contre la décision du « Hetsika ho Fanorenana Ifotony ».

Balkanisation. A un mois et quelques jours de l’élection présidentielle, le gouvernement Ntsay Christian devrait faire preuve de fermeté face aux fauteurs de troubles. La balkanisation de l’Etat est condamnée par la Loi fondamentale et donc, passibles de poursuite judiciaire. La Constitution, dans son article premier stipule que « Le peuple malgache constitue une Nation organisée en Etat souverain, unitaire républicain et laïc. Cet Etat porte le nom de République de Madagascar… Nul ne peut porter atteinte à l’intégrité territoriale de la République ». Selon l’article 5 : « …Aucune fraction du peuple, ni aucun individu ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté ». Au mois de juillet dernier, les leaders du « Hetsika ho Fanorenana Ifotony » ont tout fait pour réclamer le report de la Présidentielle prévue se dérouler le 7 novembre prochain. A l’époque, la manifestation anti-élection initiée sur la Place du 13 Mai par les Pety Rakotoniaina, Victor Manantsoa, Harrison Razafindrakoto, Henri Rakotomalala, Rainidina et consorts a été boycottée par les Tananariviens. On attend désormais la réaction des autorités responsables par rapport aux initiateurs du « Fanjakana Gasy ». Le président par intérim Rivo Rakotovao évoquera certainement ce sujet au cours du petit-déjeuner de presse qui aura lieu à Ambohitsorohitra ce jour.

Davis R

Blueline Air Fiber

Share This Post

20 Comments - Write a Comment

  1. Mangataka an’i MR LEROA mba hilatsaka hofidiana president , dia raha « mamim bahoaka » ianao sy ny hevitrao dia hofidiny.
    Mahagaga fa dia io resaka foko, zay noranitina sy nozarazarain’ny Frantsay antsika io foana no voizin’ireo mba te ahazo fahefana, saingy kely dia kely ny eriziky ahalany azy, rehefa handeha ny fifidianana.

    Tena ekeko fa tokony hatao ny tena fitsinjaram pahefana eto madagasikara ka tokony any @ fokotany no voalohany.

    Ny mahagaga ahy MR LEROA dia ny « mpanao politika » avy any aminareo dia mihazakazaka manohana ireo Ambaniandro 3, araka ny filazanao azy. Maninona reo tsy « manohana » anao ????

  2. Effectivement Mr Leroa c’est risqué comme vous dites toujours les mêmes 2 anciens Présidents AMBANIANDROS plus Rajoelina pas élu du peuple malagasy ni accepté car il n’avait pas un referendum pendant son transition donc il n’était pas Président et aussi MR Ratsiraka (faux côtier) donc 4 avec les bénédictions de Mr Ratsiarahonana qui empêche le côtier au pouvoir suprême sauf Mr Zafy Albert qui d’Alleur évincé avant son mandat un petit mot pour MR NATHAN vous m’avez dénigré que je ne suis civilisé vous vous trompez car vous pas d’origine de Tamatave plutôt Malasy venant de cette ville de Betsimisaraky même mes enfants métissés ne savent pas que viens de Farafangana . Votez une nouvelle tête comme Jean Ravelonarivo sa PM sera Fanirisoa Erinaivo l’état de droit reviendra

  3. Non il faut reconnaitre la réalité, il faut se diriger vers un état fédéré. Comment peut on accepter que les retombés économiques d’une région remonte à Tana ce n’est pas normal les retombés du Port de tamatave remonte à tana alors que tamatave à d’autres besoins et priorités donc c’est pour cela j’invite à chacun de réfléchir sur cette piste. Lorsque ravalo a insulté ouvertement les cotiers aucuns ambaniandros a dénoncé les turpitudes de ce connard il a fallu l’intervention de Lylison et Charles pour mettre fin aux dictâtes de cet imbéciles au contraire jusqu à aujourd hui les ambaniandros soutiennent cet homme qui a en péril l’unité nationale

  4. mahafinaritra no sady marina daholo ny « commentaires » nareo rehetra.
    alefa MADAGASIKARA, kely sisa dia ho voalohany avy aty amin’ny farany isika.

    « LE PARADOXE MALAGASY. »………………………………….. resa-be mandany andro, mijanona resaka ihany .

    Simba tanteraka ny « soatoavina » ny Malagasy,
    Ilay « IDENTITE » MALAGASY no foana, very ka rariny sy hitsiny raha toa ka toy izao ny mahazo antsika mianakavy: mifanaratsy, mifanenjika, mifanome tsiny,……..

  5. Desole je peux rien si vous ambaniandro vous etes nul et puis il faut admettre vos échecs 3 ambaniandros à la tete du pays, le pays a fait une descente vertigineuse c est une réalité les aspirations de diégo ou bien tuléar ne sont pas les priorités de tana c pour cela il faut se diriger vers un état fédéré

  6. Mbola hieno radio vazo gasy za io fa Zao aleo mahantra foana Madagascar fa tsisy anaovanay fiainana rehefa vacances…

  7. Donc on vient tous de l île de Bornéo bref on voté qui dama où samoela bodo poupy Jerry Marcos jila mage4… c’est les malgache qui n est pas sérieux où pasteur cardinal presbytère etc aleo pivarokena…rahovina no Tonga b…

  8. Un problème : beaucoup ne savent raisonner qu’en terme de côtiers et non côtiers, et donc en terme de balkanisation. Soit ils ne savent pas ce qu’ils disent, soit ils le font exprès ( les Antandroy ne sont déjà pas des côtiers, mais du plateau sud de l’Ile).
    Ce genre de raisonnement a été mis en place par les colons français pour pouvoir régner à Madagascar. C’est pourquoi ils ont créé le Padesm.
    Et la suite logique du Padesm s’appelle Etats fédérés, les 6 anciennes provinces ayant été pensées par Galliéni exactement dans ce sens. Donc, ce sont les imbéciles ne connaissant pas l’histoire de Madagascar qui s’engouffrent dans cette brèche laissée par les occidentaux pour servir leurs intérêts dans le cadre de la mondialisation. Ne jamais oublier que ce pays regorge de richesses.
    Et les nouveaux Rasanjy du 21° siècle vont servir les intérêts des européens et des étasuniens, sans parler des chinois.

  9. la HCC devrait sortir un nouveau décret sanctionnant tout dirigeant qui : 1) exerçant des activités en parallèle de ses fonctions de président de la république
    2) il en est de même pour sa famille ( épouse, enfants)
    3 ) réduire les nombres des ministres etc….
    4) de la transparence à chaque aide extérieur
    5) augmenter les salaires des professeurs des ecoles

  10. Les salopards de 1ere classe de Pety & cie ! La mauvaise foi manifeste qu ils ont.
    Ce qu ils recherchent c est de semer le trouble et la confusion dans l esprit de la population qui, heureusement, une majorite n adhere pas a leur cause.
    Refondation, oui, mais pas a leur maniere.
    Apres on crie sur tous les toits que Madagascar est riche mais la population est pauvre.
    Avec ces gens qui essayent de diviser le pays, on va tout droit vers une guerre ethnique avec toutes les consequences desastreuses que cela entraine.
    Madagascar est un pays en voie de sous developpement, helas.
    Punaise, mais reveillons nous , travaillons ensemble pour un avenir meilleur, prenons exemple de nos voisins pour ne citer que l ile Maurice, le Rwanda, l Ethiopie, le Senegal…

  11. Il y a une autre façon de voir les choses, effectivement pourquoi insister à garder un système qui a plus que démontré son incapacité à développer le pays. Personnellement et ça n’engage que moi je suis pour un système ou chacun développe sa région d’origine et que l’on cesse de s’agglutiner à Tananarive. Comme ça les vaches seront mieux gardées.
    D’autant plus qu’il y en a marre d’être gouverné par des incompétents et qui sont (seront encore) élus à la majorité par des gens qui sont tout aussi ignorants et qui ne connait pas l’existence de ce qu’est le développement, le civisme, la politesse, la prise de responsabilités etc……..
    Ras le bol de voir son propre pays reculer et s’enfoncer dans les abîmes car on est obligé (sera obligé) de subir le résultat de votes de personnes qui ne comprennent même pas ce qu’est un bon et un vrai programme de développement ni les priorités de ce pays à savoir la sécurité alimentaire et la sécurité tout court.

  12. Même l’Europe – ayant connu de rivalité qui a coûté même des millions de vie durant les deux guerres a toujours cherché depuis longtemps à avoir une monnaie unique , l’Euro et un système qui regroupe les grandes décisions , l’UE…. Nous, si fragile, pauvre et peu développé – on veut se subdiviser — quelle ironie les gars

  13. L’union fait la force, dans cette mondialisation.

    Demandez à la France comment elle souffre face aux géants la chine, la Russie et les Etats Unis,…

  14. Merina ou Cotier, qu’est-ce que celà signifie pour un pays comme Madagascar? Nous avons notre Unité en tant que Malagasy, et c’est une ambition à conserver. Je suis originaire de Tamatave, la seule chose qui compte pour moi, c’est que celui qui est élu (qui que ce soit) doit veiller au bien de ses compatriotes s’il veut garder l’Unité Nationale.

  15. Bien dit
    Cette balkanisation est une sérieuse menace pour l’unité nationale malgré l’éventualité de la situation actuelle.
    Cela peut entraîner un dégât plus ou moins considérable non seulement a l’égard de l’esprit de Malagasy qui prône l’unité mais surtout a l’égard des étrangers qui peuvent profiter de cette situation de disparité et de rupture ( voir la politique partagé pour mieux régner).
    Donc, il est temps que les responsables agissent pour freiner ce processus…

  16. 41ans de présidence côtière (1960-2001). Ou en était-on?

  17. C’est qui c elle qui s habiller comme les fjkm…

  18. Et voilà, ‘y en a qui ne savent même pas de quoi ils parlent, c’est normal si on est très divisé. Tant qu’on aime bien parler de Merina-Cotier, n’osons pas parler d’unité ni de Madagascar un pays avec une nation. La vision d’un seul souveraineté n’a pas pu être instauré justement car les Mpanjanaka l’ont bien su exploiter et vu la situation aujourd’hui, ils ont eu raison pour leurs avantages et emprises.
    Pour ceux qui aiment bien parler de Merina-Cotier et soi-disant ne se reconnaissent pas en un président « Merina », quid des « Merina » alors si un président « Cotier » soit élu?

  19. C vrai c un risque à craindre à force de présenter comme favori 3 présidents Ambaniandros les provinces ne se reconnaissent pas du tout avec ses énergumènes qui ont laissé que désastres et désolation dans le pays. Il faut également songer à mettre en place un état fédéré

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.