CENI : 8 jours pour traiter les résultats des 66% des bureaux de vote

Jacaranda
Le traitement des résultats par la CENI à son siège à Alarobia avancent à petit pas.

La commission électorale n’aura plus que huit jours pour traiter les résultats réalisés dans 66% des bureaux de vote existants.

Hier à 17h13, la CENI a publié sur son compte facebook les résultats provisoires traités dans 8.475 bureaux de vote (Bureaux de vote traités), soit 34,10% des bureaux de vote existants. A partir de ces résultats provisoires, Alarobia a donné la tendance nationale suivante, avec un taux de participation de 53% : 695.639 voix pour Andry Rajoelina, soit 40,57%, 616.360 voix pour Marc Ravalomanana, soit 35,95%, et 122.734 voix pour Hery Rajaonarimampianina, soit 7,16%. En quatre jours, la Commission Electorale Nationale Indépendante a pu traiter 34,10% des 24.852 bureaux de vote existant. Il ne reste plus donc que huit jours, s’il faut respecter le deadline de 20 novembre, pour la commission électorale de traiter les résultats dans 16.377 bureaux de vote. Est-ce possible à l’allure avec laquelle la CENI traite depuis le 7 novembre les résultats du scrutin.? Si on fait le calcul, Alarobia a pu traiter en quatre jours les résultats dans 34,10% des bureaux de vote. En huit jours, ce pourcentage devrait passer à 92,30%. Si la commission électorale veut donc respecter le deadline de 20 novembre, date prévue pour la proclamation des résultats provisoires, elle doit passer à une vitesse plus supérieure que celle adoptée depuis le soir du 07 novembre.

PV de carence. La CENI-T d’Atallah Béatrice a excellé par sa rapidité dans laquelle elle a traité les résultats de l’élection présidentielle de 2013. Pourquoi la CENI de Hery Rakotomanana brille-t-elle par sa lenteur dans ce domaine ? La CENI-T a-t-elle confondu vitesse et précipitation ? Si l’actuelle commission électorale nationale indépendante avance à petit pas, est-c e un signe de prudence ou d’amateurisme ? Avant-hier, le président de la CENI Hery Ratokomanana a tenu un point de presse durant lequel il a juste répondu aux critiques et attaques dont son équipe fait l’objet de la part des partisans des candidats. Hery Rakotomanana n’a pas rassuré l’opinion publique sur la crédibilité de la démarche adoptée par la CENI et sur le fait que la date du 20 novembre sera respectée. Par contre, le vice-président Thierry Rakotonarivo a laissé entendre que la commission électorale travaille depuis hier sur les procès-verbaux réels et non plus sur les procès-verbaux scannés transmis par les SRMV (Sections de Recensement Matériels de Vote). Là où il a attiré l’attention des observateurs avertis du processus électoral, c’est lorsqu’il a prévenu que les PV qui ne sont pas parvenus à Alarobia avant le mercredi prochain feront l’objet de PV de carence et les résultats de ces PV ne seront pas comptabilisés dans les résultats provisoires publiés le 20 novembre prochain. Normalement, il n’y a aucune raison que les PV remplis lors de l’élection du 07 novembre ne sont pas disponibles au niveau de la CENI avant ce 20 novembre. Sinon, on ne peut que constater des problèmes sérieux qui risquent de compromettre la crédibilité de la récente élection présidentielle à Madagascar, justifiant ainsi les accusations de fraudes faites par les partisans de certains candidats.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post

9 Comments - Write a Comment

  1. – Atoa Rakotomanana, vous n’êtes pas crédible et ne le serait jamais. Vous pouvez aussi crier sous tous toits, cela restera inaudible vous resterez la risée du monde entier, vous êtes vraiment un incompétent même votre grade de général ne vous honorera pas en un mot: la honte pour toute la nation.

  2. Comme on dit “ela be mampieritreritra”, cette lenteur du traitement des résultats fait effectivement douter de quelque chose de louche. A ne dire que ces voix attribuées au candidat numéro 12 qui ne cessent de grimper depuis sa déclaration d’être vigilant quant à l’interprétation des résultats. J’ai l’impression qu’il voulait prévenir indirectement que les voix allaient basculer à sa faveur! Donc faisons gaffe !
    Et qu’en disent tous les observateurs venus en masse au pays? Voient-ils tous normaux?

  3. Le CENI a fait leur travail, mais pourtant le candidats qui se sentent inférieur sur le nombre de vote qui créent une sorte de perturbation sur la capitale.

  4. la risée du monde entier………..

  5. l’argent sale a envahi juqu’ au Ceni en vue du premier tour de vita , circulez , rien à voir

  6. C’est pénible , il faut juste assumer les conséquence . Et pour moi , le fait est fait .
    Et ce sera impossible , quasiment impossible de traité ce nombre de bureau de vote à ce rythme .

  7. Tout le monde sait qu’il y a un truc pas claire et pas net là dedans.
    On est certes des simples citoyens … mais “simples” ne veut pas dire “cons”.
    On n’a pas les moyens de crier justice … mais nous avons déjà déposé notre peinte auprès du Dieu Créateur.
    Gard à vous.

  8. Je m appel vraiment zefa … pour moi c’est partie pour longtemps c’est une guère civile on voté dans 10ans

  9. Presque impossible honnêtement

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.