Andry Rajoelina et Ravalomanana au second tour : Jeu d’alliances ouvert

Jacaranda
La proclamation des résultats provisoires s’est déroulée samedi dernier à Nanisana.

La proclamation des résultats provisoires par la CENI s’est déroulée à Nanisana samedi dernier.

1 949 851 voix soit 39,19% pour Andry Rajoelina et 1 755 885 voix soit 35,25% pour Marc Ravalomanana. La qualification des deux protagonistes de la crise politique de 2009 pour le second tour de la Présidentielle a été confirmée par les résultats provisoires du premier tour publiés samedi dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). L’organe responsable de l’organisation du scrutin a confirmé les tendances constatées depuis la soirée du 7 novembre. La CENI a                donc choisi de publier les résultats 4 jours avant la date du 20 novembre prévue dans le deadline initial. Et ce, bien malgré les contestations et accusations d’irrégularités, de fraudes et de truquage du logiciel venant des différents états-majors politiques. C’est le président de la CENI, Hery Rakotomanana qui aurait insisté pour avancer la proclamation des résultats. C’est la première fois que les candidats n’ontnt pas été invités à assister à la cérémonie. Joints au téléphone, bon nombre des prétendants à la Magistrature suprême ont affirmé qu’ils n’ont reçu aucun carton d’invitation. Pour revenir au résultat, le président sortant Hery Rajaonarimampianina occupe sans surprise la troisième place avec 8,84% des voix. Seuls six candidats sur 36 ont réussi à passer le cap du 1%. Le Pasteur Mailhol André Dieu Donné est arrivé à la quatrième place avec 1,27%. 1,16% de chaque pour Ny Rado Rafalimanana et Randriamampionona Joseph Martin. La classification de « zérovirguliens » octroyée aux autres candidats a été confirmée par les urnes. Quant au taux de participation, il était de 54,23%.

Requêtes. Désormais, les yeux sont rivés sur la Haute Cour Constitutionnelle qui dispose de neuf jours pour publier les résultats officiels. Ambohidahy a reçu de nombreuses requêtes dénonçant les imperfections autour de ce scrutin. Les candidats Hery Rajaonarimampianina, Mahafaly Olivier Solonandrasana et le collectif des candidats ont même déposé une requête en annulation contre l’élection du 7 novembre. Pour sa part, le candidat Andry Rajoelina, a dénoncé les fraudes, en déposant de nombreuses preuves auprès de la Haute Cour Constitutionnelle. A noter qu’au niveau de plusieurs bureaux de vote, la Section de Recensement Matériels de vote (SRMV) a établi des procès-verbaux de carence. Trop de PV de carence qui pourrait refléter la carence de la CENI elle-même en matière d’organisation. Ce qui est sûr, c’est que le choix des électeurs au niveau de ces circonscriptions électorales n’a pas été pris en compte et/ou complètement ignoré, car il y a quand même eu une opération de vote durant la journée du 7 novembre.

Prête-nom. Faisant référence aux nombreuses imperfections constatées aussi bien autour de la liste électorale que sur le traitement des résultats de vote, en passant par les problèmes relevés avant, pendant et après le jour du scrutin, bon nombre d’observateurs se demandent qu’en est-il du rapport qualité – prix sur le travail de la CENI ? Lors d’une conférence de presse, les parlementaires proches du candidat Andry Rajoelina ont dénoncé un truquage du logiciel utilisé par la CENI. Une information qui a fait le tour des réseaux sociaux durant le week-end confirme aussi que le Directeur du Système Informatique de la CENI, Rakotovao Heriniaina serait un proche associé d’un Conseiller spécial de Hery Rajaonarimampianina. Le premier serait utilisé par Mbola Rajaonah comme prête-nom dans la gestion d’un restaurant sis à Ivandry. L’information a été confirmée par les documents établis lors de l’acquisition dudit restaurant. Ceci explique peut-être la cacophonie engendrée par le traitement des résultats au niveau de la CENI.

Report de voix. En attendant la proclamation des résultats par la HCC, le jeu d’alliances est ouvert en vue du second tour. Les « zanak’i Dada » misent tout sur une alliance avec le « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara ». Nul n’ignore pourtant qu’un report de voix ne sera pas forcément systématique, ni automatique. D’autant plus qu’une consigne de vote ne sera pas évident pour le HVM. Le désormais ex-parti au pouvoir n’est pas bien structuré, à l’image du résultat que le candidat à sa propre succession Hery Rajaonarimampianina a obtenu au premier tour. Le HVM est fragilisé aussi par l’indiscipline, c’est pourquoi pendant 5 années de pouvoir, le parti est devenu un spécialiste des achats de voix.

Arrestation manu militari. Le parti étant composé de « mpamadika palitao » et d’opportunistes, ce n’est pas évident que les partisans du « Kravaty Manga » au niveau des bases vont se conformer aux consignes de vote pendant le second tour. Nul n’ignore d’ailleurs que les partisans du HVM sont composés généralement d’anciennes victimes de Marc Ravalomanana après les évènements de 2002 et des partisans de la Révolution orange de 2009. Ces derniers ne pourront rien espérer du numéro Un de l’Empire Tiko qui n’est pas le genre de personne qui oublie ce qu’on lui fait subir, pour ne citer que son arrestation manu militari à Faravohitra lors de son retour d’exil et la fermeture de ses usines Magro et Tiko Andranomanelatra.

Victimes. L’on peut citer entre autres, le cas de Victor Ramahatra que Ravalo a jeté en prison après les évènements de 2002. Ce dernier était le Premier ministre lorsque le candidat « numéro 25 » a été emprisonné à Antanimora. Parmi ses victimes figure aussi l’ancien Vice Premier-Ministre en charge du Budget, Pierrot Rajaonarivelo qui a envoyé le Fisc pour lancer un contrôle fiscale contre Tiko S.A. Le 14 mars 2003, le président du MDM a été condamné à 15 ans de travaux forcés. Il a dû partir en exil pour échapper à un emprisonnement. Parmi les victimes de Marc Ravalomanana figurent aussi bon nombre des candidats malheureux du premier tour tels que Roland Ratsiraka qui a séjourné en prison, et son oncle Didier Ratsiraka qui était le principal adversaire de Marc Ravalomanana en 2002 et qui a dû s’exiler en France jusqu’à l’accession au pouvoir d’Andry Rajoelina en 2009.

« Remontada ». José Andrianoelison alias José Kely quant à lui s’est vu dérober de tous ses avoirs dont sa maison à Ambatomaro qui a complètement été réduits en cendre par les partisans de « Dada » lors de la crise 2002. Pour sa part, le Général Jean Ravelonarivo a été limogé de son poste de Directeur général du SEIMAD dès l’accession au pouvoir du « Tiako i Madagasikara ». Quoiqu’il en soit, le face-à-face au second tour entre Andry Rajoelina et son principal rival Marc Ravalomanana sera certainement un combat sans merci. Les deux principaux protagonistes de la crise 2009 auront enfin l’occasion de s’affronter à travers les urnes. En 2013, ils ont été frappés par le « ni…ni ». Reste à savoir si « Dada » parviendra enfin à réaliser un « remontada ». Outre la défaite au premier tour, le candidat présenté par le « Tiako i Madagasikara » a déjà été battu par Andry Rajoelina lors des communales de 2007.

Davis R

Telma Fibre Vibe

Share This Post

26 Comments - Write a Comment

  1. A RAMAHATRA merci pour vos mots tant que vous pouvez emmené toutes vos familles chez vous avec les restes des os parceque vous n’etes plus malagasy nous on est fier d’etre malagasy malgré notre situations et on ne changera jamais notre pays

  2. Merci a RAMAHATRA pour SES MOTS j’espére et je souhaite que les autres dans votre pays actuels vont vous laisser quelque chose de plus si j’etais vous emmener toute ta famille la bas avec les restes des os des arrieres arrieres grand parents nous on est fier d’etre malagasy malgré notre situation j’ai honte pour vous monsieur vazah

  3. La conclusion de l’article est tendancieuse : elle parle de la défaite de Ra8 au 1er tour.
    Certes Ra8 est classé 2ème, mais il n’est pas battu … pas encore.
    Un classement au 1er tour ne veut rien dire : la preuve aux dernières élections présidentielles, Robinson était en tête au 1er tour, et a été battu au 2ème tour par Rajaonarimampianina !
    Très mauvais article par ailleurs, car on apprend rien sur le fond, et la forme révèle un esprit puérilement partisan.

  4. Bravo pour ce premier tour passé sans grand incident, un moment de démocratie même s’il y a des imperfections ici et là, maintenant commence le deuxième tour et après il y aura un vainqueur. Qui que ce soit l’emportera, il représentera tout Madagascar et tout le monde devra respecter celui qui représente la République et le peuple Malagasy ! Les pays riches ont mis 3 siècles pour asseoir leur démocratie, les pays africains ont eu beaucoup moins de temps et je trouve que Madagascar devrait être fier de ce qui se passe au lieu de s’autocritiquer sans arrêt ! TGV ou Ra8 peut importe du moment qu’il pense faire avancer son pays avant de s’en mettre plein les poches !

  5. On voit clairement que cet article est purement une incitation à la haine contre le parti TIM. Comme par hasard, c’est au moment des “alliances” que l’auteur de l’article sort de vieux dossiers. Et le coup d’état de 2009 on n’en parle pas?
    Content d’avoir quitté ce pays depuis 2010 en tout cas. On sait déjà que l’auteur du coup d’état est plébiscité par les médias “gasy” et francais, donc on souhaite un super avenir à madagascar et à ses bandits qui ont toujours raison.
    Je pense que M Ravalomanana devrait laisser madagascar dans l’état dans lequel il est car ca ne sert à rien de faire développer un pays qui ne le mérite pas. C’est mieux d’investir en Afrique du Sud ou dans des pays à forte demande. J’encourage aussi la fuite de cerveaux car à mada pas besoin d’une guerre pour appauvrir le pays, cela se fait tout seul, tout naturellement 😉

  6. · Edit

    dradraina foana ny fampihavanam-pirenena fa eee ny gazety andrasana hitaiza indray no manao incitation à la haine. Dia mbola toy izany foana ve isika.

    Amiko tsy misy madio tanana izany ireo mpanao politika ireo fa aleo izy ho tsarain’ny vahoaka eo . Izay lany dia izay no sahaza ny vahoaka mpifidy azy.

  7. Hay hay! Tena romotra mihitsy ny zanakin’ny dadany isany, raha vao aseho ny marina momban’ny dadan-drizareo. Mbola tsy notaterina teto aza ireo sociétés victimes nandritran’ny fitondrany, izay mahagaga ireo tantan’ny tena Gasy. Tsy gaga isika ankehitrin’ny rehefa ny kantona ny TIKO, lasa ny vahiny no nanjaka, satria novonoin-dRavalo ny orin’asan’ireo Malagasy terantany.

  8. Aisan’ireo lay nahazo vola koa tony mba hoe journaliste de pacotille itony e.

  9. Io fa tonga indray ilay mpana gazety gasy. Tsy misy zavatra azo raisina mihitsy @ izay voalazan’ity rangahy Davis R ity. Ireo olona lazaina fa nahazo loza t@ Ravalo ireo dia hadinony tanteraka ny nilaza fa olona nagala-bato t@ 2002 avkoa ireo, ary niteraka ny olana teo @ firenena, ny naman’ireo olona ireo no nanao fahirano an’ Antananarivo. ary mbola nanmpy an’i rajoelina sy i rajao avoko handetikamisimisy kokoa ny tany.
    Mpanao gazety jamba, tsy nahotan yhopitaly, sekoly, lalana, , ny trose voafafa sns.. vitan-dRavalo fa ilay fahambaniana ara-tsaina no tenamibahana.
    Very aho taniko……

  10. Je ne sais qui est ce R Davis mais un tel article “anti Ravalomanana” relève d’un journalisme “partisan” qui est une honte pour ce qui est journal d’info. Que dire ” D’UN FAUX”

  11. RAKOTO Ô !

    Marary fo amin’izany hoe ny zanak’ Dada ! Ny fampitahiana efa nanomboka 2002 ka hay fakon’olona ilay Dadanareo . Cardinal aza hataony ” IALAHY ” . Mandehana ianareo mpisolelaka aminy miresaka amin’i Tinondia .Izaho aloha tsy nifidy ANR fa ny nolazain’i Mr Rajesson marina à 100% daholo .

  12. Monsieur R DAVIS vous êtes tout simplement “PATHETIQUE” comme journaliste ! Vous faites honte à ce métier de journalisme.

  13. Alefaso any aponja Mbola adala MBA ho fantatra n’y Maria eh ont vécu Dia tsy hita eh sa otrizay koa n’y manaraka dieu bénisse Madagascar

  14. Rajesson fohy fisainana.
    Rehefa manao fanadiadiana dia mba mahaiza mampitahy.
    Ho hita eo hoe iza no tena mpivarotra sns…

  15. A ce Fidy ,
    Il n’y a que la vérité qui blesse . Les démonstrations de M. Rajesson sont éloquentes , vérifiées et vérifiables . Ce sont les zanak’i Dada qui accusent maintenant de fanatismes ?! Eux qui ne voient que le bout de leur nez ! Préparez dès maintenant un retour en exil en Afrique du Sud sinon c’est la prison qui l’attend s’il n’est pas élu RAVALOMANANA . Qu’on se le dise !

  16. Que d’ambiguïtés, logiciel truqué pour Ravalo??? Si Hery savait faire, il l’aurait fait pour lui, tout au moins s’assurer de faire le 2ème tour. DE quel droit Davis R. se permet de dire que les Zanak’i Dada misent sur HVM. Nous la base de R8, ne souhaiterais que HVM vienne ternir notre avancé. Mais le vote de chaque citoyen est le bienvenu pour soutenir le candidat que nous jugeons rassembleur. L’esprit de vengeance???, nous croyons à la sagesse et à l’esprit ouvert à toutes les tendances avec R8 : “manorina fa tsy mpandrava”. Merci.

  17. Les article de Midi Madagascar devient de plus en plus partisane, si c’est signé par R Davis c’est un article pro MAPAR, si c’est Eugène , c’est pour Ravalo. C’est bien dommage que vous avez perdu votre splendeur d’antan, une ligne rédactionnelle impartiale et avisée. Mahery ny felaka!!!

  18. Les article de Midi Madagascar devient de plus en plus partisane, si c’est signé par R Davis c’est un article pro MAPAR, si c’est Eugène , c’est pour Ravalo. C’est bien dommage que vous avez perdu votre splendeur d’antan, une ligne rédactionnelle impartiale et avisée.

  19. A ce Fidy ,
    Il n’y a que la vérité qui blesse . Les démonstrations de Rajesson sont éloquentes , vérifiées et vérifiables.En mal d’arguments ce sont maintenant les zanak’i Dada qui accusent les autres de fanatisme .Eux qui ne voient que le bout de leur nez ! Préparez un retour d’exil en Afrique du sud sinon ce sera la prison pour votre Dada s’il n’est pas élu . Qu’on se le dise !

  20. ce que les Malgaches demandent c’est une élection sans fraude
    Laissons les électeurs choisir librement sans détourner leur choix avec de l’argent sale sns ….
    Que le meilleur gagne c’est tout ?

  21. Dès qu’une article est signé “Davis R”, c’est sûr que l’intelligence de l’article se situe en dessous de la ceinture… bref, article à vomir… et tous les lecteurs peuvent le confirmer! Bien dommage pour Midi Madagascar qui ternit ainsi volontairement son image.

  22. Le resultat de la dissimulation de fraudes ,à de faut de ne pas pouvoir sortir Joelina au premier tour , il a fallu un reultat 39 / 35 pour faire avaler plus facilement la 2 éme fraude du 2éme tour avec Joelina 51 .

  23. C’est un article qui relève de “tout sauf professionnel”.
    Et le M. Rajesson est un juge divin.
    Parce que votre ANR était un ange? Que du fanatisme!
    Vous êtes pathétiques

  24. mbô tanisao eto koa Tompoko ny momba an’i ANR fa zahay tsy mahalala afa tsy ny zava niseho t@ 2009 !

  25. Résumons clairement le personnage Ravalomanana:
    – Mandat de dépôt à Anatanimora en 1982 pour corruption à l’usine Lalasoa.
    – Cocaînomane . Son premier voyage officiel comme PRM c’était en Colombie ?!
    – Adepte de pratiques moyenâgeux : tout le monde a vu son OSY MAINTY qu’il vénère au palais présidentiel.
    – Vice-président du FJKM mais à mœurs faciles . On peut citer ses fréquentations déviantes sur 2 chanteuses.
    – Haro sur tous les secteurs d’activités économiques et industrielles .
    – Voracité tentaculaire de l’empire TIKO.
    – Fraudes douanières multiples et incessantes .
    – Infractions fiscales colossales
    – Mpivarotra tanindrazana : Daewoo etc ..
    – Expropriations foncières tout azimuth
    – Menteur avéré .
    – Manque de savoir-vivre manifeste
    – MPAMONO OLONA
    Et j’en passe .

  26. Davis R avait apparemment été victime de ravalo ; ou est-ce midi-madagascar roulant visiblement contre ravalo, ou pour joël ? L’article est criant : tout contre ravalo, joël avait été un saint. Il n’y a pas si loin, c’était au moins différent.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.