Andry Rajoelina – Marc Ravalomanana : Les deux protagonistes de 2009 départagés par la voie des urnes

Jacaranda

Les électeurs ont exprimé leur voix et leur choix entre les deux candidats, conformément à l’article 5 alinéa 1er de la Constitution qui dispose que « la souveraineté appartient au peuple, source de tout pouvoir, qui l’exerce par ses représentants élus au suffrage universel direct (…) ».

Le peuple souverain a départagé les deux protagonistes de 2009, en accordant 2.565.644 voix (55,56%) à Andry Rajoelina contre 2.052.494 voix (44,44%) pour Marc Ravalomanana dans 24.670 bureaux de vote sur 24.852. Soit 99,27%. Cette différence de 513.150 voix enregistrée hier à 21h 45, selon la tendance nationale auprès de la CENI, changera peu ou prou avec les résultats des 182 derniers bureaux de vote restants. L’écart qui s’est nettement creusé par rapport au premier tour, ne risque pas non plus de connaître un bouleversement substantiel ou un renversement inattendu au niveau de la HCC qui peut « se saisir d’office lorsqu’elle estime qu’il y a eu violation des dispositions législatives ou réglementaires ou pour d’autres motifs d’ordre public lors du contrôle des PV des bureaux de vote et des Sections de Recensement Matériel des Votes (SRMV) ». Et ce, même en l’absence de tout recours. Ce qui est peu probable compte tenu des « anomalies, irrégularités et fraudes » évoquées par le « Komity 25 » qui inondera sûrement Ambohidahy de requêtes, après les avoir retirées lors du premier tour.

Opération de vérification. Quand bien même cela ne serait pas prévu par les textes, la CENI, « dans un souci de transparence et d’inclusivité, mais aussi pour dissiper toute suspicion », a autorisé une délégation du candidat numéro 25, à procéder à la vérification des documents électoraux. Une opération qui a duré de 20 heures à 4 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi pour une éventuelle « Krismasy Fandresena ». Une ultime tentative avant la publication des résultats provisoires complets par la CENI qui est prévue demain à 16 heures.

Force probante. Nonobstant la vérification et le contrôle de légalité effectués par la HCC, il appartiendra essentiellement à la partie requérante d’apporter les preuves de ce qu’elle avance, dans la mesure où des requêtes se bornant à de simples allégations, sans pièce ayant force probante démontrant une altération du scrutin, une modification du sens du vote, une violation flagrante des dispositions législatives ou réglementaires ou d’autres prescriptions d’ordre public, ne peuvent qu’être rejetées comme non fondées. Il en est de même pour les requêtes accompagnées de pièces mais qui sont insuffisantes pour démontrer la véracité des faits ou qui relatent manifestement des faits inexacts.

Redressements. Lors du contrôle des procès-verbaux, la HCC pourrait être amenée à constater des incohérences entre le nombre de suffrages exprimés et le total des voix obtenues par les deux candidats. Si ces erreurs matérielles ne sont pas de nature à influer sur la sincérité du scrutin, le juge électoral procéderait aux redressements matériels nécessaires en vue de rétablir la vérité des urnes, tout en confirmant la régularité des opérations électorales et des résultats dans les bureaux de vote concernés. Il n’est pas exclu non plus que les anomalies soient des erreurs de transcription résultant de fautes de saisie, parfois par l’équipe d’un candidat elle-même.

Légitimation. L’expérience de la précédente élection présidentielle montre que les anomalies pourraient notamment porter sur la non-concordance entre les suffrages exprimés et le total des voix obtenues par chaque candidat, à l’inexactitude des résultats transcrits sur les P.V des opérations électorales par rapport à ceux figurant sur la feuille de dépouillement dûment signée par les scrutateurs. Les erreurs ou irrégularités ne sont pas constitutives de fraudes pouvant altérer la sincérité du scrutin ou modifier le sens du vote et ne sont pas ainsi de nature à entraîner l’annulation des opérations de vote. Compte tenu de l’écart de voix entre les deux finalistes, il est peu probable que l’annulation totale ou partielle des opérations électorales et partant, des résultats dans un certain nombre de bureaux de vote puisse inverser la physionomie des résultats qui consacre provisoirement la victoire du candidat numéro 13 déjà arrivé en tête au premier tour. Et dont la demande de disqualification par les avocats du numéro 25, si elle est recevable, a peu de chances d’aboutir. 9 ans après, ce serait alors une légitimation par la voie du suffrage universel direct du « Tolona 2009 » ayant opposé Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana qui ont bipolarisé l’élection présidentielle de 2018.

R.O

Blueline Air Fiber

Share This Post

10 Comments - Write a Comment

  1. Ireto avy ny fahavalon-dra8 (nanao izay tsy nampahalany azy):
    – ny filoham-pirenena,
    – ny governemanta,
    – ny HCC sy ny CENI,
    – ny olom-boafidy sy mpiasam-panjakana isan-tsokajiny (maire, prefet …),
    – ny sefo fokontany,
    – ny olona tao @ birao fandatsaham-bato,
    – ny olona tao @ SRMV,
    – ary indindra fa izahay FOZA miisa 2 500 000 mahery.

  2. Ravalo no mpangalatra sy mpamono olona, na inona na lazainareo na inona Tana ihany no mpifidy azy fa tsy ny any aminy sisintany mitsy. Sa ahoana Lazalazao? Dadan lesany efa tsy tiambahoaka intsony aminy 2023 ndray e… miaraka aminy tehina hihihi….

  3. fa tsy ravalo ve no tena tia tena e?? tsss

  4. Depuis la transition Ratsiraka/Zafy il n’y a pas eu de transition démocratique apaisée.
    Saluons le travail de la CENI!
    Peut-être, ici et là, y a-t-il eu quelques bricolages. Je pense que ces bricolages ne sont pas l’apanage du candidat 13 et de ses partisans… Mais, Raval a tellement crié qu’il était élu qu’il a du mal à reconnaître sa défaite qui est nette.
    sa nouvelle pasionaria a passé des heures et des heures à la CENI pour confronter les PV et le montagne n’a même pas accouché d’une souris….. une inversion de résultat modifiant le résultat d’une centaine de voix.
    Alors appelons a la sérénité et le pays en sortira grandi!!!

  5. ils ont été acheté c’est tout que ce soit CENI HCC SRMV, Tous sont tombés dans la toile de tgv, malheureusement on est encore très loin de changer notre système tia tena et mameno paosy….si vous jetez un coup d’oeil en Afrique (senégal, rwanda, mali, caméroun ect…) ils sont en marche pour une nouvelle institution, développement, changement de politique, améliorer leur vie, en faite ils bougent sauf chez nous car mafy ny fitiavan’tena ny tsirairay

  6. Il suffit d,apporter les preuves (ne serait ce qu’une seule) et le tour sera joue

  7. C’est ce que vous appellez départager ?
    « Des anomalies confirmées et approuvées par la CENI lors d’une confrontation »
    https://www.madagascar-tribune.com/Des-anomalies-confirmees-et,24487.html

    Un éternel tricheur, jamais puni par la loi car la France lui donne beaucoup de moyen financier pour accaparer le pouvoir. Et les malgaches regardent et applaudissent, scandant le nom du tricheur comme le grand sauveur que madagascar n’a jamais eu. Malheur, malheur….

  8. Les anomalies existe toujours mais l’irrégularités et fraudes évoquées par le candidat N°25 et K25 ne pas existé sur le processus électoral parce que dans ce deuxième tour de l’élection présidentielle Malgache la CENI a faire beaucoup d’effort pour rassurés la transparence et vrai résultats des votes.

  9. Bonjour TIAVINA vous avez bien raison de l’écrire car on entend partout et des preuves sont existantes mais voilà nous avons un sale voleur qui a payé tous ces assoiffés de pouvoir, résultat de la situation et les ala-bato du côté de tgv ne seront pas contestés parce qu’ils sont tous des vendus aussi bien LE CENI HCC PM SRMV, ils sont tous dans la poche de tgv, HONTE A CEUX QUI ONT VOTE POUR CET ASSASSIN
    ET DIRE QUE LES AFRICAINS SONT EN VOIE DE CHANGER LEUR INSTITUTIONS, MADAGASCAR VA ENCORE RECULER DE 100 ANS. JE PLEURE MON PAUVRE PAYS ENTRE LES MAINS DE CET ASSASSIN

  10. maninona no tsy asehonareo ny halabato nataony Mapar na hosoka nataony zareo erany faritra tany Betioka sus .sa tsisy osoratana nareo reto ah

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.